Dominique Sollier à l'île de Ré

Dominique Sollier, créatrice d’objets de décoration, a installé sa petite famille dans un petit bâtiment au fond du parc d’une vieille commanderie rétaise du XVIIIème qui accueillait autrefois la miellée.

Sur la table de ferme encadrée de deux grands bancs, nappes et serviettes impeccables en lin Alexandre Turpault, vaisselle et verres Astier de Vilatte, couverts Sabre

Très rapidement, la petite maison devint beaucoup trop petite et Dominique Sollier songea donc à l’agrandir. Les façades en pierres calcaires charentaises blanches ont été reprises et rejointoyées lors de la réhabilitation ainsi que les linteaux et jambages en pierre de taille appareillées en harpe.

Le carrelage de récup', les placards aux portes anciennes et le mobilier ne peuvent laisser une seconde imaginer que cette pièce a été construite de toute pièce
Afficher la galerie
Le carrelage de récup', les placards aux portes anciennes et le mobilier ne peuvent laisser une seconde imaginer que cette pièce a été construite de toute pièce
©Pierre-Jean Verger

La végétation luxuriante donne à présent libre cours à ses assauts le long de la façade, le laurier sauce pousse comme du chiendent et les arums sauvages se reproduisent à l’envi pour la plus grande joie des habitants qui se reposent sur le banc de pierre et sentent le parfum des fleurs sauvages.

Depuis 10 ans, Denis Chatin tient une entreprise de rénovation. Il est apprécié pour son savoir-faire, sa maîtrise des enduits à la chaux, des chapes de sol en béton coloré avec incrustation de galets ou de terre cuite et tous les petits détails qu’il rajoute chez ses clients qui lui donnent la plupart du temps « carte blanche » : œil-de-bœuf, vieilles pierres fidèles au style rétais.

La crédence en béton teinté et vieilli laisse imaginer qu’il s’agit d’un linteau de pierre
Afficher la galerie
La crédence en béton teinté et vieilli laisse imaginer qu’il s’agit d’un linteau de pierre
©Pierre-Jean Verger

C’est donc à lui que s’est adressé Dominique, ils ont ainsi mêlé leur créativité, échangé leurs idées : Denis Chatin créant l’ensemble en utilisant des matériaux anciens et un savoir-faire ancestral remis aux goûts du jour, et Dominique Sollier inventant les détails, utilisant les frises de toit en plomb ou les objets les plus hétéroclites qu’elle vend dans sa boutique « A deux pas d’ici ».

Les façades en pierres calcaires charentaises blanches ont été reprises et rejointoyées lors de la réhabilitation ainsi que les linteaux et jambages en pierre de taille appareillés en harpe
Afficher la galerie
Les façades en pierres calcaires charentaises blanches ont été reprises et rejointoyées lors de la réhabilitation ainsi que les linteaux et jambages en pierre de taille appareillés en harpe
©Pierre-Jean Verger

Le nouveau bâtiment se déploie autour d’un charmant patio et comprend la grande salle à manger-cuisine, les trois chambres et les deux salles de bains.

La grande cuisine-salle à manger, dotée d’un carrelage ancien à cabochons récupéré dans un château de la région d’Ambroise, est la pièce centrale de la maison. La crédence, en béton teinté et vieilli, court le long du mur. En dessous, les petits rideaux de lin brut masquent appareils et machines ainsi que le four et complètent l’esprit monacal du lieu. Sur la grande table de ferme entourée de bancs, le couvert est mis pour un petit dîner intime. Au fond de grands placards ont été créés et s’ouvrent à l’aide de portes anciennes chinées chez un récupérateur de matériaux de l’île.

Draps Descamps, petit miroir Astier de Vilatte, sur la table de chevet, frise en plomb
Afficher la galerie
Draps Descamps, petit miroir Astier de Vilatte, sur la table de chevet, frise en plomb
©Pierre-Jean Verger

La partie la plus ancienne de la petite maison est encaissée et l’on descend dans le salon par trois marches, la pierre blonde des murs et les pavés inégaux du sol confèrent à l’ensemble une ambiance très douce et reposante, ponctuée çà et là par les grands rideaux de lin noués par de gros nœuds. Au centre le guéridon gondole a été patiné par Dominique et fait office de table basse. Sur la cheminée en pierre Charentaise, repose un trumeau patiné à l’ancienne, l’hiver toute la famille se retrouve devant l’âtre où l’on fait de grandes flambées. Une partie des murs est doublée comme le plafond en planches brutes badigeonnées.

Assiettes Astier de Vilatte pour une table sobre et chic.
Afficher la galerie
Assiettes Astier de Vilatte pour une table sobre et chic.
©Pierre-Jean Verger

Adresses du shopping

Pierre Frey
22, rue Royale - 75008 Paris
01.49.26.04.77
www.pierrefrey.com

Blanc d’Ivoire
104, rue du Bac - 75007 Paris
01.45.44.41.17
www.blancdivoire.fr

Les Toiles du Soleil
Indique ses distributeurs au 04.68.54.64.33
www.toiles-du-soleil.com

Country Corner
Indique ses distributeurs 02.35.53.80.56
www.countrycorner.fr

Alexandre Turpault
Indique ses distributeurs 02.41.56.57.70
www.alexandre-turpault.com

Astier de Vilatte
173, rue St Honoré - 75001 Paris
01.42.60.74.13
www.astierdevillatte.com

Sabre
4, rue des Quatre Vents - 75006 Paris
01.44.07.37.64
http://fr.sabre.fr

Côté Bastide
4, rue de Poissy - 75005 Paris
01.56.24.01.21
www.cotebastide.com

Descamps
Boutiques Deschamps

Article publié le 30 mars 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.