La « Soft Fold Cabane », variation sur un design éphémère

Issue de la collaboration entre deux designers Marie Dessuant et Margaux Keller, la « Soft Fold Cabane » est un meuble modulable, qui se compose d’accessoires, invitant à créer un espace dévolu à la détente et au repos.

Déployée, sa structure en bois crée un espace délimité, qui cherche à favoriser l’épanouissement personnel. Découverte fortuite, elle n’est pas une création originale, mais un élément mystérieux chargé d’histoire.

Designers-résidents pour Fabrica, le centre de recherche en communication du Groupe Benetton, Marie Dessuant et Margaux Keller réunissent leurs deux approches du design, pour une création sur le thème de la cabane. Lauréate du concours Cinna « révélateur de talents » en 2010, Marie Dessuant s’amuse des espaces, dans un jeu de contrastes entre vide et plein, invitant à se questionner sur le quotidien. Diplômée de l’Ecole Boulle de Paris, Margaux Keller cherche la surprise, en offrant un design atypique, qui s’inscrit dans les codes de la vie de tous les jours. Cette collaboration prend sa source dans une exposition sur le thème de la cabane, comme un espace éphémère, où la temporalité est au cœur du projet. Il s’agit de revisiter l’image de cette construction mythique, comme une proposition alternative pour vivre autrement.

La cabane propose une infinité d’installations, pour correspondre aux besoins et aux envies. Elle s’inscrit dans la mobilité, en proposant un espace modulaire, qui joue sur l’image traditionnelle du mythe.
Afficher la galerie
La cabane propose une infinité d’installations, pour correspondre aux besoins et aux envies. Elle s’inscrit dans la mobilité, en proposant un espace modulaire, qui joue sur l’image traditionnelle du mythe.
©DR

Composée de couettes, d’une table de lecture, d’un banc et d’une lampe, la « Soft Fold Cabane » se décline aux grés des envies et des besoins. Modulable à souhait, ce système de mobilier offre une variété infinie de possibilités dans l’installation des différents éléments. Conçue autour d’une structure en bois pliante, la mobilité est essentielle, pour conserver le caractère nomade de ce type d’habitation. L’ossature n’est pas une création originale, mais une découverte fortuite dans un marché d’antiquité, dans le nord de l’Ecosse. Si son origine reste inconnue, la structure porte en elle une histoire, que souhaitait révéler les deux designers, à travers le prisme de la modernité. Elles offrent une seconde vie à cet ouvrage, en lui octroyant une nouvelle identité plastique.

Pour s’échapper du quotidien, la « Soft Fold Cabane » permet de créer un espace intermédiaire, entre le public et l’intime. La lumière se diffuse avec douceur, pour accentuer l’effet cocooning de l’installation.
Afficher la galerie
Pour s’échapper du quotidien, la « Soft Fold Cabane » permet de créer un espace intermédiaire, entre le public et l’intime. La lumière se diffuse avec douceur, pour accentuer l’effet cocooning de l’installation.
©DR

Dans un intérieur, la cabane se déploie, créant un espace à part, occupant un vide qui sert d’intermédiaire entre intérieur et extérieur. De ce fait, l’installation propose de s’offrir un moment de détente, un repos mérité après une journée passée dans la jungle urbaine. La cabane retrouve son état d’esprit primaire, comme un abri délimitant un espace propre à l’épanouissement personnel. Les deux designers ont cherché à développer cette idée d’un bien matériel, pouvant offrir un temps d’arrêt dans son immatérialité. Malgré le caractère primitif du principe de cabane, ce projet s’inscrit résolument dans une démarche moderne.

Derrière ses lignes épurées, il se cache un véritable lieu d’intimité, où le corps et l’esprit peuvent se laisser aller à la relaxation. De ce fait, les couettes matelassées peuvent servir indépendamment de l’installation, comme la lampe, la table de lecture ou encore le banc. Il s’agit de laisser libre cours à l’envie du moment, en utilisant les accessoires nécessaires à ses besoins. Avec le souci du détail, les deux designers ont misé sur des couleurs pastel, pour apporter un sentiment de tendresse. Il s’agit de créer une véritable harmonie entre formes, couleurs et matières, afin de créer une atmosphère calme et tranquille, des qualités propres au repos.

Parmi les accessoires, le banc peut servir de siège d’appoint, alors que le repose-livre sera utilisé en toute occasion. Si les éléments sont constitués dans un ensemble, rien n’empêche de s’en servir indépendamment.
Afficher la galerie
Parmi les accessoires, le banc peut servir de siège d’appoint, alors que le repose-livre sera utilisé en toute occasion. Si les éléments sont constitués dans un ensemble, rien n’empêche de s’en servir indépendamment.
©DR

Marie Dessuant et Margaux Keller réussissent le pari de réinventer la cabane, dans un esprit moderne, en conservant son caractère primitif et nomade. Une invitation à s’installer en dehors du temps, pour un moment de détente ultime.

www.mariedessuant.com
www.margauxkeller.com
www.fabrica.it

Article publié le 5 juin 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire