choix des materiaux pour le gros oeuvre

Discussion dans 'Travaux / Gros oeuvre' créé par vincent06, 29 Août 2008.

  1. vincent06

    vincent06 Nouveau membre

    Je souhaite construire ma maison semi enterrée dans le sud de la france moi meme et le parpaing polystyrene à bancher me semble génial pour sa mise en oeuvre et sa solidité.

    cependant quelques points me gênent:

    - l'enduit exterieur (2cm avec armature) est-il résistant dans le temps et aux coups ?
    - pour fixer un élément à l'extérieur au niveau de la solidite (10 à 15 cm d'isolant avant d'atteindre le béton) mais surtout je pense que cela abime l'enduit et peut provoquer une infitration d'eau de pluie qui risque de le décoller à la longue
    - le polystyrene interieur me gène (pour l'inertie du mur et les emanations toxiques) cependant j'ai vue que isorast proposait un modele avec peau intérieure en briquette mais il n'y a pas de renseignement sur les coef d'isolation,le cout sans doute tres cher et que fait on pour les coffres de volets roulant par exemple.
    -plusieurs produits existent :eurofab,styrostone,isorast,styropore et je n'arrive pas a faire mon choix ne voyant pas de différence.

    pour finir un constructeur propose un autre système en panneau grillagé en fil galva préfabriqué et découpé a la forme de la maison a l'usine dans lesquels ils placent les isolants que l'on veut. le principe reste le même que pour l'isorast on vient couler le béton à l'interieur des panneaux que l'on a assemblé nous même. je n'ai aucune info dessus ( si ce n'est le site du constructeur: sismo.eu ) sur ce systeme qui me parait top. j'ai un doute sur la possible oxydation des aciers galvanisés dans le temps qui maintiennent les isolants et l'enduit!

    je suis donc en pleine réflexion et si vous avez des informations a me donner je vous en remerci par avance.
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Vous avez raison de vous poser des questions quant à l'inertie d'autant qu'il semblerait que le procédé des blocs à bancher en polystyrène impose la même technique pour les murs de refend.

    Pour la performance thermique globale, nous allons publier un comparatif de performance de 16 systèmes constructifs sur 40 villes mais nous n'avons pour le moment pas pris en compte ce système.

    Attention à la mise en oeuvre car si vous coulez une trop grande hauteur d'un coup, les blocs des rangs inférieurs peuvent exploser.

    Franchement, en autoconstruction, je vous conseille vivement le béton cellulaire, léger, facile à découper. Seul inconvénient dans votre cas, sa structure le rend hydrophile et il faudra réaliser une étanchéité sans faille sur les parties enterrées.

    Il existe de nombreux blogs qui en parlent comme celui-ci :
    http://constructionmaisonpassive.blogspot.com/2008/01/bton-cellulaire.html

    Pour faire une maison passive en B.C. sur la côte méditerranéenne, visez un mur de 25cm + complément d'isolation par l'intérieur 10cm + briquette plâtrée. Vous évitez ainsi l'investissement d'un plancher chaufant.

    L'isolation par l'intérieur (en + des perfos thermiques) permet de poser les menuiseries sans avoir à découper les blocs (feuillure), elles se posent donc sur une surface bien plane ce qui favorise une bonne étanchéité à l'air.
    En plus, vu que toutes les menuiseries sont prévues pour une isolation par l'intérieur, cela vous donne un + vaste choix.
     
  3. vincent06

    vincent06 Nouveau membre

    merci beaucoup pour votre réponse, le béton cellulaire n'est effectivement pas adapter dans mon cas pour les 3/4 de la maison qui sont enterrés.

    voulant éviter la bétonnière sur les gros postes sachant que la maison va faire 200 M2 sur 3 niveaux (cave , rdc semi-enterré et une mezzanine) le résultat de mes recherches aujourd'hui est

    solution 1 le bloc a bancher polystyrene me séduit pour sa facilité de mise en oeuvre et sa solidité une fois coulée (pour la coulée les vendeurs proposent une assistance car elle est effectivement très délicate mais quel garantie a-t-on si ça casse. j'ai aussi entendu parler de probleme de livraison ou il manquait une bonne partie de la marchandise).

    solution 2 est d'utiliser des banches coffreco mais ceci m'oblige a investir considérablement dans le matériel (il semble que l'on puisse les revendre ) pour avoir suffisament de béton a couler pour amortir les frais fixe de la toupie plus pompe et girafe (au environ de 600 euros la demi journée) dans ce cas je m'orienterait vers une isolation extérieure pour toutes les parties enterrées et intérieure pour toute les parties habitables (aujourd'hui je pense aux paneaux de chanvre ou cellulose plus briquettes ou ba13)

    solution 3 une autre idée est de mélanger les procédés: le bloc a bancher polystyrene pour les parties enterrées ( m'évitant ainsi l'achat des banches) et monomur pour la partie supérieure mais il semble difficile de mélanger les materiaux meme par niveaux différents (on m'a aussi déconseillé la monomur pour les parties enterrées : problème de résistance mécanique).

    solution 4 est le procedé sismo en fil galva mais je n'arrive pas a trouver d'infos a ce sujet ormis leurs site et j'attends (avec appréhension!) un devis.
     
  4. arno

    arno Arnaud Sellé

    Vous pouvez tout simplement pour les parties enterrées prévoir du bloc béton avec une isolation par l'extérieur avec du polystyrène enduit (pour le coller).

    Mais la question existentielle est le pourquoi de cette grosse partie enterrée. Pente de terrain très forte ?
     
  5. vincent06

    vincent06 Nouveau membre

    ma maison est située sur un terrain avec une pente effectivement importante et l'architecte des batiment de france m'a imposé de construire le plus bas possible.
    auriez vous des infos sur le procédé sismo?
     

Partager cette page