Tolix: indémodable tôle

Qui aurait cru que les réalisations d’un chaudronnier bourguignon deviennent des pièces emblématiques du style industriel ? La chaise A de Tolix fait aujourd’hui partie intégrante du patrimoine du design français, après avoir vu le jour en 1934.

Les patères « Simplex » de Sebastian Bergne, graphiques à souhait
Voir plus : patère
Utilisée au départ pour la création d’articles ménagers puis destinée à celle du mobilier, la tôle emboutie galvanisée fait des émules depuis 1927.

Du Centre Pompidou au MoMa, en passant par le Vitra Design Museum, les réalisations Tolix sont présentes partout. Aujourd’hui, la maison revisite ses classiques avec une nouvelle gamme d’accessoires pour le quotidien. C’est à partir du guéridon « 55 », dessiné en 1955 par le fils de Xavier Pauchard (fondateur de la marque), que plusieurs créations de designers sont venues étoffer la collection. Le cahier des charges de la marque a été respecté : légèreté, durabilité et fonctionnalité sont au programme.

Sebastian Bergne, Sébastien Cordoleani et Normal Studio, qui collaborent avec Tolix depuis plusieurs années, apportent une touche intemporelle à cette nouvelle collection. Le guéridon « 55 » est désormais entouré de casiers et boîtes de tri, de patères, d’un marche pied, d’un perroquet et d’un porte parapluie, tous légers, colorés et nomades.

On attend leur arrivée en magasin avec impatience !

Plus d’infos sur www.tolix.fr
Article publié le 16 février 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.