Il était une fois, l'hôtel Ritz Paris

Cette vente aux enchères exceptionnelle se déroulera du 17 au 21 avril 2018. Au programme, l’élégance et le luxe feutré synonymes de l’art de vivre à la française.

Cuir et couleur tabac, le bar Hemingway du Ritz de Paris.
Voir plus : bar à cocktails, hotel

Un hôtel mythique

Depuis sa création le 1er juin 1898, cet hôtel légendaire qu’est le Ritz a accueilli des artistes et têtes couronnées du monde entier : Marcel Proust, Ernest Hemingway, Coco Chanel, Audrey Hepburn ou Marias Callas… y avaient leurs habitudes. Il doit son nom à César Ritz qui a acheté en 1896 un bâtiment, au 15 Place Vendôme, construit par l’architecte Jules Hardouin-Mansart. L’hôtelier décide d’en faire un établissement qui offre « tous les raffinements qu’un prince pourrait souhaiter dans sa propre demeure ». Racheté par l’homme d’affaires égyptien Mohammed Al Fayed en 1979, on trouve, dans son sein, une école de haute gastronomie Ritz-Escoffier créée en hommage à l’ancien grand chef Auguste Escoffier. Entre 2012 et 2016, le Ritz a fermé ses portes pour une importante campagne de rénovation.

Dans un cocon de tons bleus poudrés et de blancs savamment colorés, suite Windsor du Ritz à Paris, rénovée en 2017.
Afficher la galerie
Dans un cocon de tons bleus poudrés et de blancs savamment colorés, suite Windsor du Ritz à Paris, rénovée en 2017.
©Vincent Leroux

Une vente unique

Et il a ré-ouvert ses portes en juin 2016 après 4 années de rénovation, à la fois fastueuse et respectueuse de son illustre histoire. Alors qu’un grand nombre d’objets ont accompagné les décorations successives de l’hôtel, certains n’ont pas retrouvé leur place lors de la dernière campagne de restauration. La maison Artcurial s'est vue confier la mission d'organiser la vente aux enchères de tous les éléments, mobilier et objets qui n’ont pas été réintégrés, soit près de 3 500 lots provenant de ses anciens aménagements depuis 120 ans. Chaque pièce proposée aux enchères, agrémentée d'une estampille Ritz Paris, témoignera de la légende, du goût immuable et du prestige sans égal, incarnés par le Ritz Paris.

Le hall du Ritz de Paris avec ses grooms portant l’uniforme de la maison, début XXème siècle.
Afficher la galerie
Le hall du Ritz de Paris avec ses grooms portant l’uniforme de la maison, début XXème siècle.
©Archives Ritz

Un événement d’ampleur

La vente sera précédée d’une exposition scénographiée par un grand décorateur parisien qui métamorphosera, l’espace d’une semaine, les salons de l'Hôtel Marcel Dassault, siège d'Artcurial au Rond-Point des Champs Elysées. Elle aura lieu du 12 au 16 avril 2018. Des événements seront également organisés au mois de mars dans les différents bureaux d’Artcurial en Europe (Munich, Milan, Vienne...). « Cette vente exceptionnelle permettra de revisiter l'histoire prestigieuse du Ritz Paris à travers ces 3500 objets proposés aux enchères. Ils sont tous porteurs de sa légende au gré de ses anciennes décorations, d'un goût unique et d'une notoriété sans égale qui poursuit son épopée depuis sa réouverture fastueuse en juin 2016. Collectionneurs et aficionados du 15 place Vendôme auront la chance unique de pouvoir s’approprier une partie du mythe Ritz lors de cette vente événement. » précise François Tajan, Président délégué, Artcurial, et Stéphane Aubert, Directeur Associé, Artcurial.

