Madeindesign : le design à portée de clic

Pionnière de la vente sur Internet, Catherine Colin a fondé madeindesign en 1999 après avoir passé plusieurs années dans les ressources humaines. Véritable tournant dans sa carrière, son esprit curieux et entrepreneurial l'a poussé à faire coïncider sa passion du design avec le e-commerce, alors balbutiant. 10 ans plus tard, le succès est au rendez-vous et madeindesign est LE site de référence de vente en ligne de mobilier, luminaires et objets design. Les plus jolies marques françaises et internationales figurent au large catalogue, sans cesse enrichi.

Les coussins de feutre Livingstone pas Smarin
Voir plus : coussin, coussin de sol, pouf

Design et e-commerce, ce fut très précurseur à double titre. Opportunité, flair, passion?

Catherine Colin: Les trois en même temps. Il me semble capital d’être passionnée lorsqu’on crée une entreprise. Ma passion pour le design ne date pas d’hier et elle s’appuie sur une passion beaucoup plus large pour l’art en général. Il faut regarder les opportunités avant de se lancer. Quant au flair, il y a dans chaque projet un facteur chance, mais j’avais senti un réel décalage entre l’offre et la distribution dans le domaine du design. L’approche du design était alors très élitiste, beaucoup trop à mon sens. Nombreux étaient ceux qui n’osaient pas franchir la porte d’une boutique de design. Enfin, j’ai choisi de démarrer madeindesign à Grenoble, ville high-tech depuis toujours qui a abrité les débuts de Kelkoo et d’éditeurs de logiciels de e-commerce.

Canapé d'angle par Zanotta
Afficher la galerie
Canapé d'angle par Zanotta
©DR


Votre baseline « N°1 du design sur Internet », en France, dans le monde, sur tous les créneaux?

C.C.: Madeindesign a été le premier site lancé sur le créneau de la déco/design sur Internet et s’est vite affirmé comme le leader. Il existe quelques sites spécialisés en luminaires contemporains ou Ambiente Direct en Allemagne, mais il s’agit d’acteurs nettement moins importants.

Catherine Colin
Afficher la galerie
Catherine Colin
©DR


Comment se portent les ventes?

Nous proposons actuellement plus de 15000 références. Le plus large choix du marché, que nous nous efforçons d’enrichir chaque semaine avec 50 à 100 nouveautés. Avec plus de 4000 ventes mensuelles, le site est en constante progression; et ce n’est pas terminé, une nouvelle version sort en septembre.


Avez-vous un discours spécifique auprès des professionnels et pourquoi achètent-ils chez vous ?

C.C.: Au-delà des prix, le client recherche le service : qualité du conseil, réactivité, choix, stock disponible, adaptation de notre prestation logistique à ses besoins ( dispatching des livraisons… ). Nous lui permettons de centraliser l’ensemble de ses achats. Nous travaillons avec les grandes chaines d’hôtels, de magasins, les entreprises, … (groupe Accor, Relais et Châteaux, Galeries Lafayette, Guerlain, … ) Madeindesign est actuellement en pleine phase d’accélération sur la clientèle BtoB : nous avons une équipe de professionnels pour répondre aux besoins les plus pointus notamment un spécialiste de l’éclairage qui a 20 ans de métier, un spécialiste du mobilier et aménagement de bureaux…

Nos clients apprécient notre capacité à leur proposer des produits adaptés à leur concept et à leur budget, que l’on s’assure de tous les délais et de leur respect, … Notre sérieux ! C'est pourquoi nous avons également lancé un site uniquement BtoB.


Quels sont vos best-sellers et pourquoi selon vous?

C.C.: Historiquement, ce sont avec les marques emblématiques qui ont cru en madeindesign à ses débuts que je fais le plus important chiffre d’affaires : Alessi avec notamment la ligne des coupes Blow Up des frères Campana qui se décline dorénavant en bambou, le mythique presse-agrumes Juicy de Starck, le service Platebowlcup de Jasper Morrison, la ligne des Essentiel en pâtisserie dessinée par Matali Crasset en collaboration avec Pierre Hermé, …

Ligne Blow Up en bambou des frères Campana pour Alessi
Afficher la galerie
Ligne Blow Up en bambou des frères Campana pour Alessi
©DR

Il est évident que Kartell est synonyme d’accès au design de part sa politique tarifaire accessible et à ses produits intemporels et mythiques comme les rangements Componibili d’Anna Castelli lancés en 1968 et déclinés en rouge cette année, les fameuses lampes Bourgie, les chaises Louis Ghost et Victoria Ghost de Starck…
Côté jeunes maisons d’éditions, la part belle est faite à Smarin par exemple avec ses coussins galets Livingstones, les nouvelles jardinières de chez Bacsac,...

Parmi les best sellers, on compte encore le mobilier pur et accessible chez Zeus, le fauteuil à bascule Voido chez Magis, le mobilier outdoor de chez Fermob…

Suite de l'interview Madeindesign

Article publié le 18 juin 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.