Les choix de Marie-Line Salançon de la boutique parisienne MY Design

Derrière cette enseigne située à quelques pas de La Cité de La Mode et du Design, la sélection rigoureuse d’une passionnée de modernité pour qui le design comme le style ne se démode pas !

Marie-Line Salançon sur un confortable canapé signé Living Divani. A droite, une salle à manger meublée avec une harmonie de blanc et de bleu ciel : table à plateau de marbre et siège Tulip, créations d’Eero Saarinen en 1956 rééditées par Knoll. Chaise bleue, modèle Koki en polyuréthane, création Dondoli e Pocci en 2015 pour Desalto. Au fond à gauche, chaise Gina en polycarbonate, création Jacopo Foggini en 2014 éditée par Edra.

Comment avez-vous débuté dans l’univers du design ?

Marie-Line Salançon : « Le design c’est ma passion et mon métier depuis 40 ans. J’ai ouvert ma première boutique parisienne boulevard Saint-Germain à 20 ans : un concept novateur de cadeaux masculins, rigoureusement sélectionnés avec une gamme chromatique restreinte, du noir et blanc, du métal, du rouge…On y trouvait les sacs Mandarina Duck, des bouquets graphiques, des boules de pétanque Obut…Puis j’ai collaboré avec Sarah Nathan de la boutique Edifice qui m’a transmis son expérience… »

Adaptés à un petit espace : table Tweed en chêne naturel avec piètement décalé, création Cumini Garcia en 2017 éditée chez Zanotta. A gauche. Chaises Tonietta, création Enzo Mari en 1985, rééditées par Zanotta. Sur la table, un vase de Jaime Hayon.
Afficher la galerie
Adaptés à un petit espace : table Tweed en chêne naturel avec piètement décalé, création Cumini Garcia en 2017 éditée chez Zanotta. A gauche. Chaises Tonietta, création Enzo Mari en 1985, rééditées par Zanotta. Sur la table, un vase de Jaime Hayon.
©MY Design

Quelle conception du design transmettez-vous ?

Marie-Line Salançon : Créée, il y a 9 ans, après Har Design, la boutique MY Design développe un art de vivre contemporain où la notion de confort est très importante. L’espace est aménagé comme une maison. C’est un lieu vivant et chaleureux avec des œuvres d’art, des tableaux, des photos qui expriment la partie sensible dont on a absolument besoin chez soi. J’aime associer des pièces emblématiques, des meubles vintage et des créations actuelles. Rien à voir avec un show-room froid et aseptisé. Sur la base de couleurs neutres, du noir et blanc, du bois et du beige, nous montrons comment intégrer, en touches, la couleur, une pièce exceptionnelle… »

Ambiance noir et blanc : suspensions, formes Noires, créations Serge Mouille dans les années 1950 rééditées par Editions Serge Mouille. Bibliothèque modulable, Porro. Sièges Era en cuir, création David Lopez Quincoces en 2017, éditée par Living Divani. Sur les tables, vases Showtime en céramique blanche, création Jaime Hayon en 2006, édités par BD Barcelona.
Afficher la galerie
Ambiance noir et blanc : suspensions, formes Noires, créations Serge Mouille dans les années 1950 rééditées par Editions Serge Mouille. Bibliothèque modulable, Porro. Sièges Era en cuir, création David Lopez Quincoces en 2017, éditée par Living Divani. Sur les tables, vases Showtime en céramique blanche, création Jaime Hayon en 2006, édités par BD Barcelona.
©MY Design

Quelle conception de votre métier défendez-vous ?

Marie-Line Salançon : « Notre métier a beaucoup évolué. Aujourd’hui, nous ne sommes plus des vendeurs des canapés. Nous vendons de la convivialité, de l’hospitalité et du plaisir. Nous apportons nos conseils aux particuliers comme aux professionnels. Nous travaillons en synergie avec les architectes d’intérieur et nous les accompagnons dans leur mission. Nous nous déplaçons chez nos clients pour comprendre leurs besoins, les épauler. Nos services se diversifient de plus en plus… »

Deux modèles de canapés incontournables : à droite, canapé Rod Bean, création Piero Lissoni en 2017, avec éléments courbés. A gauche, modèle Extrasoft, création Piero Lissoni en 2008. Système Extrawall, composé d’assises rembourrées sans structure apparente, qui permet de nombreuses combinaisons. Edition Living Divani.
Afficher la galerie
Deux modèles de canapés incontournables : à droite, canapé Rod Bean, création Piero Lissoni en 2017, avec éléments courbés. A gauche, modèle Extrasoft, création Piero Lissoni en 2008. Système Extrawall, composé d’assises rembourrées sans structure apparente, qui permet de nombreuses combinaisons. Edition Living Divani.
©MY Design

Comment intégrer le design chez soi ?   