Contact :
Artcurial
7, Rond-Point des Champs-Elysées
75008 Paris
www.artcurial.fr

Trois tabourets au Ritz Bar, provenant du Ritz Paris ┬® Artcurial
Afficher la galerie
Trois tabourets au Ritz Bar, provenant du Ritz Paris ┬® Artcurial
©Artcurial

Canapé corbeille de style Louis XVI, provenant du Ritz de Paris, estimé entre 1000 € et 1500 €.
Afficher la galerie
Canapé corbeille de style Louis XVI, provenant du Ritz de Paris, estimé entre 1000 € et 1500 €.
©Artcurial

Table de style Régence du salon Proust, provenant du Ritz de Paris, estimée entre 3000 € et 4000 €.
Afficher la galerie
Table de style Régence du salon Proust, provenant du Ritz de Paris, estimée entre 3000 € et 4000 €.
©Artcurial

Paire de canapés du Salon Proust provenant du Ritz de Paris, estimée entre 1000 € et 1500 €.
Afficher la galerie
Paire de canapés du Salon Proust provenant du Ritz de Paris, estimée entre 1000 € et 1500 €.
©Artcurial

Madame Ritz choisissant des tissus pour l’aménagement de l’hôtel Ritz de Paris.
Afficher la galerie
Madame Ritz choisissant des tissus pour l’aménagement de l’hôtel Ritz de Paris.
©Collection Roger Schall

A gauche, la première baignoire du Ritz de Paris, estimée entre 800 € et 1200 €. A droite, casier de concierge du Ritz à Paris, estimé entre 300 € et 500 €.
Afficher la galerie
A gauche, la première baignoire du Ritz de Paris, estimée entre 800 € et 1200 €. A droite, casier de concierge du Ritz à Paris, estimé entre 300 € et 500 €.
©Artcurial

Tournage dans une des chambres du Ritz à Paris pour Audrey Hepburn et Gary Cooper jouant dans le film Ariane, années 1950.
Afficher la galerie
Tournage dans une des chambres du Ritz à Paris pour Audrey Hepburn et Gary Cooper jouant dans le film Ariane, années 1950.
©Archives Ritz

Paire de banquettes de style Louis XVI provenant du Ritz de Paris, estimée entre 350 € et 450 €.
Afficher la galerie
Paire de banquettes de style Louis XVI provenant du Ritz de Paris, estimée entre 350 € et 450 €.
©Artcurial

La suite Windsor du Ritz de Paris, avant rénovation, avec sa couleur bleue emblématique.
Afficher la galerie
La suite Windsor du Ritz de Paris, avant rénovation, avec sa couleur bleue emblématique.
©Archives Ritz

Paires de rideaux et sous rideaux en taffetas provenant du Ritz de Paris, la paire estimée entre 400 € et 600 €.
Afficher la galerie
Paires de rideaux et sous rideaux en taffetas provenant du Ritz de Paris, la paire estimée entre 400 € et 600 €.
©Artcurial

Mobilier de jardin composé d’un canapé et de deux fauteuils provenant du Ritz de Paris, l’ensemble estimé entre 400 € et 600 €.
Afficher la galerie
Mobilier de jardin composé d’un canapé et de deux fauteuils provenant du Ritz de Paris, l’ensemble estimé entre 400 € et 600 €.
©Artcurial

Couloir du Ritz de Paris, en 2017, après rénovation. Tout a changé sans vraiment changer !
Afficher la galerie
Couloir du Ritz de Paris, en 2017, après rénovation. Tout a changé sans vraiment changer !
©Vincent Leroux

Tabourets du Ritz Club, provenant du Ritz à Paris, le lot estimé entre 800 € et 1000 €.
Afficher la galerie
Tabourets du Ritz Club, provenant du Ritz à Paris, le lot estimé entre 800 € et 1000 €.
©Artcurial

Tête de lit et chevets en laque provenant de la suite Coco Chanel, provenant du Ritz de Paris, ensemble estimé entre 2000 € et 3000 €.
Afficher la galerie
Tête de lit et chevets en laque provenant de la suite Coco Chanel, provenant du Ritz de Paris, ensemble estimé entre 2000 € et 3000 €.
©Artcurial

Le Ritz Bar de Paris, dans les années 1980.
Afficher la galerie
Le Ritz Bar de Paris, dans les années 1980.
©Archives Ritz Paris

La suite Coco Chanel au Ritz de Paris, rénovée en 2017.
Afficher la galerie
La suite Coco Chanel au Ritz de Paris, rénovée en 2017.
©Vincent Leroux

Mise scène des objets pour la présentation de la vente « Il était une fois… le Ritz Paris », du 12 au 16 avril 2018.
Afficher la galerie
Mise scène des objets pour la présentation de la vente « Il était une fois… le Ritz Paris », du 12 au 16 avril 2018.
©Quentin Bertoux pour Artcurial

Article publié le 13 février 2018

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire