Gérard Faivre à Eygalières: Le Mas des Isords

Afficher toute la galerie photos

C’est l’histoire d’un visionnaire inspiré qui reste campé sur son idée : ne pas être dérangé dans sa création par le choix d’un client.

Photo : 7 / 26
Dans l'entrée, le peintre Jean-Louis Gonzalès a blanchi la voûte à la chaux. Tapis Isi, potiches en céramique Pierre Marie Couturier, suspension en métal argenté Jeux de lumières, chaise « Diamond » de Harry Bertoïa

Dans l'entrée, le peintre Jean-Louis Gonzalès a blanchi la voûte à la chaux. Tapis Isi, potiches en céramique Pierre Marie Couturier, suspension en métal argenté Jeux de lumières, chaise « Diamond » de Harry Bertoïa

©Pierre-Jean Verger