chauffe eau solaire

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par Invité, 31 Décembre 2001.

  1. Invité

    Invité Invité

    Bonjour, je vais faire construire dans les environs de Toulouse. J'envisage d'installer pour le chauffage principal une PAC (eau/eau (?)). D'autre part, je pense peute etre faire installer in chauffe eau solaire. Est ce que quelqu'un utilise déjà ce type de chauffe eau ? Quels sont les couts pour chauffer de l'eau en electrique classique, au gaz, ou via une PAC ? merci d'avance
     
  2. Invité

    Invité Invité

    il semblerait que la production eau chaude domestique soit particulièrement rentable par la PAC, donc bien calculer avant l'achat du chauffe eau solaire...
     
  3. Invité

    Invité Invité

    Dans tous les cas un chauffe eau solaire, ne peut couvrir la totalitée de vos besoins en eau chaude sanitaire, un appoint vous sera nécessaire.
    Pour tout information (subvention, installateur agréé...) voir le site de l'ademe www.ademe.fr
     
  4. bruno

    bruno Nouveau membre

    La capacité d'une pompe à chaleur dépend des marque car il faut qu'elle soit équipé d'une régulation "intelligente" pour pouvoir gérer l'alternance chauffage/ECS. C'est en général les PAC haut de gamme qui proposent ce type de produit. Une PAC haut de gamme ECS+chauffage est moins chère que 2 systèmes indépendants "premier prix".
    Pour finir: ne pas oublier que l'on ne peut pas "gagner 2 fois; si vous faite de l'ECS par PAC, vous réduirez la facture ECS par 3 à 3.5. Si vous faites de l'ECS par du solaire, vous réduirez la facture ECS par 4 à 4.5. Si vous faites les 2, il faudra plus de 50 ans pour armotir le surcout du deuxieme système.
     
  5. PLAN MAISON

    PLAN MAISON SARL Inter Service Plans

    Il est possible de réaliser un chauffe-eau solaire sans capteur solaire direct. Le principe, mal nommé "géothermique" repose sur un capteur enfoui en surface (0,6 à 0,8m) de 50m2 environ, donc efficace 365j/an relié à un générateur gaz/gaz. Les température obtenues sont proches des températures d'utilisation (complément électrique faible). L'installation, non subventionnée par le crédit d'impôt est moins onéreuse donc équivalente en coût à un solaire. Notre conseil: préférez cette solution si vous avez le terrain disponible et réservez les capteurs solaires à un éventuel développement du photovoltaïque.
     

Partager cette page