Photo : 44 / 159
Unité inférieure à deux niveaux. Dans l’unité inférieure, la partie gauche de l’îlot central cache le poste de travail rétractable et monté sur roulettes. Une partie du comptoir de cuisine sert de troisième poste de travail en tirant sur une table cachée. Pour minimiser l’impact visuel de l’escalier qui risquait d’être encombrant dans un petit espace, les architectes ont opté pour des marches flottantes de forme extrêmement légère.

Unité inférieure à deux niveaux. Dans l’unité inférieure, la partie gauche de l’îlot central cache le poste de travail rétractable et monté sur roulettes. Une partie du comptoir de cuisine sert de troisième poste de travail en tirant sur une table cachée. Pour minimiser l’impact visuel de l’escalier qui risquait d’être encombrant dans un petit espace, les architectes ont opté pour des marches flottantes de forme extrêmement légère.

©Lilan Pan

Articles utilisant cette photo

  • A Paris, un triplex à géométrie variable

    A Paris, un triplex à géométrie variable

    | Reportages | Agnès Zamboni

    Cet espace de 65 m² offre deux unités d’habitation indépendantes. A l’étage, un appartement à la surface modulable. Au rez-de-chaussée et en sous-sol, un espace regroupant lieu de vie et de travail.