Une salle de bains écolo

La salle de bains se met à l’heure écolo. Revêtements verts, robinetterie économe, équipements respectueux de l’environnement… Tout savoir pour faire de la salle de bains une pièce réellement écologique.

Pour une ambiance très nature, des meubles en teck massif certifié FSC. Surabaya. Leroy Merlin.
Cet article fait partie du dossier Aménager une salle de bains
Une salle de bains écologique implique des revêtements muraux et de sols écolo, des équipements, meubles et sanitaires, les plus respectueux possibles de l’environnement et une robinetterie économe.

Des revêtements de mur écologiques
Sont considérées comme écologiques, les peintures dégageant un taux réduit, voire nul, de COV (composés organiques volatiles), trois lettres synonymes de pollution de l'air et de danger pour la santé. Faciles à reconnaître, elles sont certifiées NF Environnement ou Ecolabel.

La peinture choisie pour la salle de bains sera non seulement certifiée mais également lessivable et résistante à l’humidité.

Des revêtements de sol écologiques
La pierre naturelle, en particulier l’ardoise et le marbre, a toute sa place dans une salle de bains écologique. Attention cependant, le marbre, comme les pierres calcaires, est poreux. Il doit donc recevoir un traitement hydrofuge avant utilisation. L'ardoise ne nécessite, elle, aucun traitement.

Le linoléum, à ne pas confondre avec le PVC, est un revêtement de sol naturel fabriqué à partir d'un mélange d'huile de lin, de farine, de bois, de liège, de résines naturelles, de minéraux et de pigments sur un support en toile de jute. Résistant, il est adapté aux pièces humides comme aux lieux de passage fréquent.

Robinetterie économe
La salle de bains est une des pièces les plus consommatrices d’eau. Outre des habitudes de bon sens, des équipements permettent de réduire facilement cette consommation.

Une douche classique consomme de 15 à 18 l/min. Lorsqu'elle est équipée d'un robinet thermostatique, les tâtonnements des débuts sont supprimés d'où une économie de l’ordre de 15%. Quant aux pommes de douche économiques, elles libèrent leur jet sous forme de microgouttelettes. La sensation sur la peau est identique, mais la consommation réduite de près de 40%.

Le débit moyen d’une robinetterie de lavabo est de 12 l/min. Ce débit peut être réduit de moitié grâce à des robinets munis d’économiseurs d’eau : mitigeurs dotés d’un système qui bloque la manette à mi-hauteur et permet de l’utiliser avec un débit moindre, ou mitigeurs avec aérateur dans lesquels l’injection de bulles d’air dans le jet réduit le volume du débit de moitié.

Faire des économies c’est également maîtriser sa facture de chauffage en contrôlant la température de l’eau. Très utiles pour cela, les robinets électroniques avec réglage tactile de la température et du débit qui évitent de laisser couler longtemps jusqu’à obtenir la température désirée.

Equipements écologiques
Aucun label certifiant le caractère écologique des équipements de la salle de bains n’existe. Pour les inconditionnels du bois, les certifications PEFC et FSC garantissent néanmoins que le bois utilisé pour la fabrication du meuble provient d’une forêt gérée durablement.

Parallèlement, se développent de plus en plus les équipements composés en grande partie de matériaux recyclés ou recyclables, en tout cas inoffensifs pour l’environnement. C’est le cas des plans de toilettes en Corian, des receveurs en Carea, un matériau minéral à plus de 90%, ou des baignoires en Toplax, un mélange d’acryl et de renforts ABS, matériau 100% recyclable.
Article publié le 23 octobre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.