Dossier

Ilot de cuisine

Ilot de cuisine

Scoop.it

Ilot de cuisine

Deux cas de figure se prêtent volontiers à l’installation d’un îlot de cuisine : si vous avez la chance d’avoir une cuisine très spacieuse ou si vous avez fait le choix d’une cuisine ouverte sur la salle de séjour. Alors, un bel îlot de cuisine trouvera naturellement sa place et votre cuisine deviendra un paradis de l’art culinaire.
A vous ensuite de choisir ensuite un îlot technique avec un espace consacré à la cuisson et à l’évier, ou alors un îlot de cuisine plus dépouillé, destiné à la préparation le jour, et transformé en coin repas le soir, surtout s’il est prolongé par une table prévue à cet effet.
En outre, les îlots de cuisine offrent un grand espace de rangement supplémentaire, pouvant intégrer en partie basse un congélateur ou une cave à vin. Veillez juste à laisser suffisamment d’espace pour circuler autour et prévoyez une hotte efficace si l’îlot intègre la plaque de cuisson.

Galerie photos ilot de cuisine

  • L’îlot de la cuisine est terminé par un bar et une vraie table de repas occupe l’espace de l’ancienne salle à manger. Le sol est composé de grandes dalles de grès cérame.
  • Au-dessus de la cuisine, une verrière permet d’éclairer la salle de bains située derrière la cloison. Tabourets Ghost en polycarbonate blanc, empilables sur 7 niveaux, création Philippe Starck pour Kartell.
  • Dans la cuisine, le meuble monolithique en MDF stratifié Zebrano est polyvalent. Il sert à la fois de rangement, plan de cuisson et de travail, coin repas ou bar. Comme un élément sculptural, la hotte cylindrique ne laisse pas deviner sa fonction.
  • Le coin repas, placé à côté de la zone de préparation de la cuisine et en continuité de son plan de travail en Corian noir, profite de la terrasse  comme le salon.
  • Le sol de la grande pièce à vivre est recouvert d’un enduit de polyuréthane blanc brillant qui offre une uniformité harmonieuse et structurante à l’espace tout en reflétant la lumière. Ce matériau qui dessine très peu d’ombre offre un effet d’apesanteur à l’espace allégé par sa douce présence. La chape en polyurethane blanche a été teintée dans la masse pour éviter les traces et griffures dues à l’usage
  • La cuisine, intégrée dans la pièce à vivre, forme un couloir.
  • La cuisine assez sophistiquée est traitée comme le coin restaurant d’une brasserie avec une banquette et des chaises recouverts de velours. Au mur, un papier aux motifs inspirés d’éléments anciens et décors peints à la main numérisés puis imprimés sur papier intissé, modèle Bali couleur, Ananbô.
  • La cuisine offre un îlot avec une hotte intégrée dans le plafond qui fait office de séparation entre la zone de préparation des repas et la salle à manger. Le plan de travail en granit noir contraste avec les meubles sans poignée (un modèle personnalisé et adapté de la marque danoise Kvik).
  • Dans la cuisine, le parquet d’origine a été conservé pour s’harmoniser avec l’ensemble de l’espace. Luminaires, Tom Dixon. Bar en îlot recouvert d’un quartz gris. Aménagement réalisé par La Fontaine aux Cuisines.
  • Avec meuble faisant office d’îlot structurant : meubles de cuisine, modèle Eyre, avec portes recouvertes de mélaminé structuré bois et blanc pour un effet bicolore très tendance. Caissons suspendus, posés sur plinthes ou piétement. A partir de 849 €, la composition type, chez Lapeyre.
  • La cuisine design et graphique est dotée d’un îlot central. Les meubles blancs monolithiques contrastent avec les couleurs sombres et minérales de la crédence.
  • Le coin repas de la cuisine dessine une alcôve en U tracée par les murs de rangement.
  • Douceur et élégance des coloris et des matières pour cette cuisine en angle. Façades vert sauge mat et chêne cigare structuré, poignées nickel mat et plan de travail en stratifié chêne cigare et pierre Luna structuré, 7 700 € + 38,64 € d’éco-part.
  • Conçue par Carl Tran, la cuisine et son îlot central ont été implantés en surélévation par rapport à l’espace à manger et au salon. Une cuisine américaine a été imaginée avec une finition blanc mat pour les portes et le plan de travail en Hi-macs. L’ilot central, en forme de « L », bénéficie d’un espace mange-debout pour les repas courants, véritable espace de convivialité lors des repas entre amis.
  • Avec ses lignes épurées, la cuisine ouverte est un espace à vivre contrasté qui met l’accent sur les matériaux nobles, le bois, le marbre.
  • La cuisine avec ses rangements en bois réchauffe l’espace. Le sol est composé d’un béton quartzé.
  • Pour séjour, une fenêtre avec un angle à 14 degrés épouse subtilement l’arête du bâti.
  • La cuisine en îlot est accessible de tous côtés et intègre l’électroménager. Plan de travail en granit noir du Zimbabwe flammé et brossé.
  • L’îlot technique de la cuisine a été intégré derrière un muret qui cache sa fonctionnalité, côté pièce à vivre.
  • La cuisine avec son îlot en inox joue les professionnels. Une grande table de ferme familiale surmontée de suspensions industrielles meuble la salle à manger qui fait face au piano de préparation des repas.
  • L’îlot de la cuisine s’inscrit dans le dessin linéaire des espaces.
  • La pièce à vivre est éclairée par deux puits de lumière circulaires.
  • L’appartement du second niveau est traité comme un duplex avec l’espace nuit au dernier étage, accessible grâce à un escalier hélicoïdal.
  • L’architecte Koen Olthuis a aussi conçu un îlot central unique dont la surface se poursuit en toute fluidité par une paroi verticale.
Afficher la galerie Ilot de cuisine

Les 10 derniers articles ilot de cuisine sur Maison.com