Le « Bookworm » se plie à toutes vos fantaisies !

Avec Ron Arad et son « Bookworm », terminées les prises de têtes pour fixer une étagère d’équerre !

Bookworm, une fresque littéraire dans votre salon
Voir plus : design, étagère
Les étagères plates et rectilignes sont, certes, encore un moyen sûr de faire tenir des objets sur un mur. Mais au fil du temps, elles sont devenues d’une banalité singulière et, surtout, un casse-tête pour celui qui n’a pas le sens du bricolage.

C’est alors qu’en 1993, Ron Arad brilla par son génie et sa créativité en créant le « Bookworm » pour l’éditeur italien Kartell. Ce concept emblématique du design du XXe siècle, est un exemple type de l’alliance entre souplesse et géométrie.

Pour réaliser cet objet, le designer israélien Ron Arad a utilisé la technique de l’extrusion. Une technique visant à placer un matériau sous pression et le contraindre à traverser une filière qui lui donnera la forme d’un profilé de grande longueur. Cela permet d’effectuer une étagère sinueuse tout en prenant la forme désirée, sans toutefois compromettre la solidité et la fonctionnalité du concept. Car la manipulation, la transformation et l’expérimentation sont les maîtres-mots de l’esprit des créations de l’ancien architecte.
En spirale, en zig-zag, rectiligne ou encore sur deux étages, le « Bookworm » suit toutes les courbures et se plie à toutes vos exigences illustrant tout votre sens créatif. Les formes sont très nombreuses afin de ranger tout type de CD, livres et DVD. Le rangement devient alors très proche d’une grandiose œuvre d’art où plusieurs formes issues de votre imagination créative apparaissent sur votre mur.

Côté coloris, c’est comme bon vous semble : rouge, noir, bleu, vert, aluminium… Le concept est disponible en trois longueurs différentes : 3, 5 et 8 mètres. Assez résistant, le « Bookworm » peut supporter une charge d’environ 10 kilos sur chaque niveau.

Voici donc une étagère devenue une bibliothèque étonnante qui pourrait surplomber le mur de votre salon et qui plairait forcément aux amateurs de ce type d’art décoratif insolite. Une parfaite combinaison de technologie et poésie, qui découle dans le goût du bon anticonformisme.
Article publié le 8 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.