A Bruxelles, l’expérience de la couleur avec Piet Stockmans…

Quand le regard d’un céramiste croise celui d’un photographe, leurs œuvres dialoguent dans la recherche du détail, le traitement de la lumière ou la vision du bleu cobalt aux profondes nuances.

Brique de moulage en plâtre contenant un vase en porcelaine de forme initialement ovale mais déformée. A soft bleu Oval vase, Piet Stockmans, 2017.
Voir plus : artiste, céramique

Piet…

On ne présente plus Piet Stockmans, céramiste belge réputé et génie de la porcelaine blanche qui étudie ce médium depuis plus de 50 ans et navigue dans son univers, entre art, design et industrie, sans clivage entre ces trois disciples. « Si je m’étais trouvé au début de ma trajectoire, en 1963, dans une usine à papier, j’aurais fait des œuvres similaires, et j’aurais accroché les livres au mur », raconte Piet Stockmans. Ce maître de la porcelaine et inventeur du célèbre Stockmansblauw, nous offre, dans cette nouvelle exposition organisée par la galerie Spazio Nobile, sa matière de prédilection dévoilée dans tous ses états, de la poudre de porcelaine immaculée au biscuit mat et émaillé, craquelé, aspergé ou gorgé de bleu. Des formes empilées, déchirées, imbriquées, abandonnées, classées, épinglées, torsadées, aplaties, échouées, effondrées, répétées…On retrouve à chaque fois l’importance du geste de l’artiste qui marque les pièces, imprime son empreinte, entre accident volontaire et pulsion créative. Et il use de la blancheur du kaolin et argile blanche cuite sans glaçure à haute température (1400 ° C) pour faire vibrer le bleu cobalt non émaillé. Les pièces aux lignes simples et épurées de Piet Stockmans ne sont pas seulement belles à regarder mais aussi utilitaires et fonctionnelles…

Vases bicolores en biscuit mat avec rabats et volets teints en bleu. Vases with blue flaps, Piet Stockmans 2004.
Afficher la galerie
Vases bicolores en biscuit mat avec rabats et volets teints en bleu. Vases with blue flaps, Piet Stockmans 2004.
©Spazio Nobile

Frederik…

Quant à Frederik Vercruysse, talentueux photographe d’architecture et d’intérieurs, il « explore la photographie comme une composition, tenant compte des formes rectilignes, de l’ombre et de la lumière et d’une palette de couleurs proche de celle d’un artiste-peintre ». Dans cette exposition, il a choisi de filtrer ses sujets, où la couleur bleue est récurrente, à travers le verre translucide qui floute la vision, l’eau transparente d’une piscine et nous propose des tableaux vivants, microarchitectures et représentations abstraites de la couleur capturée dans un contexte réel.

Installation murale composée de 400 éléments en porcelaine accrochés avec des pointes métalliques. Chaque élément a été déchiré comme du papier lorsque la pâte était encore malléable et le biscuit mat a été trempé dans la couleur cobalt comme un pinceau dans un pot de peinture pigmentaire. Wall installation, Piet Stockmans, 2017.
Afficher la galerie
Installation murale composée de 400 éléments en porcelaine accrochés avec des pointes métalliques. Chaque élément a été déchiré comme du papier lorsque la pâte était encore malléable et le biscuit mat a été trempé dans la couleur cobalt comme un pinceau dans un pot de peinture pigmentaire. Wall installation, Piet Stockmans, 2017.
©Spazio Nobile

…Une rencontre

Ombre et lumière, formes rectilignes, sens du détail, les sensibilités singulières des deux artistes se rejoignent dans leur approche minimaliste de la création. Des compositions graphiques, abstraites et picturales de Frederik à celles de Piet, il n’y a qu’un pas. L’un cadre son tableau, dans le champ de son appareil photographique, découpant un morceau de sa réalité augmentée, rendue abstraite par son sens aigu de l’observation, et le couche sur le papier ; l’autre la compose sur la toile blanche de la porcelaine en volume qui offre les qualités tridimensionnelles de la sculpture. Du papier photosensible comme du moule émergent des formes originelles, sereines, répétitives…

