Chauffage au bois et obtention du label BBC

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par arno, 4 Mai 2009.

  1. Sylvio

    Sylvio Membre connu

    Mince elle fait 26m² habitable, faut donc que j'ajoute un chauffage complémentaire pour 26m² comme des convecteurs :-/

    ça semble pas gagné ce label, je vais peut-être laisser tombé, ça me laissera beaucoup plus de flexibilité pour faire une maison basse consommation qui suivent pas les règles abérantes de ce label...
    Malgré tout on aurait près de 10000€ de crédit d'impôt au lieu de 4650€ avec ce label :-/
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Avec un poêle à bois et un chauffe-eau solaire, l'obtention du label reste quand même assez facilement possible même en déclarant les 26m2 (+ sanitaires) chauffés à l'effet Joule. Essayez de persister :)
     
  3. Sylvio

    Sylvio Membre connu

    ouais je vais voir, le problème est le suivant :
    A priori, je ne vais pas passer par un constructeur mais par un archi en l'occurence mon frère. Il faudra donc que l'on fasse la labellisation nous même et cela dépendra de nos choix constructifs.
    Le problème est qu'il nous faut donc passer par une BET Thermique, ça a déjà un certain coût et si jamais ça passe pas (R pas suffisant ici ou là et impossibilité de faire mieux) à cause de ces convecteurs en plus, on fait cette dépense en partie pour rien (une étude thermique est toujours bonne à prendre mais bon on a un budget quand même serré).
    Vous pensez que c'est jouable et qu'il faudrait qu'on envisage de passer par un BET ? On en a déjà rencontré un qui nous a fait un devis de 1800€ pour 4 études + conseils et la labellisation (montage dossier bbc) et à priori ça ne comprend pas le test blower-door et les frais de la labellisation... A priori en faisant une seule étude thermique + le test + les frais de labelisation, y'en a quand même pour presque 2000€ donc faut que ça passe...

    A propos de nos choix constructifs (obj : mur de 40cm max, R d'au moins 4), voici où on en est avec mon frère : dans l'ordre de préférence :
    1- brique de 20 + isolation exterieure 60mm de laine de bois faible densité entre chevron + 80mm de panneau de fibre de bois haute densité + crépis . R = ~1 (voir 1.2) + 2.1 + 1.3 = 4.3 (voir 4.5)
    2- M.O.B., 14+4.5cm d'isolants soit un R d'environ 4.5
    3- Béton cellulaire de 40cm (Cellumat, lambda 0.09), soit un R d'environ 4.45

    Avantages/Inconvénients :

    Solution 1 - Isolation Ext.
    + Très bonne inertie (on est à Avignon)
    + Mur respirant / Matériaux sains
    + Quasiment pas de ponts thermiques
    + Construction des murs pas trop chère et on peut trouver facilement une entreprise de maçonnerie pour ça.
    + Prix de l'ensemble qui semble pas raisonnable
    + On peut emmenager avant que l'isolation exterieure ne soit posée.
    - A ce qu'on nous a dit : il n'y a pas d'avis technique et donc pas de décenale possible pour la pose de crépis sur l'isolation ext. en fibre de bois (c'est pourquoi c'est toujours fait en Polymachin). Donc faudra la faire nous même, trouver quelqu'un qui nous fasse le crépis et cela rapidement après la pose de l'isolation.
    - Complexité pour la mise en place de l'isolation ext mais on pourrait certainement la prendre en charge.
    Voir : http://www.forumconstruire.com/recits/recit.php?p=1095550#1095550

    Solution 2 - MOB
    + Mur peu épais (25cm)
    + Mur très respirant et sain si on utilise des isolants naturels
    + Très peu de ponts thermiques
    + Durée de réalisation écourtée
    - Prix quoique on pourrait avoir trouver quelqu'un qui nous ferait un prix très correct (à confirmer)
    - Délai, tous les carnets de commande des charpentiers M.O.B. semblent plein pour des mois et des mois à ce qu'on nous a dit (et du coup les prix flambent)
    - Inertie vraiment pas terrible à priori, à voir si on peut trouver des solutions

    Solution 3 - Béton cellulaire
    + Bonne inertie à priori (car 40cm de B.C.)
    + Simple à monter (monomur)
    + Peu de ponts thermiques
    + Matériaux relativement sain
    + Murs respirants si l'on cela se confirme par l'utilisation d'un sous-enduit/liant adéquate existe.
    - Epaisseur du mur
    - Prix (à priori ce sera pas donner)
    - Artisan spécialisé à trouver

    Pour les menuiseries, on sera sur du classique "bonne performance" (dont 2 baies vitrées coulissantes de 2.40m) avec vitrage 4/16/4 lame argon. 80% des vitrages sont au sud (6% nord, 12% est, 2% ouest). Pour la toiture, on vise un R de 6 voir 7. Pour le V.S., hourdis classique en polystirene. Pour l'ECS : Chauffe eau solaire + ballon électrique. Pour le chauffage, on part toujours sur le poêle à granulé bois.

    Que-ce que vous pensez de ces solutions globalement ?

    Vous avez un bon contact de BET Thermique à nous conseiller ? ;)
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Le coût de votre BET semble très élevé.
    Vous pouvez contacter eco2wattconseil à Toulouse si vous êtes en région Midi Pyrénées (pas de site web, faites un coup de pages jaunes !)

    Franchement, pour le mode constructif "meilleur rapport qualité prix savoir-faire énergie-grise", je vous recommande :

    - des murs en béton cellulaire de 20cm
    - isolation par l'intérieur (l'isolant a moins d'énergie grise que le BC et c'est moins cher et vos murs seront moins épais donc encore moins cher),
    - contre-cloisons en briques plâtrées pour retrouver l'inertie (et qui assurent une meilleure étanchéité à l'air et le frein vapeur),
    - cloisons intérieure en placostyl ou équivalent (isolation phonique)
    - chape flottante sur isolant pour éviter le pont thermique du plancher bas. Ce sera naturellement le cas si vous prenez un plancher chauffant.
    - planelle isolée pour éviter le pont thermique du plancher intermédiaire.
    - gestion soignée des coffres de volet roulants et des liaisons murs-plafonds pour l'étanchéité à l'air.

    Pour faire des tests d'inertie et de déphasage apportée par les murs, utilisez notre calculette parois opaques, vous verrez que vos murs de 40cm ne feront guère mieux et pour beaucoup plus cher.

    L'ossature bois et l'isolation par l'extérieur auront forcément un bien moins bon rapport qualité/prix.
     

Partager cette page