Marie-Line Salançon : « Ici, nous mettons en évidence des bonnes bases intemporelles, des meubles aux formes simples qui traversent les époques, des vrais classiques de la modernité. Mais il faut aussi une pièce exceptionnelle comme un beau fauteuil au dessin particulier. Nous proposons des pièces utiles et des pièces de plaisir. A chacun de les conjuguer selon ses envies. »

Créativité formelle : fauteuils Poncho, avec base reliée avec un système d’œillets et de lien, création P. Lucidi et L. Pevere en 2014. Série de 7 tables basses de formes différentes en tôle d’acier laqué, modèle Rabbit and the tortoise, création studio Juju en 2012. Edition Linving Divani.
Afficher la galerie
Créativité formelle : fauteuils Poncho, avec base reliée avec un système d’œillets et de lien, création P. Lucidi et L. Pevere en 2014. Série de 7 tables basses de formes différentes en tôle d’acier laqué, modèle Rabbit and the tortoise, création studio Juju en 2012. Edition Linving Divani.
©MY Design

Quelles sont les créations incontournables d’aujourd’hui ?

« Pour un canapé, je conseille les produits de Living Divani. Je considère cette marque italienne comme le « Hermès du canapé ». Ses meubles caractérisés par des finitions faites main sont conçus pour durer et peuvent durer toute une vie. On change simplement la housse. Les canapés de Francesco Binfaré, édités par Edra, sensuels, au confort comparable à des oreillers…sont aussi incontournables. Dans le domaine du design italien, j’apprécie particulièrement Piero Lissoni et notamment ses créations pour Glas Italia. Ce designer possède vraiment un talent particulier pour l’intemporel et le créatif. Avec mon fils Léonard qui travaille avec moi, nous apprécions beaucoup les idées des frères Bouroullec qui apportent un sang neuf et intègrent nouveaux matériaux et technologies innovantes. Par contre, j’apprécie moins les rééditions à toutes les sauces souvent proposés à des prix injustifiés. En ce moment, j’écris un livre sur les erreurs à ne pas commettre en décoration d’intérieur. Notre lieu de vie doit nous ressembler, il doit aussi intégrer des meubles anciens, héritage de notre passé, des objets ramenés de voyage. »

Signé Living Divani, un coin salon avec canapé d’angle : modèle Rod Compinibile et fauteuil assorti, créations Piero Lissoni en 2012, éditées par Living Divani. Au centre, tables en tôle d’acier laqué blanc, modèles B2 et  B3, créations Victor Vasilev en 2012, éditées par Living Divani.
Afficher la galerie
Signé Living Divani, un coin salon avec canapé d’angle : modèle Rod Compinibile et fauteuil assorti, créations Piero Lissoni en 2012, éditées par Living Divani. Au centre, tables en tôle d’acier laqué blanc, modèles B2 et B3, créations Victor Vasilev en 2012, éditées par Living Divani.
©MY Design

Que pensez-vous de cet engouement actuel pour le style Memphis ?

« C’est certainement une bonne idée pour apporter de la couleur. Un vase ou une console de cette période apportent une touche d’éclat dans un intérieur. Mais je préfère une pièce originale d’Ettore Sottsass ou de Martine Bedin, sans comparaison possible avec les créations actuelles qui s’inspirent de ce mouvement. »

Propos recueillis par Agnès Zamboni

Contact :
MY Design

75, quai de la Gare
75013 Paris
Tél. : 01 44 97 99 08 et 06 52 07 01 52
Mail : contact@m-ydesign.fr
www.m-ydesign.com

Une salle à manger vitaminée : une chaise orange, modèle Montera en cuir Pelle Frau® et wengé, création Roberto Lazzeroni en 2013, éditée par Poltrona Frau, pour s’associer à un buffet vitré.
Afficher la galerie
Une salle à manger vitaminée : une chaise orange, modèle Montera en cuir Pelle Frau® et wengé, création Roberto Lazzeroni en 2013, éditée par Poltrona Frau, pour s’associer à un buffet vitré.
©MY Design

Une chambre en noir et blanc : lit Lipp Bed, création Piero Lissoni en 2015, éditée par Living Divani. Modèle avec tête de lit et repose-tête intégré en tissu ou cuir. Lampe de table Trépied, création Serge Mouille en 1954 rééditée par Editions Serge Mouille. Suspension à bras cassés Araignée, création Serge Mouille en 1954, rééditée par Editions Serge Mouilles. Lampadaire B211, création Michel Buffet en 1952 réédité par Lignes de Démarcation.
Afficher la galerie
Une chambre en noir et blanc : lit Lipp Bed, création Piero Lissoni en 2015, éditée par Living Divani. Modèle avec tête de lit et repose-tête intégré en tissu ou cuir. Lampe de table Trépied, création Serge Mouille en 1954 rééditée par Editions Serge Mouille. Suspension à bras cassés Araignée, création Serge Mouille en 1954, rééditée par Editions Serge Mouilles. Lampadaire B211, création Michel Buffet en 1952 réédité par Lignes de Démarcation.
©MY Design

Article publié le 31 octobre 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire