chauffage mural relié à poele à bois

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par poussin, 6 Juillet 2007.

  1. poussin

    poussin Membre connu

    bonsoir
    je cherche des infos sur le chauffage mural (petit frère du chauffage par le sol) : quel matériau pour les tuyaux en serpentin? je voudrai relier ces tuyaux de la salle de bains à un petit poele à bois équipé d'un bouilleur le tout relié au ballon d'eau chaude. j 'ai lu que ce système prend le relai pendant l'hiver pour chauffer l'eau sanitaire (relai des capteurs solaires), et qu'on peut aussi alimenter la machine à laver.
    savez vous où je pourrai trouver des plans de raccordement ?
    merci de votre aide
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Les murs chauffants sont effectivement une excellente idée lorsqu'il n'est pas possible d'opter pour un plancher chauffant (cas d'une rénovation par exemple ).

    Les murs chauffants permettent d'avoir une eau circulant à basse température et donc sont bien compatibles avec le chauffage solaire ou les pompes à chaleur.

    On peut les mettre en oeuvre sur des briques spéciales (cf "centre de terre") ou plus simplement sur des cloisons en carreaux de plâtre (épaisseur 7 ou 10cm) en y creusant des tranchées à l'aide d'une rainureuse d'électricien.
    De plus, toutes ces solutions apportent une bonne inertie thermique, ce qui en fait un chauffage très confortable et qui régule la température intérieure en été (contribuant à un rafraîchissement comme dans les "maisons anciennes").

    Par contre, il est impératif de bien noter le schéma d'implantation (avec des cotes mesurées) pour ne pas percer les conduits lors du perçage des murs pour la fixation d’étagères, de cadres...

    Il vaut mieux les disposer les circuits sur des cloisons intérieures (en plus, cela chauffe des deux côtés) plutôt que sur des murs extérieurs.

    Prévoir un écartement entre les tubes de 15 cm environ et une purge d'air à un point haut.

    La longueur maximale d'un réseau de tube est de 100m. Il faut utiliser des vannes pour régler les débits et équilibrer les circuits. Le plus simple est d'uiliser des collecteurs pour planchers chauffants.

    Les tubes peuvent être en cuivre (recuit, sans le tube plastique autour) ou en PER. Pour ce dernier, préférer des tubes avec une couche métallique formant une barrière anti oxygène qui protège contre tout risque de prolifération d’algues dans l’eau de chauffage.

    Afin de pouvoir assurer un échange maximum de la chaleur des tubes caloporteurs vers la pièce à chauffer, il est indispensable d'enrober ces tubes dans un matériau conducteur de la chaleur : enduit plâtre ou enduit terre.

    Deux liens intéressants :
    Pour la mise en oeuvre d'un tube PER :
    http://bee.ouvaton.org/article.php3?id_article=126

    Pour un enduit terre :
    http://areso.asso.fr/article.php3?id_article=132

    Pour le chauffage permettant d'alimenter un mur chauffant, le poêle à bois ne permet pas d'atteindre des températures suffisamment basses. Aussi, je vous recommande vivement d'utiliser un ballon tampon.
    Le schéma ci-dessous représente un exemple de connexion (avec un couplage solaire). Les vases d'expansion et les collecteurs ne sont pas représentés. Le circulateur vers les radiateurs ou murs chauffant est commandé par le thermostat d'ambiance.
    Le circulateur entre le poêle (ou chaudière bois) et le ballon peut être commandé par un thermostat piloté par une différence de température entre le haut du ballon et la température du poêle.

    [​IMG]

    Les ballons tampon sont relativement chers en France, surtout s'ils sont solaires.

    Les sites ci-dessous sont des vendeurs allemands qui peuvent expédier en France. Plusieurs personnes depuis la France (dont moi-même) ont commandé sur l'un de ces sites.
    Ces sites sont en allemand, mais les personnes répondent aux questions posées en anglais. Les frais d'expédition indiqués sont valables pour l'Allemagne et seront un peu plus chers pour la France.

    http://www.solarset.de/
    http://www.solarheizungsshop.de/ (2)
    http://www.rk-handel.de/

    Un ballon se dit Speicher en allemand et un serpentin se dit Tausher.
    (2) sur ce site, vous trouverez un ballon "SPS 500 ohne Tauscher" à environ 500€, qui répond à ce besoin mais ne gère pas l'eau chaude ni le solaire, et un "Solar Kombispeicher 650/150" à moins de 1000€ , qui pourra gérer votre eau chaude et l'ajout d'un capteur solaire.

     
  3. arno

    arno Arnaud Sellé

    Le système Alfa Mix permet d'utiliser une source d'eau chaude pour la machine à laver sans que celle-ci soit à double alimentation.
    Ce sytème :
    - permet de régler la température d'eau souhaitée pour le cycle de lavage (vous réglez la température sur cet appareil et positionnez la machine à 30° pour être sûr que le thermostat électrique ne se déclenche pas)
    - commute sur l'eau froide avant le démarrage des rinçages
    - est compatible avec un cycle à prélavage (positionner le bouton "Vor-Wasche" à "Ja", sinon "Nein").

    Il se branche très facilement avec des flexibles classiques d'alimentation de machines à laver.

    Retour d'expérience : Ne pas oublier de l'arrêter puis de le redémarrer si l'on enchaîne 2 lessives à la suite !!

    [​IMG]

    Le moins cher en Allemagne (semble-t-il) : environ 200 €
    http://www.123-energiesparen.de/1Waschmasch.htm

    Et en France, environ 300 € :
    http://perso.orange.fr/solaire2000/
     
  4. poussin

    poussin Membre connu

    merci arno pour ces infos!
    je suppose que c'est à un plombier chauffagiste spécialisé qu'il faut que je m'adresse pour l'installation des serpentins et tous les branchements
    en tous cas comme d'hab les allemands sont en avance sur nous...
     
  5. arno

    arno Arnaud Sellé

    Il y aura dans les prochains mois un article sur citemaison pour expliquer comment faire ces branchements en détail (à la portée de tout bricoleur ayant déjà fait de la pomberie :)

    Cela dit, il vaut mieux en effet passer par un plombier pour bénéficier du crédit d'impôt de 50%.
    En cas d'adjonction de panneau solaire, celui-ci doit être agréé CSTB ou Solar Keymark et être fourni par le poseur pour pouvoir bénéficier du crédit dimpôt (et le cas échéant de la TVA 5.5%)
     

Partager cette page