Qui se cache derrière Mathilde de l’Ecotais ?

Afficher toute la galerie photos

A l’aube de l’automne 2014, l’actualité de Mathilde de l’Ecotais est riche. On peut admirer son travail dans une installation vêtue de bleu à l’Expérience Pommery n°12, ou dans la piscine de Caudalie.

Photo : 2 / 8
« Quand je pense une image, la première question que je me pose c’est : que va-t-elle devenir ? » confie Mathilde de l’Ecotais. Pour elle, raconter des histoires dans un cadre fixe ou mouvant, en photo ou en film, à plat ou en volume, dans un livre ou dans un espace, part de la même démarche – regarder autrement, assumer sa signature pour provoquer chez l’autre une émotion différente.

« Quand je pense une image, la première question que je me pose c’est : que va-t-elle devenir ? » confie Mathilde de l’Ecotais. Pour elle, raconter des histoires dans un cadre fixe ou mouvant, en photo ou en film, à plat ou en volume, dans un livre ou dans un espace, part de la même démarche – regarder autrement, assumer sa signature pour provoquer chez l’autre une émotion différente.

©DR