La suspension Zeppelin reste dans son cocon

Achille Castiglioni l’avait imaginé et dessiné au tout début de Flos, Marcel Wanders l’a achevé. Le lustre-suspension Zeppelin-Cocoon reste pour le moins « chimérique ».

L'envoutant lustre Zeppelin

A l’annonce du mot, il existe des souvenirs de musique qui reviennent avec le groupe de rock créé à la fin des sixties. Mais ce n’est pas de Led Zeppelin dont nous parlons ici. Ni même des dirigeables à coque rigide utilisés par les militaires allemands au début du siècle dernier, mais bien du lustre d’intérieur Zeppelin-Cocoon dessiné en 1964 par Achille Castiaglioni.

En 2005, ce concept imaginé par le designer italien a été réédité et complété par des créations du designer néerlandais Marcel Wanders. Il a souhaité rendre hommage au créateur de l’œuvre pour le premier anniversaire de la boutique parisienne Flos.

Ce lustre-suspension, quelque peu étrange, renvoie une image « fantomatique ». La structure est hors-normes, elle fait tout de même 110 cm de diamètre, et enveloppée d’une matière quasi « organique », une peinture poudre blanche qui lui confère un look tout à fait particulier. Un diffuseur en résine « cocoon » semi-transparent et totalement nouveau qui se pulvérise sur un lustre-chandelier en acier avec de multiples branches. Le lustre Zeppelin-Cocoon combine ainsi avec audace deux éléments de l’esthétisme a priori incompatibles. Pour un effet scintillant, une sphère en cristal à facettes est située au centre de la partie inférieure de la suspension.

Une pièce d’art unique en son genre. Le procédé de fabrication et le montage nécessitent quatre jours ! Une première étape consiste à construire la structure en aluminium, les deux suivantes sont consacrées au passage du cocon avant qu’un vernis protecteur ne vienne recouvrir l’appareil. Mais lorsque la lumière est éteinte, il est possible de contempler un abat-jour moderne et mythique. Une fois allumé, le lustre-chandelier brille dans une transparence extraordinaire.

Quarante-cinq ans après, cette pièce d’art dessinée par le grand designer italien Achille Castiglioni est donc rééditée par Marcel Wanders. Un concept qui se distingue par son design futuriste, mais surtout intemporel.

Article publié le 20 mars 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.