Capacité d'une paroi opaque à déphaser.

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Fr@+cnk, 24 Novembre 2009.

  1. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour,
    Pour mon projet BBC, je suis parti sur un mur parpaing 20 cm / GR32 16 cm / Brique 4 cm et plâtre 1 cm.J'arrive à un déphasage de l'ordre de 12h.
    Il aurait été possible en remplaçant la laine de verre par la laine de bois par exemple de perdre en R mais de gagner quelques heures en déphasage du fait de l'écart de capacité thermiques des deux matériaux.
    En utilisant la calculette et en remplaçant le GR 32 en 160 mm par de la laine de bois en 160 mm, je gagne effectivement 4 heures de déphasage, mais je perd - 1,8 en résistance thermique.
    Ma question : vaut-il mieux privilégier le déphasage ou le R ?
    NB : à mon sens 12 heures de déphasage c'est déjà pas mal... Un pic de température à midi arrive atténué dans le logement à minuit, mais mon raisonnement est-il bon ?
    Merci

    Fr@+nck
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Effectivement la calculette donne bien le déphasage et l'inertie, mais pour voir leur impact sur le confort d'été, il faut faire des simulations thermiques dynamiques ... à condition également de mettre des valeurs réalistes pour les apports internes, la couleur de l'enduit, etc ... et un point très important et non pris en compte est la couleur des menuiseries et des volets.

    A mon sens, un déphasage de 12 heures est déjà excellent ... et le budget de 16cm de laine de bois par rapport à la laine minérale ne risque-t-il pas de déphaser votre emprunt immobilier ?

    Pour le confort d'été, ne pas oublier :
    - préférer les enduits clairs
    - éviter les menuiseries à montants foncés (ainsi que les volets foncés)
    - préférer les combles perdus. En cas de combles habitées sous rampants de toiture, prendre liteaux + contre-liteaux et pare-pluie réfléchissant (un poste récent mentionne celui de Doerken)

    Ces 3 points sont sans doute bien plus importants qu'un accroissement de déphasage au delà de 12h sur les parois opaques verticales.
     
  3. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour Arno,

    Merci pour cette réponse et ces précisions.

    Concernant les simulations thermiques dynamqiues, j'ai longtemps hésité... Lorsque j'ai vu le rendu décevant de l'étude thermique (cf post : http://forums.citemaison.fr/viewtopic.php?id=2577 ), je me suis dis que comme tout, faire faire des simul pour avoir un résultat qui n'était peut-être pas plus pertinent que celui de l'étude thermique ne me mênerait pas à grand chose... de fait, j'ai abandonné.

    NB : mon job consiste dans les cas d'étude incendie à implémenter les codes de calculs de modèle utilisé pour la simulation...en faisant des essais :) donc je connais les limites de ce genre d'outils

    Cordialement

    Fr@+nck
     
  4. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    J'ai une question complémentaire à propos du déphasage...
    Y a t'il un risque à disposer d'une parois opaque qui déphase trop ?
    Merci
    Fr@+nck
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Non, pas de risque, mais il ne faut pas oublier que le déphasage rime avec l'amortissement (au sens harmonique, c'est à dire amortissement de l'amplitude des variations de températures extérieures), au delà de 12h de déphasage, l'amortissement est tellement fort qu'un déphasage supplémentaire a moins d'impact, les variations de Text étant très amorties.
     
  6. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour Arno,
    Une fois de plus... merci pour ces informations intéressantes.
    Cordialement
    Fr@+nck
     

Partager cette page