Elucubrations canines

Animal de compagnie très «tendance», le chien est sur tous les fronts et certaines marques lancent des produits ahurissants pour le confort des 4 pattes. La décoration délire autour de nos toutous ! Ouaf Ouaf, Ouaf… Médor, Milou, Lassie et autres canidés ne vont certes pas se plaindre qu’on les bichonne comme des rois !

Bouledogue, Maisons du Monde
Voir plus : chien, décoration
De la star des plateaux à la diva livresque !

A la niche Rantanplan et Rintintin ! Ces chiens longtemps plébiscités au cinéma et à la télévision ne sont plus ; ils viennent d’être remplacés par d’autres sympathiques toutous : Bambou, le cocker doré de Didier Bourdon, Trésor, le bouledogue d’Alain Chabat dans le dernier film de Claude Berri. Est-ce la sortie prochaine de ce film sur les écrans ? Toujours est-il qu’une certaine folie canine s’empare des Français. Si avoir un chien a toujours été politiquement correct, le phénomène s’amplifie, les 4 pattes devenant des people à part entière : après les labradors giscardien et mitterrandien, le corgi windsorien, faut-il acheter un chien d’eau portugais et devenir cousin par alliance de Bo Obama ???

Pour l’instant c’est plutôt le jack russel, espèce ratière et bagarreuse, qui semble remporter tous les suffrages. Avec les cockers, le teckel fait un retour en force et cela n’est pas Stéphane Bern, heureux détenteurs de Virgule et de Dash, qui dira le contraire. A coup sûr, « Une vie de chien », son ouvrage sur les chiens royaux, va traîner dans les salons, en particulier dans les moins aristocratiques séjours : le bon peuple adore se repaître des frasques de la haute. En effet, dans ce livre, les nobles compagnons poilus des têtes couronnées servent de confident et quand les chiens aboient sur leurs maîtres, leurs langues toutes canines qu’elles soient peuvent être bien pendues et les crocs acérés !

Business lucratif et folies canines

Sans être en Angleterre où l’amour pour les chiens dépassent les limites de l’irraisonnable, il y a, néanmoins, en France plus de « pets » que d’enfants en très bas âge. D’où l’intérêt des marques à se pencher sur les besoins de ce consommateur auquel son propriétaire ne refusera rien.

La décoration, les enseignes autour de tous les Milou de la planète se multiplient. Aux côtés du magasin dédié aux hommes s’est ouvert un BHV spécial chiens et chats. Outre une collection de sacs de transport fourrés, de manteaux écossais, d’os rigolos, de couvre-reins en bambou bio et de jouets bruiteurs pour chien, le clou des produits est la paire de lunettes de soleil pour chiens. Idéal pour les balades en 2 roues de Poupette, m’a expliqué le vendeur !

Dans le chapitre du délire, La Blanche Porte réussit parfaitement à nous faire rire avec, outre un snobissime collier strassé de diamants, un escalier pour que votre petit carlin n’ait pas d’effort à fournir pour monter sur votre lit. Il est en résine blanche, son esthétisme lui a imposé des motifs d’empreintes de coussinets (des pattes) sur les côtés et pour la praticité, de l’antidérapant est posé sur les quatre marches.

Humoristiquement, ce « marche-pattes » répond, dans le catalogue, au nom de « c’est pas ma faute à moi si je pense à toi » ! Pour les siestes alanguies de votre chihuahua, le vépéciste propose aussi une grande bergère kitsch panthère et cœur entrelacés.

Cocker à l’œil langoureux, labrador à la lippe baveuse : votre chien peut se sticker au mur et décorer votre intérieur avec les panneaux muraux Nouvelles Images et Mimi Loup. Pour éviter qu’un petit courant d’air sous la porte n’enrhume Pongo, Le Grand Comptoir a réédité les bassets « cale-porte » d’antan. Teo Jasmin pose de ragoûtants bouledogues aux lèvres boursouflées sur des fauteuils et des coussins. Pour l’entrée de votre maison, Habitat et Maisons du Monde ont imaginé de gros bouledogues français en polyrésine. Impressionnants de loin, mais au final ils ne mordent pas et ne ronflent pas.

Bien vulgaire, le bouledogue de Maisons du Monde qui balance sa tête est un cadeau rigolo à offrir à ceux qui ne veulent pas craquer pour un Caramel ou une Minette. Pour 6,90 €, aboyons-le haut et fort !!!
Article publié le 16 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.