Un éclat de lumière avec bougeoir et chandelier

Rien de tel pour créer une ambiance pleine de charme que la lumière vacillante d’une bougie. Mise en valeur par les bougeoirs et les chandeliers, sa flamme permet de lutter contre l’obscurité, malgré un semblant de fragilité.

Jouant la carte du trompe-l’œil, l’ « Atmosphère chandelier » d’Ego-vetri delle Venezie reprend la forme d’une lampe dans une coque en verre soufflé. La bougie remplace simplement l’ampoule pour un éclairage plus diffus.

S’éclairer lorsque le soleil se couche fut toujours l’une des inquiétudes du genre humain, ce qui explique son intérêt particulier pour les systèmes d’éclairage depuis la nuit des temps. Si la bougie n’est inventée qu’au milieu du XIXème siècle, la chandelle apparaît dès 3 000 ans av. J.-C., dont l’origine consiste à fendre un tronçon de jonc avant de le tremper dans de la graisse. Si bougeoir et chandelier jouent le même rôle comme support de bougies, le premier se distingue par une absence de pied. Son corps plus large prend la forme d’une coupe ou d’une soucoupe, permettant de récupérer la cire fondue. Depuis son pied, le chandelier possède plusieurs bras, qui reçoivent chacun une bougie dans une base moulée en creux. Mais le développement de l’électricité provoque la disparition progressive de cet éclairage ancestral, considéré comme trop dangereux et peu lumineux.

Lampe d’appoint ou bougeoir, l’applique étagère « Sunday » de Northern Lighting pour Goodobject.me présente un design minimaliste, qui met en valeur ses fonctions modulables selon les envies.
Afficher la galerie
Lampe d’appoint ou bougeoir, l’applique étagère « Sunday » de Northern Lighting pour Goodobject.me présente un design minimaliste, qui met en valeur ses fonctions modulables selon les envies.
©DR

Cependant, la bougie n’a pas complètement disparu des intérieurs, ayant encore de beaux jours à vivre. En effet, elle constitue toujours une source de lumière douce, même si son utilité première n’est plus d’actualité en cas de panne de courant. Son plein emploi concerne désormais l’élaboration d’une atmosphère, où elle confère une impression d’intimité lors d’un dîner dit « aux chandelles » ou de réception élégante. Lorsque chaque bougie est allumée, l’effet se fait saisissant par la multitude des éclats de lumière parsemés dans une même pièce. Evocatrice d’un certain mystère, la bougie joue un rôle de premier ordre dans la mise en scène d’un intérieur. Eventuellement, la bougie peut contenir des huiles essentielles, qui embaumeront l’ensemble des lieux, en accentuant son caractère de la magie du design olfactif.

Dans la collection « Flower Power » de Royal River, je demande la rose, le bois de santal, la violette ou le gardénia. En cire naturelle enrichie d’huiles essentielles, chaque bougie prend place dans un coffret en cuir.
Afficher la galerie
Dans la collection « Flower Power » de Royal River, je demande la rose, le bois de santal, la violette ou le gardénia. En cire naturelle enrichie d’huiles essentielles, chaque bougie prend place dans un coffret en cuir.
©DR

Avec l’intérêt croissant porté sur l’architecture intérieure, la bougie et ses accessoires sont devenus des éléments essentiels pour la décoration. De ce fait, il se présente une multitude de choix tant par les types de supports que les formes, les tailles ou les matières. Aussi bien pour l’intérieur que l’extérieur de la maison, bougeoirs et chandeliers classiques ou résolument design possèdent avant tout une valeur ornementale, qui tend à donner de la personnalité à un espace. Outre l’apport supplémentaire d’une source lumineuse, ils confèrent une structure, qui sert de pivot pour le reste des éléments décoratifs. Dans un effet d’élan, le chandelier donne de la hauteur, dont les jeux de perceptives trouvent leur écho dans les arts de la table.

