AVIS sur l'article Attention aux idées reçues et au dogmatisme..

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par ERIC LAFFITTE, 30 Septembre 2010.

  1. ERIC LAFFITTE

    ERIC LAFFITTE Nouveau membre

    Bonjour,

    Nouveau membre je tiens d'abord à féliciter les rédacteurs de ce site que je trouve excellent et intéressant.

    Toutefois je pense que l'article "Attention aux idées reçues ..." sur fond mauve a de quoi décourager des fans de ce type de construction.

    Les mesures que l'on peut vérifier dans la page avec l'outil Comme un thermicien, que j'ai beaucoup apprécié d'ailleurs, tendrait à laisser croire que le titre a raison.

    C'est certain une maison passive ne s'improvise pas. mais où que l'on soit en France, v notrree climat n'est pas plus rigoureux que celui de l'Allemagne ou de la Suisse voire celui des ARDENNES Belges ou pourtant on construit passif.

    Car certes construire passif en Grèce ou au sud de l'Espagne serait plus facile quoique l'été, il ne faut pas non plus rôtir dans sa maison.

    En fait votre article démontre que construire passif nécessite les matériaux adéquats pour la structure, mais aussi les huisseries ad hoc, les équipements de VMC et autre puits canadiens ainsi qu'une bonne conception et oirientaion de la maison.

    L'habitat passif comme je l'ai lu sur ce site est un ensemble, un état d'esprit.
    ne pas oublier non plus aprés les équipements ménagers conformes à l'esprit passif (donc faible consommation et un comportement cohérent à l'économie d'énergie sans préjudice du confort bien sur puisque habitat passif rime avec confort ( les 7 dernières cibles de la démarche HQE portent sur le confort et la qualité de vie.)

    Alors construire PASSIF en FRANCE c'est possible, voire cela va devenir nécessaire (coût de l'énergie) puis obligatoire dans les dix ans à venir !

    Mesdames Messieurs les constructeurs, ne désepérez pas vous trouverez dans les mois à venir les bonnes solutions et les matériaux adaptés pour pouvoir vivre dans des maisons confortables et dépourvues de chauffage.

    Car l'important en fin de compte, ce n'est pas d'avoir le chauffage ou la clim mais d'être bien dans des pièces correctement ventilées où la température et l'hygrométrie sont constantes dans le temps comme dans l'espace (prés ou loin des ouvertures et quelque soit la pièce ou l'étage.
    )
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Merci pour votre remarque !

    Il faudra que je compare le bilan carbone entre une maison BBC et une maison passive typique en l'exprimant sous forme de kms en voiture et en avion.

    Bon, je le fais maintenant par un exemple avec un chauffage au fioul aisément comparable à la conso d'une voiture.

    Maison BBC 150m² besoin de chauffage ordre de grandeur 30 kWh/m²/an rendement 80% soit 562 litres de fioul par an.

    Maison passive 150m² besoin de chauffage 15 kWh/m²/an rendement 80% sit 281 litres de fioul par an.

    Gain financier annuel pour le passif = 200€ si l'énergie triple dans les années à venir, cela risque au final de payer un abonnement à un iPhone !!!!
    Si le surcoût de construction du passif par rapport au BBC est de 800€/m² (optimiste) , il faut 600 ans pour rentabiliser le surcoût de la maison passive, ramené à 200 ans si le fioul passe à 2€ du litre.

    Gain équivalent voiture annuel pour le passif = 5600 kms de déplacement avec une voiture consommant 5L/100. Cela "rembourse" une distance domicile-travail de 15kms.

    Pas négligeable certes, mais en conclusion, le + gros avantage "carbone" du passif est qu'il plombe suffisamment le portefeuille des occupants pour qu'il soient financièrement empêchés de partir en vacances en avion pendant pas mal d'années suivant la construction de leur maison.

    Je ne cherche pas du tout à dénigrer le passif au contraire, mais il est bon de mettre les choses en perspective.

