Club Med Val-Thorens : nouvelle déco signée Sophie Jacqmin

Avec sa nouvelle décoration signée Sophie Jacqmin, le Club Med Val-Thorens Sensations en Savoie n’a plus rien à voir avec le style chalet traditionnel. Ici, les rondins de bois ont fait place à un design coloré, ludique, voire psychédélique et des formes organiques. Une autre idée de la montagne !

La cheminée, revisitée sur un mode contemporain, et le rose fuchsia réchauffent le grand hall d’entrée.

Le style Sophie Jacqmin

Depuis une dizaine d’années, Sophie Jacqmin approche le monde de l’hôtellerie avec un esprit décalé qui brise les dictats du style classique que l’on retrouve habituellement dans les hôtels du globe. Architecte et scénographe, cette touche à tout qui travaille dans l’édition, le design et le spectacle a collaboré avec Le Cirque du soleil, le designer Hiroyuki Yamakado ou les stylistes Marithé et François Girbaud. Et ces expériences variées lui ont permis de construire librement un style qui n’appartient qu’à elle. Pour chaque lieu, elle invente des scénarios inédits et originaux qui lui permettent d’exprimer sa créativité débordante. Et la poésie est toujours au rendez-vous !

Les suites sont pourvues d’une cheminée intégrée dans une cloison qui cache le lit.
Afficher la galerie
Les suites sont pourvues d’une cheminée intégrée dans une cloison qui cache le lit.
©Club Med Val-Thorens

Une architecture ouverte sur l’extérieur

Les architectes du Studio Arch ont reçu le mot d’ordre de surprendre. Le site, le plus haut d’Europe, à 2 300 mètres d’altitude, est caractérisé par une luminosité exceptionnelle.  L’hôtel est flanqué de grandes baies vitrées qui donnent sur « Le Grand Cirque ». Les verrières, les trois terrasses exposées sud-ouest et les balcons dans la majorité des chambres offrent une vue dégagée sur la montagne.

A l’intérieur, Sophie Jacqmin a réinterprété de façon moderne les codes traditionnels de la montagne en créant des espaces communs et chaleureux rehaussés de couleurs vives et acidulées et d’éclairages très étudiés : « L’idée était de proposer une vision un peu décalée, scénographique et dynamique, qui parle des valeurs de la montagne et exprime le sensationnel de ce village, pour créer la surprise ! Les émotions et les sensations sont différentes dans chacune des pièces du nouveau village. »

La façade, comme un grand mur de verre, illumine l’intérieur et joue avec la transparence des pampilles qui jettent des éclats de lumière.
Afficher la galerie
La façade, comme un grand mur de verre, illumine l’intérieur et joue avec la transparence des pampilles qui jettent des éclats de lumière.
©Club Med Val-Thorens

Un hôtel différent

Dans cet hôtel de 384 chambres et suites, de 24 à 50 m², avec balcon, séjour spacieux et vue époustouflante sur les sommets environnants, on a aussi pensé au bien-être des occupants tout au long de la journée. Trois espaces gourmets ont été mis en valeur par une décoration chaleureuse et conviviale.

Que pensez-vous de ce lieu qui dépoussière l’idée commune des hôtels de luxe dans les stations de ski ? 

Réalisation :
www.sophiejacqmin.com

Dans le lobby, clin d’œil aux fermes d’alpage, aux moutons des pâturages… aux jouets en bois.
Afficher la galerie
Dans le lobby, clin d’œil aux fermes d’alpage, aux moutons des pâturages… aux jouets en bois.
©Club Med Val-Thorens

Le soir, la lumière change tout et crée une ambiance magique propice à la rêverie.
Afficher la galerie
Le soir, la lumière change tout et crée une ambiance magique propice à la rêverie.
©Club Med Val-Thorens

Certaines chambres sont pourvues d’un séjour avec balcon. Le canapé et fauteuil, couleur neige, font écho au décor extérieur.
Afficher la galerie
Certaines chambres sont pourvues d’un séjour avec balcon. Le canapé et fauteuil, couleur neige, font écho au décor extérieur.
©Club Med Val-Thorens

Esprit glacier au « Bar tout chaud », laqué de blanc, pour déguster une boisson chaude, un apéritif, des tapas.
Afficher la galerie
Esprit glacier au « Bar tout chaud », laqué de blanc, pour déguster une boisson chaude, un apéritif, des tapas.
©Club Med Val-Thorens

Des pampilles dégringolent du plafond comme des stalactites dans une grotte.
Afficher la galerie
Des pampilles dégringolent du plafond comme des stalactites dans une grotte.
©Club Med Val-Thorens

Article publié le 5 mars 2015

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire