chauffage par SSC+batterie chaude+VMC DF

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par nicorepere, 29 Juin 2010.

  1. nicorepere

    nicorepere Nouveau membre

    Bonjour à tous,
    Nous avons un projet de rénovation sur l'ile d'oleron en Poitou charente.
    Voici notre projet:
    * Changement de toutes les huisseries
    * Isolation par l'exterieur en Néopor de 10 cm
    * VMC Double flux Zehnder comforAir 350
    * SSC Systeme solaire combiné Calpak 500L
    * Appoint cheminée (avec un module de charge hydraulique...à voir)
    * Dans l'avenir, une éolienne 3kw

    La maison fait 100m² de plein pied, et nous sommes 3.
    Le SSC devrait alimenté une batterie chaude pour chauffer la maison via la VMC DF.

    Avez vous des retours d'expérience sur ce principe?
    L'entreprise qui me fournit cette solution, ne prévoit pas de radiateurs en supplément.
    Va t-on avoir froid l'hiver (même si le climat n'est pas très rude sur l'ile) ?
    Vu le prix du couple VMC DF / SSC, j'espere que l'entreprise sait ce qu'elle fait !
    J'ai deja vu ce principe qui a l'air de fonctionner sur le site de la maison passive à nice (concept née en Autriche parait-il),
    mais notre projet reste de la renovation et la maison n'avait pas été pensé passive au moment de la construction donc un peu peur de me geler cet hiver...
    J'ai lu sur differents forums qu'une VMC DF seul ne peut pas chauffer entierement une maison.
    j'ai lu également que le SSc ne peut le faire seul non plus.
    Et les 2 ensembles avec le renfort d'une batterie chaude ???

    Je vous remercie pour le coup de main,(je dois signer le devis cet été!)
    Nico
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    De ce que je peux vous dire, c'est que le chauffage solaire en rénovation est conseillé pour des maisons mal orientées ou du moins avec peu de vitrages au sud.

    Dans le cas d'une maison bioclimatique et avec un climat doux , en général, l'apport solaire devient significatif pour le chauffage à partir du 15 mars, c'est à dire à une période à laquelle le besoin de chauffage devient beaucoup plus faible. J'ai installé un SSC chez moi (11m² de capteurs sous vide à Toulouse) est c'est vraiement ce que je constate.

    Donc, si vous avez la possibilité de percer un mur côté sud pour y mettre une baie vitrée, ce sera préférable au système solaire combiné !

    Et si vous avez la possibilité de mettre les fenêtres du coté extérieur en continuité de l'isolant vous éviterez les isolations de tableaux qui entraînent des surcoûts et des ponts thermiques.

    Et bien évidemment, tout système solaire a besoin d'un appoint.
    En décembre et janvier l'apport du système solaire est très faible, même pas de quoi faire l'eau chaude. Pour mon cas personnel, il est même un peu inférieur aux prévisions données par logiciel.

    Un jour de décembre avec un soleil extrêmement clair du matin au soir, ma production de chaleur est de 13kWh, on retire 10kWh pour l'eau chaude de 4 personnes , voyez ce qu'il reste pour le chauffage.

    Par ailleurs, pour chauffer via une VMC DF, il faut que les besoins de puissance de chauffage soient inférieurs à 10W/m² habitables, en d'autres termes que votre maison devienne une maison passive. C'est extrêmement difficile à faire déjà en neuf, encore plus en rénovation et pour un budget ex.plosif qui ne serait rentabilisé en plusieurs générations (je n'exagère nullement).

    Donc :
    - oubliez le chauffage par VMC double flux. En plus, même les propriétaires de maisons passives avouent que la régulation est difficile.
    - oubliez le chauffage solaire qui n'est vraiement rentable qu'en zones d'altitude de montagnes (très froid et très ensoleillé). Gardez le chauffe-eau solaire si vous avez des enfants.

    Mon conseil au vu de votre contexte supposé :

    Solution 1 : poêle à bois à granulés avec chargement manuel (suffisant vu l'isolation que vous prévoyez). La VMC Double flux redistribue dans les autres pièces. Radiateurs d'appoint en SDB.

    Solution 2 : VMC simple flux hygro (sans mettre d'entrées d'air sous les vents dominants), poêle à bois à granulés avec chargement manuel et production d'eau chaude + réseau de radiateurs voire plancher chauffant, voire appoint pour l'eau chaude sanitaire.

    La solution 2 sera à mon sens moins onéreuse (une VMC DF en réno, cela doît bien coûter 5000€) et aussi écologique et confortable..
     