    A vos réponses ;-)
     
  3. ERIC LAFFITTE

    ERIC LAFFITTE Nouveau membre

    Merci de l'intèrêt que vous avez apporté à mon message.

    En fait ce dernier n'avait pour seul objectif que de soutenir les possibilités techniques de réaliser sous nos climats des maisons passives.

    La différence entre une maison passive, une maison type BBC ou une maison énergivore ne tient que dans sa structure (murs, isolation gros oeuvre huisseries et VMC performante + chauffage réduit éventuellement à la place d'un système de chauffage plus lourd.) les autres équipements intérieurs et finitions étant les mêmes.

    Même si on considère qu'une VMC double flux avec récupérateur de chaleur couplée à un puits canadien représente un investissement similaire à des systèmes de chauffage standard ( plancher chauffant, convecteurs chauffage central à fioul ou gaz), la différence de prix de revient est celle générée par le surcroît d'isolation et de qualité des huisseries.)

    De plus pour réaliser un BBC, il faut quand même mettre en oeuvre une isolation conséquente et des huisseries doubles vitrages performantes !
    la VMC double flux
    est elle aussi incontournable.


    Or la d'aprés vos informations, la différence entre BBC et maison passive coûte 120 000 € ! pour une maison de 150 m² !

    Donc de deux choses l'une :

    1) Recyclons-nous (éventuellement) et faisons trés vite fortune en vendant de l'isolation et des fenêtres performantes.

    2) L'information du delta de 800 €/m² n'est pas optimiste mais plutôt totalement érronée ! ((même entre de l'énergivore et du passif.)

    N.B. : je doute fort que même dans l'absolu les seuls postes maçonnerie + isolation + huisseries atteignent ce montant pour un pavillon de cette taille.

    Comme je suis bon prince, je vous laisserai choisir celle qui vous paraitra la plus cohérente.


    En espérant vous avoir rassuré.
    Cordialement votre.
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Avec le label BBC, la VMC double flux n'est pas du tout obligatoire sauf régions froides, voire même pénalisante dans le sud de la France où le gain d'énergie ne compense pas en énergie primaire la consommation du 2ème moteur et les pertes de charge dûes au filtre.
    Nous avons en stock, plus de 10000 simulations du moteur BBC, non encore publiées par manque de temps.

    Et plus le rendement d'une vmc double flux augmente, plus l'intérêt hivernal du puis canadien tend vers 0.


    Le cas le plus défavorable pour une maison passive n'est pas -20° à l'extérieur (car ces températures sont toujours synonymes de soleil radieux, donc de forts apports solaires), mais bel et bien une température entre -5 et 5° sous un ciel gris plombé pendant plusieurs jours.

    Et dans ce cas, que votre maison passive soit à Hambourg, Lille, St Etienne, Pau ou Marseille, il faudra bien la chauffer.
     
  5. SebMP35

    SebMP35 Membre connu

    Et pour illustrer, je vis dans une maison BBC depuis 2 ans.
    Conso mesurée chauffage + ECS inférieure 30 kWh/m2 sans vmc double flux, avec huisseries standards ....
     
  6. didine

    didine Membre

    Bonjour,
    cela voudrait dire qu'une vmc double flux dans un batiment bbc dans le Var ne servirait à rien? est ce que la surconsommation par rapport à une hygro b, ne s'éffacerait pas par rapport à la qualité de l'air ambiant?
     
  7. arno

    arno Arnaud Sellé

    cela voudrait dire qu'une vmc double flux dans un batiment bbc dans le Var ne servirait à rien? Si l'on raisonne en énergie primaire, oui (multiplication de l'énergie électrique par 2,58 pour tenir compte du faible rendement des centrales thermiques et nucléaires). Une VMC simple flux consomme moins de 15W, une double flux plus de 50W.
    Maintenant, pour ce qui est de la qualité de l'air, une VMC double-flux dont les conduits sont intégralement nettoyés tous les 2 ans est bien meilleure qu'une simple flux .... mais une double flux non entretenue est bien pire qu'une simple flux.
     

Partager cette page