Voyage au bord de la Moldau

L’année 2010 France-Russie va se clôturer. Les fêtes de fin d’année sont encore l’occasion de proposer quelques articles de décoration qui font revivre la beauté de la Russie éternelle.

Coussin Babouchka chez But
Expositions, rétrospectives, livres, nombreux ont été les évènements quoi ont accompagné cette année de la Russie en France. Le marketing s’empare des fêtes de fin d’année pour proposer à une clientèle attirée par l’exotisme des lointaines contrées des objets de décoration teintés de l’atmosphère russe. Balades en troïka, folklore populaire des tissus, magie de la joaillerie moscovite, descentes en bateau de la Moldau, dans les cafés emblématiques on propose du thé servi dans de grands samovars… vous n’avez pas besoin de prendre l’avion pour Moscou ou Saint-Pétersbourg : la Russie éternelle est en boutiques, à deux pas de chez vous.


Monoprix

L’enseigne a imaginé tout un rayon de petites décorations sur le thème « Noël Baïkal » : coussin fleuris en feutrine, plateaux, boîtes à biscuits, torchons aux décors de fleurs.


But

Pour Noël et chez But, la chambre des enfants se transforme en roulotte et les couleurs chatoyantes et vives des poupées russes habillent les tapis, les guirlandes, les lampes, les tableaux, les coussins, les boîtes de rangement. Certaines pièces reprennent même les formes arrondies des célèbres poupées russes. Autant d’objets donc qui transporteront les petits en Bohême.


Linvosges

La marque vosgienne de linge sort deux collections tournées vers le Grand Nord avec « ronde des traineaux » et « poupées russes ». Parure de lit avec drap, housse de couette, oreiller aux teintes exaltées du folklore fleuri et des matrioschkas.


Aux Galeries Lafayette

En réalité, l’objet est une bouteille de vodka (impériale certes), mais vous l’achèterez comme pièce sublime et unique à garder. Il s’agit d’un véritable œuf de Fabergé de 30 centimètres. Pour renouer avec les anciens cadeaux que s’échangeait l’aristocratie russe.


Point à La Ligne

Le cirier propose de nombreuses bougies festives et pour partir au fin fond de la taïga au trot des chevaux, de beaux traineaux s’imposent. A poser sur la table de réveillon : sapin bijoux et fagots de bois en bougie, fausse neige et traineaux … Fermez les yeux et vous vous retrouverez aux côtés d’Omar Sharif et de Julie Christie au cœur des paysages enneigés du film « Le Docteur Jivago ».


Petrossian

Cette maison-là est un partenaire naturel et évident de l’Année France-Russie 2010 : depuis la création de l’entreprise par Mouchegh et Melkoum Petrossian en 1920, des liens étroits, affectifs, historiques et commerciaux, se sont tissés entre la maison de caviar et de poissons fumés et la Russie. Le salon du 144 Latour-Maubourg est tapissé de tissus précieux et anciens ; une collection de samovars anciens de Toula évoque l’atmosphère chaleureuse des salons russes ; la gastronomie et la carte du restaurant font la part belle aux zakouskis, koulibiaks, kotletys de bœuf et d’agneau, vatrouchkas ; en boutique matriochkas, services à thé en porcelaine, colliers aux mini oeufs et petits plateaux noirs laqués évoquent les splendeurs des temps anciens.


Printemps Haussmann

André Dellos, restaurateur russe à la tête de 7 établissements en Russie, ouvre pour la première fois hors de son pays. Il a choisi le Printemps Haussmann pour sa pâtisserie Pouchkine : décor 18 ème siècle, pâtisserie traditionnelle ou gâteaux plus design à l’image du dessert en forme de coupole, un de celles de la cathédrale Saint-Basile sur la Place Rouge.
Article publié le 16 décembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.