Nouveau souffle chez Steiner : la collection Ora-Gami par Ora-ïto.

80 ans d’innovations et quelques très jolies signatures… Après quelques années d’endormissement, la belle marque française de mobilier contemporain Steiner se réveille et propose depuis quelques saisons de fortes intéressantes créations et d’emblématiques rééditions. Au menu 2010 : la très attendue collection Ora-Gami, dessinée par Ora-ïto.

Double porte à faux
Voir plus : design, Ora Ito, steiner
Pas simple de s’inscrire dans la continuité d’une vénérable maison comme Steiner en insufflant une réelle modernité tout en prolongeant un style bien affirmé par quelques icones comme le fauteuil Zen, le canapé Chromatique ou encore l’étonnant fauteuil Limande.

Ora-ïto, avec son talent et sa jeunesse, tire fort bien son épingle du jeu et offre à notre regard le très réussi fauteuil Ora-Gami. Résolument nouveau, il interpelle par sa ligne nette, pure, sa coque rigide et son impressionnant porte-à-faux défiant les lois de l’apesanteur. La structure de ce fauteuil est réalisée avec une seule feuille de polyuréthane pliée. Un repose pieds le prolonge pour un confort accru. Une vraie réussite d’autant plus qu’il s’inscrit avec un grand naturel dans « l’esprit Steiner » en poursuivant l’histoire et le style des « icônes maison ».

Plus sages, un fauteuil bas et un canapé, aux lignes obliques et montés sur un piétement tubulaire aérien complètent la collection d’assises. Deux feuilles cintrées constituent la table basse « Double Skin » dont les deux éléments glissent l’un sur l’autre offrant ainsi une intéressante modularité et un jeu d’opacité et de transparences.

Enfin, deux meubles laqués parachèvent l’ensemble: le buffet Ora Gami inspiré des pliages japonais et qui réfléchit la lumière grâce à ses larges facettes. Et l’immense meuble composable fait penser à la Jaguar Type E dotée d’un interminable capot cigare. Il est le démarrage naturel d’un système de meubles composables et s’apprête à accueillir un écran plat XXL.

Technicité, modernité et ergonomie sont les maîtres mots de cette toute nouvelle collection. Et pour l’occasion, Ora Ito s'est fait tiré le portrait par Karl Lagerfeld. Rien que ça !


www.steiner-paris.com
Article publié le 24 février 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.