Un éclairage tous Azimut 1969

Créée à la fin des années 60 par le designer français Christian Girard et rééditée aujourd’hui, la lampe Azimut 1969 arbore la tendance vintage dans toute sa splendeur. Son articulation magnétique reste une particularité extraordinaire pour un luminaire.

Parée de chrome étincelant
Voir plus : design, lampe

Lorsque l’on évoque l’année 1969, l’image d’un certain Neil Armstrong posant le pied sur la lune revient à l’esprit pour de nombreuses personnes (pour ne pas dire tout le monde) et c’est bien légitime. Pourtant, à la même époque, quelque part en France, un jeune designer français connu sous le nom de Christian Girard eu l’idée lumineuse d’élaborer la lampe Design Azimut pour la collection du Fonds National d'Art Contemporain Beaubourg de Paris.

Aujourd’hui, la jeune société Azimut Industries se met sur le devant de la scène en rééditant cette fameuse lampe sous le nom d’Azimut 1969, en hommage à l’année de sa première édition. L’Azimut 1969 se compose de deux éléments dissociables ; une demi-sphère en chrome métallique qui fait office de socle et un spot en forme de phare de voiture. A première vue, cela semble plutôt basique mais ce luminaire présente une réelle particularité. Un aimant à l’intérieur du socle joint les deux parties par un effet d’attraction sans qu’une quelconque tige ne soit visible. Grâce à cette articulation magnétique, le spot est totalement libre de mouvements. Il est possible de le déplacer librement au niveau de la base afin de diriger le flux lumineux dans n’importe quelle direction.

Avec son projecteur de Général Electric évoquant un phare de Cadillac posé sur son socle chromé, l’Azimut 1969 affiche donc une tendance vintage resplendissante. Côté design, sa ressemblance avec la lampe Eclisse de Vico Magistretti est frappante. En revanche, sur un plan plus technique, l’Azimut 1969 présente des possibilités d’orientation à l’infini.

Petite par la taille (13 cm de large pour 18,5 cm de haut), l’Azimut 1969 sait se faire discrète mais la luminosité qu’elle dégage est énorme. Etincelant, le luminaire sait s’adapter à toutes les pièces comme le salon ou l’entrée, sur une table de chevet ou sur un bureau. Aussi esthétique que fonctionnelle, cette lampe spot permet aussi de mettre en valeur des œuvres d’art, statues, des tableaux… et même les vêtements et accessoires dans les boutiques de prêt-à-porter des quartiers chics parisiens.

A ses débuts, l’Azimut 1969 faisait partie d’une gamme très limitée. Aujourd’hui la marque Azimut Industries propose une collection élargie. Bonne nouvelle pour les fans de l’Azimut 1969, car la lampe fait officiellement partie de ces objets décoratifs « vintage » fétiches dans une maison.

Article publié le 5 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.