Pequignet, des montres 100% françaises

Le temps ne s’arrêtera jamais à Morteau, lieu sacré de fabrication de l’horlogerie de précision à la française. On fête les 40 ans de la dernière manufacture qui y réside, la Maison Pequignet.

Avec un boitier ultra fin de 42 mm, les montres Pequignet peuvent se targuer d'être intégralement fabriquées en France, à Morteau, dans le Doubs!

La manufacture a été fondée en 1973 par Emile Pequignet, un jeune doubiste, visionnaire pour son temps. Sa passion des chevaux, le pousse à inventer en 1984 la fameuse Maille Moorea, constituée de pièces indépendantes, polies une à une, et assemblées à la main, en rappel avec les mors des chevaux, une création qui colle avec son époque, d’où son succès immédiat. Ce bracelet deviendra le symbole de la marque dans les années 70, une véritable identification visuelle pour cette jeune marque.

En 2004, Pequignet est racheté par Didier Leibundgut, pour devenir une manufacture de haute horlogerie de précision. Cet homme d’action aime plus que tout la technologie et de ce fait il s’entoure d’une équipe d'ingénieurs expérimentés pour proposer un mouvement mécanique innovant, imaginé dans leur laboratoire de Morteau. La région de Besançon a déjà de grandes références horlogères à son actif, comme le plus grand nombre de complications, un record détenu pendant des années par la fameuse marque Leroy.

Cette fois-ci,  ils s’attaquent au cœur de la montre, le mouvement ! L’équipe de Pequignet, invente un produit qui allie beauté, fiabilité et performances horlogères. Un calibre incluant toutes les complications dans une épaisseur de 5,88 mm, ce qui est un record. Ce calibre a été baptisé lors du salon international Baselworld 2010 sous le nom de Calibre Royal, qui se couple avec l’ouverture d’un magasin rue Royale à Paris. Le Lys Royal, un symbole fort, lui aussi ornera depuis les nouveaux fonds de ses montres ; le succès dans la profession est immédiat. Aujourd’hui, la collection s’agrandit avec un modèle tout de noir vêtu et bientôt des modèles réalisés en Titane, un matériau utilisé dans l’aéronautique militaire. 

En 2012, deux entrepreneurs français Philippe Spruch et Laurent Katz reprennent à leur tour l'entreprise, qui demande un nouveau souffle commercial. On peut être au four et au moulin, un bon créateur et un bon marchand ! Pour cet anniversaire, la marque 100% Made in France, sort un modèle exclusif, une édition 40e anniversaire tout en finesse, une montre avec boitier de 42 mm, mouvement à quartz, bracelet en veau, deux finitions pour les hommes un fond blanc et un fond noir, pour les femmes. L’offre est plus complexe avec une offre élargie de couleurs des bracelets avec fond blanc et deux couleurs de boitiers et deux dimensions 30 et 38 mm. Chez Pequignet, le temps s’écoule tout doucement mais sûrement pour le plus grand bonheur des collectionneurs de montres de précision.  

www.pequignet.com

Article publié le 20 novembre 2013

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire