Nathalie Requin, la magie de la métamorphose !

Christo artiste de renom, emballait, entre autres, les ponts et ses œuvres étaient spectaculaires…
Emballer une chaise, c’est souvent lui donner une nouvelle vie. Le challenge de la collection Nathalie Requin est d’ajouter une touche d'élégance grâce à ses housses de formes et finitions originales.

La vitrine du magasin de Nathalie Requin
Désormais, les housses sont synonymes de raffinement et plus de cache-misère ou de protection. La collection Nathalie Requin dispose de sublimes textiles qui allient élégance, solidité et surtout une très grande facilité d’entretien.

Nathalie Requin a sélectionné pour sa collection de magnifiques matières qui ont l’aspect de lin ou de métissages. Ils sont composés de fibres de nouvelle génération qui permettent de sortir les housses de la machine à laver directement sèches et repassées !
Grâce son goût raffiné, Nathalie Requin donne envie de jouer avec des couleurs coordonnées pour les associer à de sublimes nappes et égailler nos tables de tous les jours.

La magie des housses de chaises apporte une métamorphose des plus spectaculaires. Si vous choisissez une housse prête à poser bien étudiée, une banale chaise bistrot deviendra un siège totalement dans l'air du temps et de plus très confortable grâce aux garnitures de mousses de la housse.

Par le même tour de passe-passe, une simple chaise de jardin en plastique à accoudoirs deviendra un fauteuil élégant, dont l’allure et le confort lui permettront de ne pas dépareiller les plus beaux salons.

La tendance écolo, de plus en plus présente dans nos esprits, nous fait désormais rechigner à jeter nos vieilles chaises… Si la structure est toujours de qualité, l’envie de changer de décor ouvre vers la solution de leur donner une nouvelle jeunesse en les habillant de housses ; on ne parle plus de récupération, mais de métamorphose.

Nathalie Requin ne transforme pas que les chaises, elle donne une autre dimension à d’autres objets comme un lambrequin !

Une boutique vitrine a ouvert à Paris dans le XVIIème : La Housse Péreire, 197 boulevard Pereire

Aujourd’hui, les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration n’hésitent plus à gainer de ces magnifiques robes les sièges de leurs salles de réception.
Lorsque l’ensemble des chaises sont habillées de housses, souvent les clients sont médusés. Ils ne reconnaissent pas leur salle de restaurant habituelle et sont immédiatement sous le charme de la chaleur du « textile » qu’apportent ces nombreuses housses, contrairement au côté souvent anonyme, d’un siège en bois ou en métal.
Article publié le 4 avril 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.