Le fauteuil « Parigi », d’Aldo Rossi, une géométrie dynamique

Celui qui a formulé « l’audace paye toujours » pourrait être Aldo Rossi. En concevant le fauteuil « Parigi », le designer n’hésite pas à bousculer la structure d’un siège classique pour déranger les habitudes.

Aldo Rossi s’amuse à reconstruire le fauteuil à travers la seule utilisation de l’angle et de la courbe. Il se refuse à la fioriture, car la forme de l’objet doit se suffire à elle-même.
Voir plus : design, fauteuil

Conçue par Aldo Rossi, le fauteuil « Parigi » fut produit par Unifor à partir de 1989. En réinventant une forme de siège formelle, l’architecte italien associe le confort au design. Il remplit ainsi le cahier des charges du fabricant de meuble Unifor, qui souhaitait un fauteuil approprié aussi bien à l’environnement du bureau qu’à celui de la maison.

Aldo Rossi reprend le vocabulaire de ses œuvres architecturales, basé sur des formes géométriques restreintes, mais toujours avec un point de vue original. Conformément à son style, le fauteuil est une alliance de formes géométriques, qui jouent sur l’angle et la courbe. L’architecte ne fait pas dans la fioriture, en bannissant tout ornement purement décoratif.

Discret, le fauteuil « Parigi » attire pourtant l’attention grâce à sa simplicité raffinée. Le léger décalage du fauteuil vers l’arrière créé une dynamique, qui vient épouser la forme de l’objet.
Afficher la galerie
Discret, le fauteuil « Parigi » attire pourtant l’attention grâce à sa simplicité raffinée. Le léger décalage du fauteuil vers l’arrière créé une dynamique, qui vient épouser la forme de l’objet.
©DR

Aldo Rossi met l’accent sur la structure du fauteuil qui doit se suffire à elle-même. Seules les formes géométriques comptent, mais il cherche l’espièglerie dans l’assemblage général. Le siège et le dossier constituent deux rectangles, qui forment un angle droit avec les pieds arrières. Ils sont rembourrés en mousse de polyuréthane et recouverts de cuir. Les accoudoirs, en aluminium émaillé, présente une courbe qui se prolonge jusque dans les pieds de devant. Les couleurs rouge et noire viennent accentuer le travail d’ajustage des formes.

Le fauteuil « Parigi » définit le bureau idéal selon Aldo Rossi. La structure minimaliste et fonctionnelle est conçue avec des formes géométriques simples. Le style de l’architecte s’exprime par les formes, les matériaux et les couleurs.
Afficher la galerie
Le fauteuil « Parigi » définit le bureau idéal selon Aldo Rossi. La structure minimaliste et fonctionnelle est conçue avec des formes géométriques simples. Le style de l’architecte s’exprime par les formes, les matériaux et les couleurs.
©DR

Visuellement, le fauteuil « Parigi » semble s’incliner dangereusement vers l’arrière. Insistant sur ce décalage, le contact entre le siège et le dossier n’est pas parfaitement parallèle. Il se crée une véritable dynamique, où le mouvement vient épouser la forme de l’objet. La présence de la courbe vient contrebalancer les angles et l’inclinaison, apportant un contraste entre légèreté et agressivité. Sous cette apparence minimaliste, Aldo Rossi allie le charme original de formes géométriques simples avec une grande modernité.

Malgré le décès du designer, en 1997, suite à un accident de voiture, Unifor continue la production du fauteuil « Parigi ».

www.unifor.it

Article publié le 14 mars 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire