Les matadors de Christian Gaillard

Au cœur de la place des Vosges, la galerie Ariel Sibony présente les matadors du peintre Christian Gaillard, spécialiste du thème tauromachique.

El traje Blanco
Voir plus : couleur
Très souvent représentés de dos, visages dans l'ombre, parfois cachés par une main qui exprime à la fois force et recueillement, les matadors de Christian Gaillard semblent faire face à leur destin, et, dans une profonde solitude attendre le combat ; un combat jamais représenté jusqu'ici. Ce qui précède le combat, ce qui lui succède, voilà ce que donne à voir le peintre dont la manière n'est pas sans rappeler les grands maîtres espagnols Vélasquez et Zurbaran.

Du costume, il s'applique à rendre tous les détails, toutes les nuances avec un soin rigoureux.

Dans cette nouvelle exposition "heridas" ("blessures") un pas est franchi par l'artiste puisque la violence de la rencontre, la culbute, la blessure sont données à voir; néanmoins, du toro on ne devine que l'ombre de la corne.

Christian Gaillard n'ira pas plus loin dans la représentation qu'il veut pourtant très précise, tant il est vrai que la mort (qui est, on l'aura compris le vrai sujet de la peinture de Christian Gaillard) comme le soleil ne se regarde pas en face.

Tablaux grand format et paravents rendent un hommage poignant à la tauromachie.

Héridas, par Christian Gaillard
Galerie Ariel Sibony
24, place des Vosges 75003 Paris
+33 (0)1 42 78 00 99
www.arielsibony.com
Article publié le 27 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.