A Paris, les activités éclectiques de la designer Constance Guisset

Cette nouvelle exposition organisée au musée des Arts Décoratifs de Paris, du 14 novembre au 11 mars 2017, dévoile toutes les facettes du travail de cette jeune créatrice.

Francis, miroir conçu à partir d’une expérience sur les pigments et édité par Petite Friture en 2011. Le glissement des couleurs sur le pourtour évoque l’oxydation des miroirs anciens ou les poudres d’une palette de maquillage.
Voir plus : Constance Guisset, miroir

Tout sur Constance

Déjà 10 ans de création pour Constance Guisset qui fait partie de la nouvelle vague du design féminin actuel. Dans cette exposition, plus de 1000 m² consacrés à cette designer qui se distingue aussi par un travail de scénographe d’expositions ou de spectacles, des installations, des vidéos, des activités d’architecte d’intérieur et de vidéaste. La dimension théâtrale ou cinématographique de certaines de ses créations influencerait-elle son travail de design ? En tous cas, l’un ne va pas sans l’autre. Et l’un se nourrit de l’autre…Son premier livre pour enfants va sortir en novembre 2017.  

Novotel à La Haye, conception du lobby et du restaurant en 2015. L’espace met en évidence plusieurs des créations de Constance Guisset comme les luminaires Chantilly et Cape édités par Moustache en 2013 et 2014.
Afficher la galerie
Novotel à La Haye, conception du lobby et du restaurant en 2015. L’espace met en évidence plusieurs des créations de Constance Guisset comme les luminaires Chantilly et Cape édités par Moustache en 2013 et 2014.
©Constance Guisset Studio

Et le design dans tout ça ?

La seconde partie de cette exposition est consacrée au design et elle permet de découvrir l’ensemble des objets créés par Constance Guisset et édités depuis 10 ans, mais aussi de nombreux prototypes et créations inédites. Le parcours qui initie la découverte des objets propose un questionnement sur la fonction et le rôle du design, la destination et l’interprétation des produits bousculant les limites de la discipline. Mais aussi un éclairage sur les inspirations de Constance et le processus mental de la création. Six salles thématiques présentent les objets regroupés selon une action commune symboliser par un verbe : tourner, s’envoler, figer…La dernière salle est consacrée aux décors de spectacle. Et le travail sur les mots est mis en valeur tout au long du parcours par la graphiste Agnès Dahan.

Vertigo, suspensions lumineuses éditées par Petite Friture en 2010 et 2013. L’une de ces premières créations est aussi considérée aujourd’hui comme une œuvre emblématique.
Afficher la galerie
Vertigo, suspensions lumineuses éditées par Petite Friture en 2010 et 2013. L’une de ces premières créations est aussi considérée aujourd’hui comme une œuvre emblématique.
©Constance Guisset Studio

Une créatrice sous influence

La participation d’autres artistes est aussi mise en évidence avec des créations réalisées en collaboration avec Marc Couturier, les musiciens du Studio MBC, le designer Antoine Frisch ou la tapissière Sarah Grass…Et le caractère pluridisciplinaire du travail de Constance nous enchante par sa poésie et sa liberté…

www.constanceguisset.com

Automne, collage qui met en évidence la diversité du travail de Constance Guisset et ses inspirations multiculturelles : plantes, paysages, minéraux, graphismes, œuvres d’art et sculptures comme Tête de taureau de Pablo Picasso.
Afficher la galerie
Automne, collage qui met en évidence la diversité du travail de Constance Guisset et ses inspirations multiculturelles : plantes, paysages, minéraux, graphismes, œuvres d’art et sculptures comme Tête de taureau de Pablo Picasso.
©Constance Guisset Studio

Nubilo, canapé deux places constitué de coussins ronds et organiques à disposer librement pour accentuer le confort. Modèle édité par Petite Friture en 2014.
Afficher la galerie
Nubilo, canapé deux places constitué de coussins ronds et organiques à disposer librement pour accentuer le confort. Modèle édité par Petite Friture en 2014.
©Constance Guisset Studio

Ankara, collection de tables éditée par Matière Grise qui a reçu le Janus du mobilier en 2014. Elle avait été dessinée pour l’Institut Français de Turquie à Ankara et précédemment commercialisé sous le nom d’Etoiles en 2009.
Afficher la galerie
Ankara, collection de tables éditée par Matière Grise qui a reçu le Janus du mobilier en 2014. Elle avait été dessinée pour l’Institut Français de Turquie à Ankara et précédemment commercialisé sous le nom d’Etoiles en 2009.
©Constance Guisset Studio

Article publié le 25 novembre 2017

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire