Thérèse Laporte une décoratrice spécialisée dans l’aménagement et la décoration de ya

2005, Thérèse Laporte, découvre le plaisir de dessiner l'atmosphère de yachts luxueux. Quelles sont ses visions lorsqu’elle aborde un nouveau chantier ?

Thérèse Laporte
« A partir de 20 mètres, un bateau est un écrin qui a mérité de nombreuses attentions pour les parties techniques et les matériaux utilisés» affirme-t-elle. Une touche luxueuse et raffinée sont les atouts que seule la main d’une décoratrice expérimentée peut donner vie à l’art de vivre à bord.
Tout d'abord, il faut arrondir les angles... choisir des matières spécifiques, savoir les harmoniser entre elles en optimisant leurs utilisations jusque dans les détails les plus infimes. Revêtir un bateau est devenu une passion. Le plus captivant est de rester libre d'intervenir dans les espaces les plus difficiles d’accès, sans rien laisser au hasard.
Choisir les plus beaux produits, les mieux adaptés, savoir coordonner la réalisation des travaux à bord durant toute la durée de la construction du bateau est un savoir faire spécifique.
"Pour donner un beau résultat, il faut suivre chaque étape de la construction; entre l’envie d’une belle déco et le résultat final, il faut partir du démarrage du projet, puis entrer en symbiose avec le chantier naval qui doit avoir confiance et accepter que son travail soit optimisé ..." poursuit Thérèse Laporte.

Les essences de bois utilisées à bord des yachts: le chêne blanc ou décapé a largement pris la place de l'acajou et du merisier vernis....de même que le parquet est souvent en wengé ou en érable blanc et bien sur en teck pour les ponts extérieurs. En revanche pour les cabines, on utilise de somptueuses moquettes bordées (Jules Flipo, notamment) et dans le salon quelques tapis design comme ceux de Woodnotes en cellulose de bois et coton (Aicon 62 www.aiconyachts.it).

Sur le fly bridge d'un super yacht, on trouve une baignoire hydro massage avec chromothérapie et auto lavage...le fly (pont extérieur) est muni d'un taud pour se protéger du soleil, d'une zone transat et d'une dînette avec un rollbar équipé pour le repas servi autour d'une grande table. La majorité des éditeurs de textiles se sont lancés dans l'outdoor, mais les tissus sont plus ou moins efficaces en fonction des fibres utilisées. Le travail des tapissiers des bateaux n’est pas le même que ceux pour la maison. Ils ont besoin de matériaux très techniques, qui résistent à tout, qui ne se salissent pas, qui ne se froissent pas au montage et qui se lavent très facilement. Le top est de réaliser la base en skaï, puis un set déhoussable en tissu ou éponge élastique; en somme un outdoor tout confort ! Toutes les parties tapissées des extérieurs sont recouvertes d'une toile serrée qui les protègent durant les longs séjours en port.

« Je pense que l'architecte a besoin d’un décorateur spécialisé qui l’aide à mieux comprendre le potentiel de son navire pour mieux approfondir ses atouts et le transformer en yacht de luxe ».

Être proche de la production est très important pour bien comprendre comment habiller les espaces intérieurs d'un bateau. Thérèse Laporte s'adapte au goût de l'armateur et personnalise en tout style le navire, sans limite d'expression. Mais avant tout, elle est spécialisée dans le lancement de prototypes innovants répondants aux goûts des clients finaux.

Propos recueillis pour Vison Maison
Article publié le 8 juin 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.