Dossier

Bibliothèques

Bibliothèque

Scoop.it

Bibliothèques

Depuis la nuit des temps, le besoin de conserver, organiser et classer ses livres par thème, collection ou ordre alphabétique existe. De différents formats et styles, les bibliothèques sont destinées à accueillir livres, objets d’art et collections diverses et variées.
Rayonnages réglables en hauteur, éclairages intégrés, portes destinées à protéger les livres rares, grande étagère centrale pour accueillir un écran plat, les modèles de bibliothèques sont pléthore. Fonctionnelles et rectilignes, ou créatives sous le trait de crayon des plus grands designers, l’univers des bibliothèques est vaste et les matériaux des plus variés.

Galerie photos bibliothèque

  • Bibliothèque composée de deux montants latéraux, légèrement inclinés qui soutiennent les rayons des étagères en multiplis de bouleau revêtus de cuir Cuoio Saddle Extra et plaqués noyer Canaletto sur les côtés. Ce modèle existe aussi en version basse, avec le vide-poche rond revêtu de cuir Cuoio Saddle Extra. Les deux variantes peuvent être complétées par des signets en acier brossé avec finition laiton naturel. Collection Ren, création Neri and Hu pour Poltrona Frau.
  • Une bibliothèque de valises anciennes en cuir et en carton…
  • Le bâtiment, en forme de Croix de Saint-André, pointe ses branches vers l’Abbaye aux Hommes et l’Abbaye aux Dames, symboles de l’Histoire de la ville, sur le pôle gare et la presqu’île, tournées vers l’avenir.
  • Le revêtement de façade de la bibliothèque fait alterner verre transparent et verre translucide.
  • Les chaises (modèle .03 du designer Marteen van Severen) et tables de travail sont de couleur blanche ou grise associées à la Panton Chair de couleur noire.
  • L’étage en double hauteur du R+1 présente un alignement unique de modules de verre transparent de 6,2 mètres de hauteur sur 2 mètres de largeur, dont le ventre bombé de 40 cm vers l’extérieur crée un effet de déformation de la vue qui s’atténue plus on s’en approche. Les rayonnages sont pourvus de roulettes.
  • La dualité des pleins et des vides est incarnée dans la structure même du bâtiment.
  • Les cubes de rangement font alterner des portes avec façade en bambou ou laquée blanc comme les éléments de base. Les cases vides offrent une respiration à l’espace.
  • Dans la Galerie Toulousaine, bibliothèque en bambou avec étagères en verre des années 1970. Lampadaire Stilnovo avec diffuseurs d’origine en opaline montés sur une structure chromé et une base en marbre, années 1950.
  • A gauche, Daphné Desjeux et, à droite, Dorothée Delaye ont transposé le tissu Tria dessiné par Livio De Simone dans l’ambiance plus citadine et urbaine de l’Hôtel Louvre Piémont.
  • Scénographie « Heart of Glass » Axel Crettenand pour l’ECAL.
  • La bibliothèque est largement fournie en ouvrages de référence sur les savoir-faire français, les meilleurs ouvriers de France, la photographie, l’art, ainsi que des journaux français et internationaux.
  • Bibliothèques D.375.2 et D.375.1 qui faisaient partie de la décoration de maison privée de Gio Ponti, via Dezza à Milan. Elles ont été conçues en 1956/57.
  • A gauche, bibliothèque en kit Book Kace qui se monte facilement sans outils. Des serres livres coulissants permettant de varier les options de rangement. En chêne et feuilles d’acier peintes avec contreventement participant à son esthétique globale. Création Marie de Prado, « Le Off » pour la Design Week 2018. A droite, tabouret sculptural Washi en Varian Dual, un tissu rigide à base de lin, entre texture et structure, entièrement bio-sourcé. Création Selin Büktel, « Le Off » pour la Design Week 2018.
  • Dans le couloir, la bibliothèque modulable a été composée à partir de casiers individuels (L’Atelier en ville). Fusain de Robert Longo et suspension lumineuse de Tom Dixon. Tapis Nanimarquina.
  • Bibliothèque Cavaletto, système de mobilier breveté, caractérisé par sa polyvalence et fonctionnalité. Les montants en forme de V renversé sont superposables par la simple action de la gravité et laissent l’espace nécessaire pour accueillir des étagères ou des caissons fermés. Les tablettes sont maintenues en position au moyen d’une authentique « queue d’aronde ». Version en placage de bois, finition naturelle ou chêne foncé ou en marbre de Carrare, comme créée à l’origine, il y a plus de 60 ans (1953-55).
  • A gauche, paire de fauteuils Poupouf, vers 1970, édition Poltronova. Création Ettore Sottsass. Estimation : 8 000 – 12 000 €. A droite, rare bibliothèque en fibre de verre et résine de la Série Mobili Grigi, vers 1970, édition Poltronova. Création Ettore Sottsass. Estimation : 25 000 – 35 000 €.
  • La bibliothèque, installée sur une cloison de séparation et encadrant la porte, est mise en valeur par une peinture bleu turquoise qui tranche sur la teinte argile du sol, recouvert de tomettes hexagonales. La porte intégrée dans l’ensemble se fait oublier. Sous les fenêtres, une banquette, qui cache aussi les radiateurs, a été installée en guise de siège d’appoint.
  • La bibliothèque de la Fabrica, lovée dans un écrin de béton brut, en forme de spirale souterraine, est éclairée par le haut. Elle contient plus de 5000 ouvrages sur le graphisme, la photographie, le design industriel, l’art et de nombreux sujets liés à la communication visuelle…
  • Jeux de pleins et de vides avec parties en bois teinté pour ces bibliothèques disponibles en 5 dimensions ( L 120 ou 160 cm x P 40 x H 120, 160 ou 200 cm). Réalisables dans différentes essences de bois (chêne, noyer américain, érable, orme…) et finitions. Modèle Soft, création Regular Company pour Artisan.
  • Chez Eurosic, des espaces ouverts avec des bibliothèques qui cloisonnent sans séparer.
  • Meuble de rangement modulaire pour former des configurations personnalisables avec éléments composables offrant des caissons avec étagères ouvertes façon bibliothèque, niches, avec portes fermées, coulissantes (bois ou verre), battantes, rabattables avec tablettes, tiroirs façon commodes…. Créations A.R.P, gamme « Elément Minvielle » éditées par Minvielle.
  • Pour éviter de couper les carreaux ciment de forme hexagonale (Studio Beauregard) du sol de la cuisine, on a travaillé une limite irrégulière avec un effet de carrelage façon, tommettes, qui s’immisce dans le parquet de la pièce à vivre sans franche rupture. Au plafond, suspension en fil de fer Papillon chez Forestier.
  • Cette grande bibliothèque suit la courbe du mur et a été dessinée après suppression de la double porte et de la cloison qui séparait l’entrée du salon. Création Les Optimistes éditions.
Afficher la galerie Bibliothèques

Les 10 derniers articles bibliothèque sur Maison.com