A Nice, l’hôtel Grimaldi revisite les codes de la Provence

Afficher toute la galerie photos

Champs de lavande, roses de Grasse, jaunes du soleil, meubles anciens façon Bastide, la décoratrice Julie Gauthron a joué la carte du sud pour redonner une identité à cet hôtel niçois.

Photo : 11 / 16
Dans le hall d’entrée, des fauteuils en rotin façon années 1950, cohabitent avec des meubles de style. Des suspensions avec globes en verre dépareillés constellent le plafond. Au sol, des tapis avec motifs végétaux Paisley, dit communément cachemire, font référence aux tissus traditionnels provençaux. Sur les murs, deux papiers-peints (motif St Antoine et Silvergate chez Farrow and Ball) jouent un effet de coordonnés.

Dans le hall d’entrée, des fauteuils en rotin façon années 1950, cohabitent avec des meubles de style. Des suspensions avec globes en verre dépareillés constellent le plafond. Au sol, des tapis avec motifs végétaux Paisley, dit communément cachemire, font référence aux tissus traditionnels provençaux. Sur les murs, deux papiers-peints (motif St Antoine et Silvergate chez Farrow and Ball) jouent un effet de coordonnés.

©Hôtel Grimaldi