Brique monomur et Isolation Extérieure

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Invité, 20 Août 2001.

  1. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    améliorer le R je ne pense pas que ce soit le principal argument ... c'est la facilité de mise en place qui remporte la palme (et c'est de saison !!! ) :)
     
  2. véron34

    véron34 Membre

    c'est la raison que je retiens. c'est certainement ce que je ferai plus tard; en ayant toutefois un regret c'est qu'en isolant même proprement en extérieur un mur en brique monomur on en perd un peu de son interêt. Mais , bon, on n epeut pas être parfait .
     
  3. avalonig

    avalonig Nouveau membre

    Bonjour,
    Je mets mon post ici, je pense qu'il va en continuité de la discution.
    J'ai moi aussi un projet de construction. Je souhaite une maison passive. J'ai commencé à étudier une maison en Biobrique de 40cm environ, mais je me pose des questions car même avec cette épaisseur celle ci ne repondra pas à la rt 2010. J'ai alors pensé à un mur en brique "fine" avec une isolation extérieure etun bardage bois. J'aurai aussi la possibilité d'une maison tout bois.
    J'ai deux question:
    Une financière, qu'est ce qui me reviendrait le plus cher, des murs structure bois, ou en briques et isolé laine de bois et bardage bois.
    Une qualitative: qu'elle solution serait la meilleure du point de vue isolation et qualité de vie?
    merci pour vos réponses
    Avalonig
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Très difficile de répondre à votre question sans savoir où vous habitez, la forme de la maison envisagée , etc ... et une réponse personnalisée prenant entre une demi-journée et une journée, cela ne pourrait pas être gratuit.

    Par contre, notre objectif sur citemaison est de donner au cours de l'été les performances en besoin de chauffage de 3 maisons "typiques" avec de multiples procédés constructifs, et dans de multiples villes de France.

    Les maisons avec des besoins de chauffage de moins de 15 kWH/m²/an répondront au premier critère d'éligibilité au label "maison passive".

    Patience, cela réclame beaucoup de travail de notre part ... stay tuned !
     

Partager cette page