Roche Bobois plonge dans l’univers de Jean Cocteau

Afficher toute la galerie photos

50 ans après la mort de Jean Cocteau, artiste éclectique du XXème siècle, le Comité Jean Cocteau s’est associé à Roche Bobois pour créer une ligne de textiles et de céramiques en son hommage.

Photo : 2 / 13
Entre 1957 et 1963, Jean Cocteau réalise des centaines de céramiques « tatouées » dans l’atelier Madeline-Jolly à Villefranche-sur-Mer. Poussé par sa passion, un maître artisan potier italien a reproduit fidèlement les pièces de l’édition originale, imitant avec précision le trait de Jean Cocteau. C’est ainsi que le Comité Jean Cocteau et Roche Bobois présentent une réédition en série limitée des céramiques originales du poète, aux motifs « Théâtre du Cap d’ail », « Gabier de Vigie » et « Côte d’Azur ».

Entre 1957 et 1963, Jean Cocteau réalise des centaines de céramiques « tatouées » dans l’atelier Madeline-Jolly à Villefranche-sur-Mer. Poussé par sa passion, un maître artisan potier italien a reproduit fidèlement les pièces de l’édition originale, imitant avec précision le trait de Jean Cocteau. C’est ainsi que le Comité Jean Cocteau et Roche Bobois présentent une réédition en série limitée des céramiques originales du poète, aux motifs « Théâtre du Cap d’ail », « Gabier de Vigie » et « Côte d’Azur ».

©DR