La chasse au trophée animalier est ouverte

Afficher toute la galerie photos

Ne vous donnez plus la peine de faire sonner le tayot au cor de chasse, le trophée revoit son image trop longtemps décriée, en proposant d’orner sa maison d’animaux en peluche ou en papier mâché.

Photo : 16 / 21
Crée un tabouret qui soit en même temps un trophée animalier, rien n’est impossible avec Jeroen Wesselink, qui réalise « My Deer ». Une œuvre protéiforme en noir ou blanc, qui se transforme aux grés des envies et des besoins

Crée un tabouret qui soit en même temps un trophée animalier, rien n’est impossible avec Jeroen Wesselink, qui réalise « My Deer ». Une œuvre protéiforme en noir ou blanc, qui se transforme aux grés des envies et des besoins

©DR