Un tableau de maître dans votre salon

Rendre le grand art accessible au plus grand nombre, telle est la philosophie de la galerie Troubetzkoy. Une envie de Joconde, de Nymphéas, ou tout simplement de revoir votre grand-mère dans un joli cadre doré ? Votre rêve peut se réaliser grâce la une copie fidèle d’un tableau célèbre, ou familial.

Reflets délicats, transparences, équilibre de la composition: tout le réalisme d'une vraie nature morte flamande !
Voir plus : tableau

Depuis 30 ans, la galerie Troubetzkoy lancée par un prince russe portant ce patronyme historique propose un choix très large de reproductions de tableaux adaptés aux souhaits des clients. Format, couleurs, patine… chacun est libre de faire reproduire fidèlement une œuvre ou de l’interpréter dans les teintes de ses rideaux !

La technique est éprouvée depuis de longues années et annoncée très honnêtement : à partir d’un tirage photo haute définition, la toile vierge reçoit une imprégnation photographique. Dans un grand atelier jouxtant la galerie, une équipe d’artistes peintres professionnels s’attèlent alors à repeindre méticuleusement l’œuvre pour lui donner du relief, de la matière et de la vie. Généralement réalisées à l’acrylique, on peut pour autant opter pour une huile, une gouache ou encore une aquarelle. Reste à choisir l’encadrement et il ne reste plus qu’à l’accrocher fièrement dans son salon.

Les prix dépendent uniquement du format (comptez 360 euros pour un 24 x 30 cm et 2300 euros pour un bel ancêtre de 120 x 180 cm). Il est également possible de venir avec un cadre ancien « prêt à remplir » pour donner encore davantage le sentiment d’authenticité au tableau.

Mais qui vient chez Troubetzkoy ? La clientèle est large et variée : grands hôtels pour habiller les murs, familles ruinées désirant faire bonne figure en remplaçant discrètement le tableau vendu chez Sotheby’s par sa copie, descendants malheureux en quête d’ancêtres réels ou factices… Les tableaux de famille sont généralement commandés à l’identique ; ainsi on peut s’offrir une nouvelle grand-mère ou retrouver son aïeul parti il y a quelques héritages chez un lointain cousin breton.

Petit bémol : si vous désirez vous offrir un Rothko ou un Nicolas de Staël, il vous faudra encore patienter quelques années, car la reproduction des tableaux n’est possible que lorsque l’œuvre de l’artiste est tombée dans le domaine public, soit 70 ans après sa mort !

A partir du 25 novembre et jusqu’au 15 décembre, la galerie présente une jolie sélection de peinture flamande et hollandaise du 17° siècle. Patineurs sous la neige, délicates natures mortes en clair obscur, on peut raisonnablement s’offrir une belle toile de l’école de Brueghel, Jan Davidsz de Heem, Van de Velde ou encore Michau pour quelques centaines d’euros. Effet garanti !

Galerie Troubetzkoy
1, avenue de Messine
75008 Paris
www.galerie-troubetzkoy.com

Article publié le 8 janvier 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums
  • JeanGerard
    JeanGerard
    Ca m'a l'air très intéressant, certainement avec des reproductions très bien réalisées. Toutefois, le prix des repros me semble très élevé. Il existe des offres sur internet à prix bien plus compétitifs et d'excellente qualité également (certes de fabrication chinoise)

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.