Starck signe son premier flacon de parfum

Pour la première fois, le designer Philippe Starck travaille sur un parfum en réinterprétant le mythique Air du Temps de Nina Ricci.

L'Air du Temps par Starck
Cet article fait partie du dossier Philippe Starck, designer démocratique
Mariage d’amour olfactif entre un jus et un designer, vision abstraite et épurée des colombes : comme toujours L’Air du Temps de Nina Ricci est une fragrance qui s’inscrit dans la modernité, dans le futur.

Jamais Philippe Starck n’avait collaboré à la réalisation d’un parfum. Si aujourd’hui il met son art au service de la marque, cela n’est nullement le fruit du hasard. Starck a accepté le défi, car L’Air du Temps est le parfum qu’il porte depuis toujours.

Si la formule du jus est restée intacte depuis 1948 (L’Air du Temps est un floral ultra-féminin ), son flacon a, quant à lui, évolué. Cette fragrance est devenue mythique en particulier lors de la sortie en 1951 du somptueux flacon du baiser des deux colombes imaginé par Marc Lalique. Mondialement réputées, les amours des deux colombes entrelacées offrent un succès planétaire à ce flacon. Cette reconnaissance internationale est couronnée en 1999, année où L’Air du Temps est élu « flacon du siècle ».

Aujourd’hui les colombes prennent avec Starck un nouvel envol. Réduites au minimum, aériennes, veloutées, les courbes dans l’espace sont épurées, légères voire même transparentes. Avec Starck, les colombes deviennent évanescentes.
Article publié le 15 septembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.