Rénovation inventive : une étable transformée en maison d’hôtes

Cette maison située près du Marais Poitevin, autrefois partie d’un corps de ferme, a été transformée en maison d’hôtes, grâce au talent de ses propriétaires, photographe et styliste décoratrice.

La nuit tombée, le jardin devient sculptural avec ses pans de mur en béton banché éclairés, et tous ses éléments architecturaux mis en lumière, à partir du sol.

Un second chantier

Bruno et Virginie Warion n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Avant d’ouvrir cette maison d’hôtes, ils ont patiemment restauré leur propre maison de 320 m², voisine de cette ancienne étable. « Pour dessiner la façade rideau vitrée, de la future maison d’hôtes, nous avons fait appel à un ami architecte à Niort, Philippe Commun. Les murs en béton banché ont été réalisés par une entreprise spécialisée. Mais le reste, c’est nous ! », raconte Virginie Warion. La maison est composée d’une grande pièce-à-vivre et d’une chambre au rez-de-chaussée. A l’étage, deux autres chambres se partagent l’espace pour accueillir, en tout, 7 à 8 personnes (avec 4 lits de 90 cm et 2 lits de 160 cm).

La piscine est animée par un mur en pierre percé de deux cascades d’eau.
Afficher la galerie
La piscine est animée par un mur en pierre percé de deux cascades d’eau.
©Bruno Warion

Matières et matériaux

Au 392bis, matériaux bruts et authentiques, meubles et objets chinés et rééditions à l’ancienne de bon ton créent une atmosphère particulière. Le béton est omniprésent, en sol, mur, plan de travail ou vasque…Le bois de récupération et le métal oxydé s’accordent à sa beauté élémentaire. Sans dénaturer le bâtiment, qui a conservé une certaine rusticité et ses murs en pierre d’origine, les maîtres des lieux ont travaillé, dans chaque pièce, un choix de matières qui se font écho. Le plâtre contraste au fer rouillé. Et les camaïeux de teintes neutres et minérales déclinant les gris et les beiges sont réveillés par une touche de rouge.

Dans cette chambre blanche du premier niveau, la décoration joue la carte métissée de la rusticité et de la modernité.
Afficher la galerie
Dans cette chambre blanche du premier niveau, la décoration joue la carte métissée de la rusticité et de la modernité.
©Bruno Warion

Un univers, un style

Outre la location de cette maison d’hôtes, Bruno et Virginie Warion louent également cet espace et leur maison personnelle pour des prises de vue. Ils louent aussi deux petits appartements de 50 m² à Niort (Fenêtre sur cour et Un coin en ville), tandis qu’un 3ème et en cours de rénovation. Découvrez donc l’univers de ces passionnés de décoration et de rénovation, qui ont restauré tous ces lieux, sans les dénaturer. 

Appréciez-vous ce style de décoration où les matériaux qui ont vécu offrent une certaine personnalité à l’espace?

Les murs de la 3ème  chambre, plutôt sont réchauffés par un enduit de terre et sable qui rappelle la matière de la cloison de la pièce principale. Les vestiaires d’usine ont été chinés.
Afficher la galerie
Les murs de la 3ème chambre, plutôt sont réchauffés par un enduit de terre et sable qui rappelle la matière de la cloison de la pièce principale. Les vestiaires d’usine ont été chinés.
©Bruno Warion

Renseignements :
Le 392bis
392 Grand’Rue de Ternanteuil,
79410 Ternanteuil
Tél. : 05 49 05 44 23 et 06 85 72 33 06
Mail : contact@392bis.com
Sites internet : www.matieres-et-dependances.com et www.le392bis.com
Fenêtre sur cour,
6, impasse Chabot
79000 Niort

La cheminée en insert a été mise en relief par une plaque de métal oxydé, qui apporte sa touche ethnique en accord avec le mur en terre et sable.
Afficher la galerie
La cheminée en insert a été mise en relief par une plaque de métal oxydé, qui apporte sa touche ethnique en accord avec le mur en terre et sable.
©Bruno Warion

Murs recouverts de plâtre pour cet espace où la salle de bains se cache derrière un volume intérieur maçonné.
Afficher la galerie
Murs recouverts de plâtre pour cet espace où la salle de bains se cache derrière un volume intérieur maçonné.
©Bruno Warion

Une fontaine avec bac en béton a été créée  pour retrouver l’ambiance des fermes d’autrefois.
Afficher la galerie
Une fontaine avec bac en béton a été créée pour retrouver l’ambiance des fermes d’autrefois.
©Bruno Warion

La cuisine s’intègre dans la pièce principale, toute tapissée de béton brut vernis. Un bloc en ciment intègre des rangements laqués blanc, tandis que l’îlot central de la cuisine intégrant évier et plan de travail, toujours en béton brut vernis, structure la pièce.
Afficher la galerie
La cuisine s’intègre dans la pièce principale, toute tapissée de béton brut vernis. Un bloc en ciment intègre des rangements laqués blanc, tandis que l’îlot central de la cuisine intégrant évier et plan de travail, toujours en béton brut vernis, structure la pièce.
©Bruno Warion

Cyprès, pans de mur en béton et piquets en châtaignier dessinent un écran ajouré devant la maison. Un trio de matières dessine un rythme vertical et une harmonie.
Afficher la galerie
Cyprès, pans de mur en béton et piquets en châtaignier dessinent un écran ajouré devant la maison. Un trio de matières dessine un rythme vertical et une harmonie.
©Bruno Warion

La maison avec sa façade rideau s’ouvre sur un jardin contemporain, structuré par des lignes verticales et des bacs géométriques en béton brut banché.
Afficher la galerie
La maison avec sa façade rideau s’ouvre sur un jardin contemporain, structuré par des lignes verticales et des bacs géométriques en béton brut banché.
©Bruno Warion

Article publié le 22 juillet 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire