Photo : 22 / 103
A gauche, amour du bois propre à son créateur pour le lampadaire AR1 en inox, bois et plexiglas, avec piètement à facettes façon pointe de diamant, jamais encore édité à ce jour. Création Dirk van Rol et Janine Abraham, en 1969, éditée par Disderot en 2017. A droite, lampadaire J14, déclinaison de la lampe J13, d’esprit japonisant, avec socle en marbre, métal et opaline, créé en 1959 par Joseph-André Motte et réédité par Disderot en 2017.

A gauche, amour du bois propre à son créateur pour le lampadaire AR1 en inox, bois et plexiglas, avec piètement à facettes façon pointe de diamant, jamais encore édité à ce jour. Création Dirk van Rol et Janine Abraham, en 1969, éditée par Disderot en 2017. A droite, lampadaire J14, déclinaison de la lampe J13, d’esprit japonisant, avec socle en marbre, métal et opaline, créé en 1959 par Joseph-André Motte et réédité par Disderot en 2017.

©Disderot

Articles utilisant cette photo

  • Renaissance de la maison Disderot

    Renaissance de la maison Disderot

    | Edition et Distribution | Agnès Zamboni

    Née à la fin des années 1940, la maison Disderot de luminaires avait donné leur chance aux premiers designers français. Elle vient de relancer l’édition de leurs créations emblématiques.