Chape sèche isolante sur seulement 4cms d'épaisseur ?

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par Guillaume22, 17 Avril 2011.

  1. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Salut salut,

    EDITION : LA SITUATION A CHANGE, VOIR PLUS BAS

    Au-dessus d'une dalle béton sur terre-plein, j'ai seulement 5cms (sol fini) avant d'atteindre la hauteur des seuils de portes.

    Selon vous, quelle solution choisir pour isoler un minimum en ne remontant que de 3 ou 4 cms ? Au moins pour couper l'effet de sol froid...

    Le revêtement final n'est pas choisi mais que ce soit du carrelage ou du plancher, je me laisse environ 15mm d'épaisseur.

    Si cela n'est pas possible, on coulera une chape directement mais ça coûte un bras et ça n'isole rien...

    Je suis entrain de penser à une solution :

    Dalle
    Ragréage (1cm)
    Dalles de Liège Expansé ou Fibre de Bois (2cm)
    Sous-couche Liège ou fibre de Bois (5mm)
    Revêtement (15mm)

    Si vous avez des idées brillantes, je suis tout ouïe....
     
  2. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Bonjour, je relance ce sujet car nous avons posé les menuiseries et en fait nous avons plutôt 7cms que 5 de marge (sol fini) au niveau du seuil de la porte d'entrée. Bonne nouvelle [​IMG]

    Nous avons également décidé du revêtement qui sera un carrelage grès cérame d'environ 8-10mm.

    Donc nous avons 7cms à combler carrelage inclus, avec en dessous une dalle béton de niveau mais irrégulière (étalée au râteau probablement). Dalle sur terre-plein.

    Je cherche donc s'il est nécessaire, pour l'isolation, de faire autre chose qu'une chape traditionnelle, et si oui, que faire. Je pense que poser des plaques d'isolant sous une chape va être compliqué dans mon cas vu l'irrégularité de la surface de la dalle....

    J'ai entendu parler de Lecamix Chape, de chape politerm, de granuland

    Qu'en pensez-vous ?
     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Je ne suis pas un spécialiste, mais je penserais à tout d'abord un réagréage/ravoirage du sol pour le planéifier, puis d'un isolant haute performance (type polyuréthane, pas écolo mais très performant. Marque Courante TMS Efisol), puis 2 couches croisées de plaque de sol fermacell sur lequel on colle le carrrelage.

    En regardant le guide de pose, je vois que Xella produit des complexes isolants également :
    http://www.xella.fr/html/fra/fr/Guide_de_pose_sol_site_com.pdf

    Autre solution (mais faisabilité à démontrer !!), un isolant dur en vrac (perlite ou vermiculite) que l'on aplanie et surlequel on pose directement les 2 couches de plaques de sol.
     
  4. vous n'arriverez pas forcément a couper l'effet de froid ( pour info> l'isolation des dalles RDC est devenue obligatoire sur l'ensemble de la surface avec la RT 2005 et la 2012 sera draconnienne la dessus)...attention au support pour la pose de carrelage> prévoir plutot un isolant polyuréthane rigide posé sur ragréage pour etre parfaitement droit, puis un agglo bouveté servant de support à une natte d'étancheité spéciale schlüter qui permet de poser du carrelage sur du bois ( dilatation possible).
    AM
     
  5. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour,
    Juste pour info, pour notre maison BBC, notre maçon nous a posé un plancher isoleader 12 cm+5 cm, avec rupteurs plancher vide sanitaire.
    Voili voilou, c'est tout!
    Kalamitybeth ;)
     
  6. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Ce sont des solutions applicables en neuf, mai en rénovation, on s'adapte à l'existant ! Le problème posé par des plaques de sol, c'est que rien n'est d'équerre dans cette vieille maison donc des découpes de partout, ça va être très compliqué... Je crois que je vais essayer de faire 20mm d'isolant + chape traditionnelle, ou alors chape isolante, je verrai au niveau tarifs entre les deux solutions....
     
  7. On parle de solution de rénovation! Vous posez l'isolant, découpez ensuite les agglos bois ( CTBX) soigneusement pour les ajuster aux cloisons/murs ( compris défauts d'équerrages) . Il faut absolument qu'ils soient bien collés sur l'isolant pour former une surface homogène et sans bosses et ensuite vous mettez en place la natte DITRA de Schlüter ( http://www.schluter-systems.fr/ditra_1707.aspx ), puis vous carrelez en respectant bien a chaque fois les préconisations fabricants..voir les recommandations support pour le Ditra.
    AM
     
  8. Guillaume22

    Guillaume22 Membre actif

    Merci, je comprends mieux, mais vu la précaution et la précision que cela demande, il faudrait effectivement un ragréage parfait qui me coûterait plus cher que de faire couler une chape directement...

    Je crois que je n'ai pas 36 solutions, soit je fais un lit de sable puis polyane, puis chape traditionnelle, mais l'isolant sera fin (20mm maximum), soit je coule directement une chape dite "isolante", soit je coule une chape directement sur la dalle.

    Je comprends que les RT soient draconniennes mais c'est aussi parce qu'elles envisagent les soles uniquement sur vide sanitaire, non ? N'est-ce pas moins important sur terre-plein ?
     
  9. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Certes sur un terre plein, le contexte thermique est plus favorable que sur vide sanitaire, mais l'état de l'art "RT 2012" est sur d'autres ordres de grandeur.

    Effinergie recommande une résistance thermique R de 2,4 à 4 sur terre-plein et de 3,4 à 5 sur vide sanitaire.(en m 2 .K/W). Pour info, un R de 3 avec un isolant à lambda=0,032, cela donne une épaisseur de 9,6 cm.
     

Partager cette page