  3. nicorepere

    nicorepere Nouveau membre

    Bonjour!
    Très interessantes vos données! merci
    Ton expérience me conforte dans mes intuitions.

    Moi, j'étais parti sur:
    Les travaux seraient:
    * Création de fenetres SUD / Changement de certaines huisseries (Double vitrage)
    * Isolation par l'exterieur et combles
    * VMC (Double flux à voir, une simple flux hygro suffit peut etre)
    * CESI pour l'eau chaude sanitaire (j'ai abandonné le ssc)
    * Pompe à chaleur et radiateurs ou autres systemes de chauffage (Poele à granules m'aurait bien plu mais la cheminée et le conduit se trouve en plein milieu de la piece principale donc pour l'alimentation en granules...c'est chiant...sauf à le faire manuellement...à voir, peut etre que...)

    J'avais une petite question, peut etre completement débile:
    J'ai un puit sur le terrain et me demandais si c'était possible d'avoir une PAC eau-eau grace au puit.

    A l'avenir, nous investirons dans l'éolien ou photovoltaique, plutot l'éolien pour l'instant, parce que ca souffle pas mal la-bas et je sens que le rachat PV ne va pas etre eternel...mais je peux changer d'avis.
    Merci et à bientot
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Pour la PAC eau/eau, il faut plutôt une nappe phréatique. Et avec une maison de 100m² bien isolée, la note d'investissement risque d'être salée.

    De même, une alimentation automatique du poêle me semble inutile.

    Les sacs de pellets font 15 kgs et ont une capacité calorifique de 5 kWh/kg, soit 75 kWh.

    Vous-êtes-vous amusé avec notre Logiciel Comme Un Thermicien ?

    J'estime le besoin de chauffage de votre maison de l'ordre de 25 à 35 kWh/m².an, soit 2500 à 3000 kWh (et peut-être moins encore), soit de l'ordre de 45 sacs de 15 kgs sur la base d'un rendement de 80% (et sans production d'eau chaude sanitaire).

    Sur une durée de chauffe de 4,5 mois, cela fait manipuler un sac tous les 3 jours. Donc le système d'alimentation automatique est parfaitement inutile à mon sens. Ces systèmes sont destinés aux maisons non isolés.

    Pour l'éolienne, il est impossible maintenant de connecter au réseau des éoliennes individuelles. Donc, une grosse partie de sa production va partir "en fumée". Et pourtant, dans le principe, une production qui marche également la nuit est intellectuellement bien plus satisfaisante qu'une production photovoltaïque.

    De plus, les éoliennes à proximié des habitations sont davantage soumises aux turbulences que les grosses ce qui réduit leur durée de vie.
     
  5. nicorepere

    nicorepere Nouveau membre

    effectivement,quand l'entrepreneur m'a annoncé 12000e pour une chaudiere à pellet automatique, vos infos me font plutot opté pour un poele à pellet manuel.
    Mon probleme est la distribution de chaleur dans la maison. La maison est de plein pied et assez mal agencée. Le poele situé au milieu de la piece principale, chauffera bien les pieces à vivre dans la journée mais les chambres ne seront pas chauffées: donc appoint obligatoire. ...et mettre des radiateur elec. ca me saoule un peu, mais bon s'il faut...
    La maiison possede bien un reseau de chauffage central, mais il date des années 70. Les radiateurs sont à changer, ça, c'est sur, mais la plomberie, je ne sais pas si ca vieillit bien?
    Si je veux utiliser ce reseau, j'ai pas le choix:
    PAC air-eau (vive edf ! :-( )
    ou
    SSC (efficace??)
    ou
    Chaudiere à pellet (trop chere)

    le tout avec changement de l'ensemble des radiateurs.

    Vous voyez d'autres solutions?

    Pour l'éolien, je vais prendre une eolienne 3kw qui me couvrira une partie de la consommation en direct: pas de revente, pas de batteries. Au pire, j'ai un compteur à disque qui tournera en sens inverse...(après renseignement, c'est possible et ...toléré...)
     
  6. arno

    arno Arnaud Sellé

    Non, vous avez des petits poêles à Pellet (Edilkamin, etc) qui se relient à un réseau de chauffage central. < 6000€ fournis posés.

    Bon d'accord, l'offre en poêles à eau chaude est encore limitée et vous aurez peut être des concessions à faire sur le design !! Mais point n'est besoin de chaudière stricto sensu.

    Pour le réseau de chauffage central, aucun problème si tuyaux en cuivre ... et à condition qu'il soit bitube, car le monotube avec ses radiateurs en série est ingérable en basse température.
     

Partager cette page