Renaissance de la CFOC

Afficher toute la galerie photos

Une nouvelle page s’est ouverte dans l’histoire de la CFOC. Nouveau look, nouveau concept, nouvelles collections… seule l’adresse historique du boulevard Haussmann demeure.

Photo : 4 / 16
Un papillon se dépose délicatement pour se fondre dans ces miroirs, signés Thomas Boog,  en laiton patiné sur une base bois, incrustée à nu (4900 €).

Un papillon se dépose délicatement pour se fondre dans ces miroirs, signés Thomas Boog, en laiton patiné sur une base bois, incrustée à nu (4900 €).

©DR