Dossier

Brillantes suspensions

Suspension

Scoop.it

Brillantes suspensions

La suspension se positionne comme principale source de lumière pour éclairer une pièce. Maison.com vous présente son étincelante sélection, où le bel objet se trouve pour tous les budgets.
Qu’elle se pare de métal, de verre ou de plastique, la suspension s’incarne au carrefour du design et de la sculpture. Des classiques pampilles du lustre en cristal jusqu’au scintillant Zeppelin dessiné par Achille Castiglioni, la suspension inspire nos créateurs. Elle donne le ton de l’éclairage de votre intérieur: lumière tamisée ou éblouissante,

Galerie photos suspension

  • Lumifungi, premier luminaire belge doté d’un abat-jour organique et biodégradable, fabriqué à partir de marc de café bio et de champignons. Création Permafugi supported by Glimps, en 2017.
  • La salle à manger marque un point d’orgue avec les lampes en cuivre PH Artichoke de Poul Henningsen, chez Louis Poulsen. Sur la table, chandeliers en acajou Mojo.
  • Suspension lumineuse Jar RGB en verre soufflé qui joue sur les trois couleurs primaires en synthèse additive (le rouge, le vert et le bleu soit RVB). Le mélange des couleurs génère des effets visuels changeants et étonnants. Création Arik Levy pour Lasvit en 2013.
  • Suspension en laiton doré IP 44, salle de bains, la détrempée, et miroir tricolore débridé, créations Daphné Desjeux et Dorothée Delaye.
  • Suspension Hanging Light vers 1957, suspension composée d’une coupole tronquée d’aluminium laqué venant masquer un réflecteur en Perspex, édition Arredoluce. Création Ettore Sottsass. Estimation : 50 000 – 70 000 €.
  • Plume, luminaire sculptural, innovant, inspiré par la force et la légèreté des nervures des insectes et du végétal. Projet développé grâce au VIA. Création Bold design.
  • Cette suspension en bois cintré met en exergue la beauté naturelle des matériaux.
  • La Goutte, référence n° 11.100, une suspension rétro-futuriste, création Douglas Mont, 2015.
  • Le Double Boomerang, référence n° 11.400, lustre à 4 feux et à hauteur variable, inspiré des créations de Louis Sognot. Création Rispal, 1952.
  • Suspension La Torche CM, référence n° 11.100, adaptée d’un modèle de 1951 caractérisé par un diffuseur en opaline. Existe aussi en applique, références n° 13.100 et n° 11.400. Le pavillon et les pièces tournées ont été redessinés pour se différencier des modèles vintage et gagner en élégance. Le câble électrique en plastique a été remplacé par un câble textile. Création Rispal, 1951.
  • Dans le restaurant, les suspensions lumineuses, anciennes conduites d’égout emballés dans des serpillères liées avec des tendeurs de vélos.
  • Deux versions. En rotin teinté noir, on peut superposer les deux abat-jours selon l’éclairage souhaité. Suspension Ruben, création Patrick Hall, 235 €, Globen Lighting, Lightonline.fr.
  • Au dessus de la table, suspension Skygarden, création Marcel Wanders éditée chez Flos, en bronze mat avec décor intérieur en plâtre constitué de guirlandes de fleurs moulées. Derrière le canapé, étagère et lampe de table dessinées par Hélène Paoli.
  • La gamme des luminaires Bois offre la simplicité d’un cylindre fendu et met les matériaux comme le métal, le laiton et le cuivre à l’honneur.
  • Suspensions Miro, composées d’un cadre strict sur lequel s’enfile des perles lumineuses tel un trapèze de métal dans l’espace gainé de gouttes de verres. En laiton brut ou noirci.
  • Suspensions Ze, tout l’esprit français décoratif des années 20 avec le raffinement du décorateur Jacques Adnet transposé dans une lampe géométrique et distinguée. En laiton brut ou noirci, avec diffuseur verre blanc ou teinté vert.
  • Suspensions Lune, hommage au verrier français Max Ingrand, Lune est un jeu d’inclusion et de superposition de matière décliné en 3 modèles. La lumière perce le métal fendu pour une gamme à la rigueur formelle intemporelle. Diffuseur en verre et cadre extérieur en laiton brut, cuivré ou noirci avec intérieur en laiton poli.
  • Dans le lobby, luminaire réalisé sur mesure par Art & Floritude et canapé circulaire de 2 mètres de diamètre.
  • Lustre n° 2097 à 30 ampoules, en métal chromé créé en 1958 (H : 68 cm). Existe aussi décliné en 3 versions d’appliques.
  • Élégants et graphiques, deux modèles très épurés : à gauche, lampadaire n° 1073/nt en métal laqué ou chromé, aluminium et verre, 1971. A droite, suspensions 2b en métal laqué et Perspex créées en 1955.
  • Suspension A 331, dite La Ruche, création Alvar Aalto, 1953. Ce luminaire sculptural a été dessiné à l’origine pour l’université de Jyväskylä, en Finlande.
  • Silhouette. Ce modèle à succès est décliné dans une version cuivrée très tendance. Suspension Vertigo, création Constance Guisset, fibre de verre métal et polyuréthane, 752 €, Petite Friture, chez Fleux.
  • Sculptée. Elle est réalisée en textile métallique, matériau souple qui lui confère légèreté et brillance et qui se modèle à la main, selon ses envies. Suspension Heat en maille très fine, création Johanna Forsberg, 990 €, Northern chez Made in design.
  • Haut de gamme. En laiton poli non verni, il conserve avec le temps sa belle patine naturelle. Le verre soufflé bouche est sculpté à la scie diamant. Du grand art ! Triple lustre China 02, prix sur demande, Magic Circus Editions.
Afficher la galerie Brillantes suspensions

Les 10 derniers articles suspension sur Maison.com