La table gigogne, un gain de place modulable

A l’image des poupées russes, les tables gigognes s’emboîtent les unes dans les autres, afin de se ranger et de se déranger au gré des besoins. La modularité n’est pas exempte d’un certain esthétisme, lié au rythme de la composition.

Dans un style digne d’une roulotte de bohémien, ces tables gigognes de Maisons du Monde se plaisent à jouer la carte de la couleur avec leurs motifs peints à la main.
Voir plus : tables gigognes

Fini ce temps, où les convives se pressent autour d’une même table par manque de place. Comme la célèbre matriochka russe, la table gigogne démarre d’un modèle de base, qui se décline dans des dimensions de plus en plus réduites, ce qui permet de les imbriquer les unes dans les autres. Rangement intelligent, elles permettent de gagner de la place lorsque l’une des tables ne sert plus, en se glissant sous celle qui lui correspond en format. Ainsi, votre salon connaît une variété de dispositions plus étendue, permettant d’adapter l’utilisation de ces petites tables selon les besoins. De deux à quatre tables, elles se disposent en bout de canapé ou partout ailleurs, en laissant place à l’imagination. Idéale pour les petites pièces ou les studios, les tables gigognes habillent avec élégance n’importe quel type d’intérieur.

En bois moulé d’une seule pièce, les tables gigognes « G. Jalk » de La Boutique Danoise se déclinent en plusieurs essences. Leur forme courbe reste classique, afin de servir éventuellement de tabouret ou de chevet.
Afficher la galerie
En bois moulé d’une seule pièce, les tables gigognes « G. Jalk » de La Boutique Danoise se déclinent en plusieurs essences. Leur forme courbe reste classique, afin de servir éventuellement de tabouret ou de chevet.
©DR

Dans un esprit déstructuré, ce meuble gigogne permet une nouvelle conception de l’espace moins conventionnel, dont la mutation en est le cœur. Qu’elles soient toutes dans la même pièce ou séparées, les tables gigognes investissent l’ensemble de la maison, pouvant avoir leur utilité à n’importe quel moment de la journée. Alors que le salon doit présenter une image chaleureuse et ordonnée, ce type de table permettra en un éclair de disposer des lieux selon l’instant. Si une simple table peut faire toute la différence dans la décoration, imaginez son potentiel lorsque cette même table se divise en plusieurs unités de tailles décroissantes. Rien ne vous empêche par ailleurs de jouer sur un effet graphique, en les disposant comme les marches d’un escalier.

Avec 20 coloris au choix, le premier ensemble de tables gigognes d’Ego Paris présente un plateau en verre sablé, laqué ou en céramique, sur une structure en aluminium laqué, afin de correspondre à une utilisation en extérieur.
Afficher la galerie
Avec 20 coloris au choix, le premier ensemble de tables gigognes d’Ego Paris présente un plateau en verre sablé, laqué ou en céramique, sur une structure en aluminium laqué, afin de correspondre à une utilisation en extérieur.
©DR

Comme les tables classiques, les tables gigognes reprennent les mêmes matériaux, du bois au plexiglas, pour un esprit naturel ou contemporain, en passant par le métal pour un caractère industriel. Cependant, avant de sélectionner une table, il convient de penser à la pièce dont elle est a priori destinée. Ainsi, pour une chambre d’enfant, il est préférable de choisir un matériau léger comme le plastique, dont la taille correspondra à une utilisation enfantine. Le salon aura tendance à s’habiller de tables gigognes plus nobles, où la part belle est faite à l’esthétisme sans faire fi de sa résistance aux chocs, comme avec le bois. Pourquoi ne pas choisir un modèle dont les pièces sont différentes les unes des autres, que ce soit en termes de couleurs ou de motifs, afin de créer un effet de surprise décalé.

Dessinée par Mathieu Matégot pour Gubi, la table d’appoint « Kangourou » chez Made in Design marque l’alliance entre l’acier tubulaire et la tôle ajourée, associant une couleur à chacun des tables gigognes.
Afficher la galerie
Dessinée par Mathieu Matégot pour Gubi, la table d’appoint « Kangourou » chez Made in Design marque l’alliance entre l’acier tubulaire et la tôle ajourée, associant une couleur à chacun des tables gigognes.
©Made In Design

Qu’elle soit principale ou d’appoint, la table gigogne se plie aux envies et aux besoins. Esthétique et pratique, elle offre de nouvelles possibilités d’aménagements, qui repoussent les limites de l’imagination.

www.madeindesign.com
www.egoparis.com
www.maisonsdumonde.com
www.laboutiquedanoise.com
www.julieprisca.com
www.blancdivoire.com
www.chehoma.com
www.bluntconcept.fr
www.maraisinternational.com

Article publié le 18 mars 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire