Jeu de miroirs et de lumières à Moscou

Afficher toute la galerie photos

Cette réalisation de l’architecte français Nicolas Dahan nous entraîne dans un jeu de matières, couleurs et transparences.

Photo : 10 / 16
Le plafond ondulé apparaît comme un bloc uniforme, d’une minéralité totale, alors qu’il a nécessité plus de 100 plaques de plâtre en staff (de 1,2 m x 1,20 m assemblées sur place et poncées pendant trois mois pour obtenir cette surface parfaitement lisse.

Le plafond ondulé apparaît comme un bloc uniforme, d’une minéralité totale, alors qu’il a nécessité plus de 100 plaques de plâtre en staff (de 1,2 m x 1,20 m assemblées sur place et poncées pendant trois mois pour obtenir cette surface parfaitement lisse.

©Nicolas Dahan