Plateau sur lequel repose 75 flûtes à champagne dont la base a trempé dans la couleur bleue versée sur ce support. Plateau with 75 champagne glasses with blue bottoms, Piet Stockmans, 2017.
Afficher la galerie
Plateau sur lequel repose 75 flûtes à champagne dont la base a trempé dans la couleur bleue versée sur ce support. Plateau with 75 champagne glasses with blue bottoms, Piet Stockmans, 2017.
©Spazio Nobile

Contact :
Exposition « Blauw. Ceci n’est pas une couleur, Piet Stockmans et Frederik Vercruysse, jusqu’au 4 février 2018
Spazio Nobile by Pro Materia Gallery
142, rue Franz Merjay
1050 Bruxelles
Belgique
Tél. : 0032(0)2 768 25 10
Mail : lc@spazionobile.com et ggs@spazionobile.com
www.spazionobile.com

A gauche, Piet Stockmans, céramiste, à droite, Frederik Vercruysse, photographe, à l’occasion de leur exposition en duo organisée jusqu’au 4 février 2018 à la galerie bruxelloise Spazio Nobile.
Afficher la galerie
A gauche, Piet Stockmans, céramiste, à droite, Frederik Vercruysse, photographe, à l’occasion de leur exposition en duo organisée jusqu’au 4 février 2018 à la galerie bruxelloise Spazio Nobile.
©Spazio Nobile

A gauche, vase en porcelaine émaillée avec traces de couleur essuyées sur ses parois extérieures. Vase, Piet Stockmans, 2012. A droite, dans une boîte en bois empilement pyramidal d’assiettes circulaires qui évoque la rétractation de la porcelaine pendant la cuisson, avec coulure de bleu latéral. Round dishes, Piet Stockmans, 2017.
Afficher la galerie
A gauche, vase en porcelaine émaillée avec traces de couleur essuyées sur ses parois extérieures. Vase, Piet Stockmans, 2012. A droite, dans une boîte en bois empilement pyramidal d’assiettes circulaires qui évoque la rétractation de la porcelaine pendant la cuisson, avec coulure de bleu latéral. Round dishes, Piet Stockmans, 2017.
©Spazio Nobile

Plat en céramique avec effet de craquelures qui évoque une carte géographique. Example of landscape, Piet Stockmans, 2017.
Afficher la galerie
Plat en céramique avec effet de craquelures qui évoque une carte géographique. Example of landscape, Piet Stockmans, 2017.
©Spazio Nobile

Evoquant une texture de meringue ou de terre craquelée, de la poudre de kaolin à la porcelaine, sculpture pyramidale façon Tour de Babel. Tower of Babel, Piet Stockmans, 2017.
Afficher la galerie
Evoquant une texture de meringue ou de terre craquelée, de la poudre de kaolin à la porcelaine, sculpture pyramidale façon Tour de Babel. Tower of Babel, Piet Stockmans, 2017.
©Spazio Nobile

Plateau avec intérieur en porcelaine émaillée colorée et 35 verres portant l’empreinte d’un coup de pinceau. Plate with 30 glasses, Piet Stockmans, 2000.
Afficher la galerie
Plateau avec intérieur en porcelaine émaillée colorée et 35 verres portant l’empreinte d’un coup de pinceau. Plate with 30 glasses, Piet Stockmans, 2000.
©Spazio Nobile

A gauche, Atlantic with blue bag, à droite, Atlantic with blue shirt deux œuvres photographiques de Frederik Vercruysse, 2017.
Afficher la galerie
A gauche, Atlantic with blue bag, à droite, Atlantic with blue shirt deux œuvres photographiques de Frederik Vercruysse, 2017.
©Spazio Nobile

A gauche, Pool Blue, à droite, Vivaio Blue Moon/Detail, deux œuvres photographiques de Frederik Vercruysse, réalisées à travers un vitrage Diamanté, 2015-17.
Afficher la galerie
A gauche, Pool Blue, à droite, Vivaio Blue Moon/Detail, deux œuvres photographiques de Frederik Vercruysse, réalisées à travers un vitrage Diamanté, 2015-17.
©Spazio Nobile

Article publié le 24 novembre 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire