Un fauteuil Utrecht carré mais au confort moelleux

Gerrit Rietveld et Le Corbusier ont comme point commun d’être reconnus comme deux des plus grands architectes et designers du XXe siècle. En hommage à sa ville natale, Rietveld créa le fauteuil Utrecht décrivant à travers l’assise le mouvement artistique De Stijl. Surprenant, simple et confortable…

Pureté des lignes intemporelles
Voir plus : design, fauteuil
1935, aux Pays-Bas. Gerrit Rietveld signe là l’une de ses plus importantes créations : le fauteuil Utrecht (en référence à sa ville natale). A ce moment-là, le créateur hollandais ne se doutait certainement pas que son siège puisse devenir par la suite une pièce ultra reconnue et prisée à travers le monde. En témoigne un passage dans le fameux récit « Voyage au centre de la terre » de Jules Vernes, où le fauteuil Utrecht est mentionné comme mobilier d’un des héros.

Considéré au même titre que Le Corbusier comme étant l’un des plus grands architectes et designers du XXe siècle, le designer néerlandais s’est toutefois longtemps engagé dans le mouvement artistique De Stijl. Un art inspiré par la peinture « cubiste » qui avait pour ambition de donner un sens nouveau aux Arts en les rapprochant autour du désir de la destruction. Il ne faut pas oublier qu’à cette époque là, Gerrit Rietveld était le témoin d’un monde tourmenté par l’approche de la seconde Guerre Mondiale. Son fauteuil Utrecht dévoile ainsi son métier non sans une certaine violence.

Dans la continuité du mouvement, le fauteuil présente toutes les caractéristiques du style artistique De Stijl. Il n’est disponible, à l’origine, que dans des coloris primaires tels que le rouge, le bleu, le blanc et le noir sans aucun mélange, ni de dégradé dans les couleurs. L’usage de lignes droites et orthogonales est permanent, les formes géométriques se limitent à des rectangles ou des carrés.

En lisant ces lignes, on pourrait penser que ce fauteuil Utrecht de 64 cm de large pour 40 cm de hauteur d’assise édité par la maison Cassina est un siège brut, sans réel confort et à l’esthétisme absent. Et pourtant, bien au contraire, l’assise se présente avec un rembourrage en mousse de polyuréthane et ouate de polyester qui enveloppe une structure portante en acier qui lui donne un air gonflé et moelleux. Le fauteuil est d’une grande douceur au toucher et d’un confort plutôt réconfortant. Les accoudoirs tombent naturellement sous les coudes. Un vrai bonheur pour moment de lecture ou une soirée vidéo.

Durant l’année 2010, le Centraal Museum d’Utrecht mettra les petits plats dans les grands avec une grande exposition internationale sous le nom du « Monde de Rietveld ». L’occasion pour de nombreux amateurs d’art décoratif d’admirer ces fauteuils Utrecht aux formes géométriques qui caractérisent la créativité et le travail de Gerrit Rietveld.
Article publié le 20 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.