chape allégée chaux chanvre sur plancher (étage)

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par catou, 18 Juin 2010.

  1. catou

    catou Membre

    bonjour,
    Je dois réaliser une chape allégée chaux chanvre sur un plancher (étage) sur une surface de 36 m2.
    Je me confronte à plusieurs Questions :
    - L'épaisseur minimum de la chape ?
    - necessité d'un pare pluie ? ou pare vapeur ? entre le plancher et la chape.
    - utilisation d'une chaux hydraulique (NHL 3,5 ) ?
    - proportions chaux/ eau / chanvre ?
    - en conclusion :combien de sacs de chaux (35 KG), combien de litres de chanvre ?

    dans l'attente de vos précieux conseils.
    catou
     
  2. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    l'épaisseur d'une chape est de 3 à 6 cm. Pas de parepluie ou pare vapeur. Si on craint que l'eau du mortier gorge le plancher, on y dépose 2 cm de chanvre sec ou on déroule du liège en 4mm. Normalement, si le mortier est bien préparé, aucun risque.

    Pour la chaux et les approvisionnement : tout dépend de l'usage et de la portée de votre sol. Avec plancher ou terre cuite ? Quel est votre projet ?
     
  3. catou

    catou Membre

    ll sagit d'un grenier d'une surface de 36 m2 dont les rampants ne sont et ne seront pas isolés.

    Nous comptions faire une chape de 8 à 10 cm d'épaisseur (pour isoler la salle qui se trouve en dessous) et la recouvrir ensuite d'un parquet massif (pin). Je crois d'ailleurs qu nous devons mettre un isolant en bois compressé sur la chape avant de poser les lambourdes.

    Il est possible que nous construisions ensuite dans ce grenier 1 ou 2 cubes en bois (genre cabane) .

    voici donc notre projet ..
     
  4. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    sur 8 à 10, on n'est plus sur une chape mais sur une dalle. Je ne pense pas que ce soit intéréssant de créer ce type de chape en grenier. J'opterais, à votre place, pour une pose de plancher avec isolant. Moins cher et plus facile à faire.
     
  5. catou

    catou Membre

    Ah bon, mince, il faut que je révise ma copie ...
    Quel type d'isolant me conseillez vous ? avez vous des références ?

    Pouvez vous m'éclairer sur la différence entre dalle et chape, pour quelles utilisations crée t-on dalle ou chape ?

    merci de vos réponses et conseils
     
  6. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    en termes génériques :

    Une dalle est destinée à créer un sol stable qui ait une résistance mécanique et une résistance à la compression de très bon niveau créé, en général, au rez de chaussée. Son épaisseur est d'un minimum de 8 cm. On réalise un béton qui se compose de sable, de graviers ou galets et de liant (ciment, chaux...).

    Une chape recouvre une dalle en vue de carrelage ou s'installe à l'étage sur niveau existant. Son épaisseur varie de 3 à 8 cm. On réalise un mortier qui ne contient que du sable et du liant (idem).

    Il existe des variantes qui font de ces deux bases des dalles isolantes, des chapes allégées : cela consiste à introduire dans ces composants des matériaux adéquats à l'effet recherché (liège, billes d'argile, chanvre....).

    Toute réalisation sur plancher bois doit tenir compte de la portée de ce plancher (entraxe entre solives, taille des solives). Surtout lorsqu'on a ensuite l'intention de faire des cloisons. Je ne sais pas ce qui vous fait dire que vous "devez" réaliser une chape chaux chanvre. Pourquoi ce choix ?

    L'alternative à cette chape "mouillée" réalisée avec un mortier est un système de chape "sèche" (qui ne nécessite pas l'utilisation d'eau). Il y a plusieurs produits pour les réaliser. En voici une, parmi d'autres, qui permet d'avoir une assez bonne isolation phonique avec des lambourdes de 80x60 ( peut-être pour vous prévoir plus hautes).

    1/ on pose sur le plancher un matériau "dur" de 2 à 3 cm de type fibre de bois
    2/ on fixe (moi, je les colle pour éviter la transmission des bruits d'impact par le biais d'une vis) des lambourdes tous les 40 cm qui vont permettre de clouer un plancher brut
    3/ entre les lambourdes, on place de l'isolant (ouate de cellulose, sable, rouleaux de laine de bois, liège en vrac..... )
    4/ sur chaque lambourde on fixe une bande de matériau souple (liège, feutre de laine...)
    5/ On cloue le plancher

    Il faut calculer le coût des deux formules et les contraintes qu'elles imposent avant de faire un choix.... Mais le chaux chanvre revient à 30/35€ le m², hors plancher et lambourdes.
     
  7. catou

    catou Membre

    merci pour votre réactivité et pour toutes ces infos qui nous éclairent un peu plus

    Le choix de la chape chaux/chanvre avait pour but de rattraper les niveaux et de noyer les gaines éléctriques courant sur le plancher. La pause d'un matériau dur sur le palncher semble compliquée du fait de ces gaines ?

    D'autre part nous avons un petit escalier étroit qui nous limite pour la montée de certains matériaux, nous avions donc pensé dalle ... maintenant, au vu de vos réponses et au vu du prix du mêtre carré ... nous allons étudier dautres solutions ...
     
  8. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    pour les gaines : pas de problèmes soit vous évidez les lambourdes pour les encastrer par dessous, soit vous les coupez pour leur laisser le passage.
     
  9. catou

    catou Membre

    OK.

    Pouvez vous me préciser l'intérêt de la pose sur le plancher du matériau "dur" type fibre de bois ?

    Est il "indispensable" ?
     
  10. Calypso

    Calypso Monique Cerro

    Bonjour,

    le but est de créer une bonne isolation phonique dont le systéme le plus efficace contre les bruits d'impact et les bruits aériens est de faire : dur/mou/dur
     
  11. catou

    catou Membre

    Bonjour,

    Merci de vous réponses rapides, claires et précises.

    Nous voici donc parés pour réétudier notre projet d'isolation de notre plancher.
     
  12. catou

    catou Membre

    Bonjour,

    Néophite, me voici maintenant perdue avec les coefficients de déphasage, les R, les lambdas.... etc
    Concrètement, nous re-partons sur un projet pose de plancher avec isolant.

    Nous habitons en Bretagne, souhaitons être bien isolé en hiver (que la chaleur ne parte plus dans le grenier), et eventuellement que la chaleur de l'été ne soit pas vraiment arrêtée par l'isolant. Est-ce possible?

    Quels sont les coefficients que je dois regarder ?
    Lequel correspond à quoi ?
    R élévé correspond-il à une bonne capacité d'isolation ou est-ce l'inverse ?
    ... etc

    Nous hésitons entre laine de bois/chanvre et laine chanvre/lin
     
  13. Calypso

    Calypso Monique Cerro

  14. catou

    catou Membre

    merci bien
    je vais de ce pas m'instruire
     

Partager cette page