Dessiné par la Maison Martin Margiela, le bougeoir « Cire » joue la carte de l’humour, en prenant forme dans une coulée de cire. Avec le temps, il se recouvrira des bougies allumées pour une forme évolutive. Chez FR66.
Afficher la galerie
Dessiné par la Maison Martin Margiela, le bougeoir « Cire » joue la carte de l’humour, en prenant forme dans une coulée de cire. Avec le temps, il se recouvrira des bougies allumées pour une forme évolutive. Chez FR66.
©DR

Hormis les modèles en argent, les chandeliers et bougeoirs demandent peu d’entretien, hormis un coup de chiffon de temps en temps. Certains d’entre eux nécessitent tout de même un nettoyage particulier, qui dépend principalement du matériau de fabrication. Quand la bougie fond, de la cire peut s’écouler le long de votre support qui, en se figeant, s’avère difficile à retirer. Selon le degré d’ornementation, la tâche devient d’autant plus ardue sans abimer l’ouvrage. Si tel est le cas, plusieurs solutions s’offrent à vous. Selon le matériau, vous pouvez placer le support une heure au réfrigérateur, afin de faciliter l’extraction de la cire. Dans de l’eau bouillante, la cire se détache aisément, mais n’oubliez pas de retirer l’excédent avec un petit couteau enveloppé d’un linge, pour ne pas érafler la surface.

En satiné ou chromé, ce bougeoir « Loop » de Black & Blum fait preuve de simplicité avec beaucoup d’élégance. Inspiré de la courbe de Fibonacci, les fils d’aciers peuvent se connecter entre eux, pour former de véritables compositions.
Afficher la galerie
En satiné ou chromé, ce bougeoir « Loop » de Black & Blum fait preuve de simplicité avec beaucoup d’élégance. Inspiré de la courbe de Fibonacci, les fils d’aciers peuvent se connecter entre eux, pour former de véritables compositions.
©DR

Nécessitant l’utilisation de feu pour susciter une flamme, il convient néanmoins de respecter un certain nombre de règles, afin d’éviter les accidents domestiques, tel que les incendies. Générant une source de chaleur, le bougeoir ou le chandelier ne doit en aucun cas être en matériau inflammable, au risque de mettre le feu au support. Un bougeoir ne doit pas être fermé, en présentant au moins une large ouverture, car la chaleur pourrait se transférer au support ce qui rendrait sa manipulation dangereuse. De plus, la bougie a besoin d’oxygène afin de brûler convenablement, sans s’éteindre de manière impromptue et sans dégager de fumée. Ne placez jamais une bougie sous une étagère ou un autre objet, ce qui pourrait faire surchauffer la surface et déclencher un incendie. De même, on ne le répétera jamais assez, faites attention à vos enfants, toujours tentés de jouer avec le feu.

Conçu par Muuto pour Goodobjet.me, ce bougeoir « Gloria » est fabriqué en fer, coloré en anthracite ou blanc. Prenant la forme d’une couronne, il permet de placer des bougies sur tout le pourtour de son anneau.
Afficher la galerie
Conçu par Muuto pour Goodobjet.me, ce bougeoir « Gloria » est fabriqué en fer, coloré en anthracite ou blanc. Prenant la forme d’une couronne, il permet de placer des bougies sur tout le pourtour de son anneau.
©DR

Avec certaines précautions, l’intérieur s’auréole d’un certain mystère lorsque les bougies s’allument, comme une source propre à la rêverie et à la mélancolie, à la séduction et aux déclarations. Bougeoirs et chandeliers forment des supports idéals pour mettre en valeur leur vacillante flamme.

www.ambianceetstyles.com
www.black-blum.fr
www.pxrtk.com
www.fr66.com
www.laurencebrabant.com
www.konstantinslawinski.com
www.goodobject.me
www.royalriver.fr
www.bsab.fr
www.vetridellevenezie.fr
www.madeindesign.com
www.ikea.com

Comme un mannequin devant son miroir, la bougie prend la pose devant « The Reflector Box », la boîte-lanterne de Royal River. En cuir et métal, la structure permet de refléter sur plusieurs côtés la flamme de la bougie, pour une plus belle diffusion.
Afficher la galerie
Comme un mannequin devant son miroir, la bougie prend la pose devant « The Reflector Box », la boîte-lanterne de Royal River. En cuir et métal, la structure permet de refléter sur plusieurs côtés la flamme de la bougie, pour une plus belle diffusion.
©DR

Article publié le 10 octobre 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire