cloisons interieur

Discussion dans 'Isolation / Maison Passive / BBC / RT2012' créé par boulot, 2 Février 2010.

  1. boulot

    boulot Membre

    Bonjour, je ne connait rien à la construction, une simple question, comment faire des cloisons (separation des pieces) placo sur raille + isolant +placo?

    Nous voudrions une isolation acoustique. Ou separtion em brique?

    Desolée si cette question vou parait tellement banale....


    Merci d'avance

    Je reside a l'etranger et ici l'interieur est en brique, et a mon avis pas du tout isolant / acoustique.

    Mais il ya des entreprises de "placo" depuis peut de temps.
     
  2. arno

    arno Arnaud Sellé

    Bonjour,

    Si les cloisons en plaque de plâtre sur rails STIL sont a ce jour parmi les plus isolantes phoniquement, il est à noter que la société IMERYS va commercialiser à partir d'avril 2010 des cloisons briques sur rail qui vont combiner l'avantage de la brique en terme d'inertie et de l'isolation phonique (nom commercial INTUITYS).

    Comme il s'agit de briques rectifiées, l'enduit peut avoir une épaisseur réduite à 3 mm, réalisable par un bricoleur, contrairement à un enduit plâtre classique.
     

    Fichiers attachés:

  3. boulot

    boulot Membre

    Merci beaucoup pour vos réponses...

    A bientôt
     
  4. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour!!! :)

    Et bien je crois que je tiens là la solution pour ma maison, car je pensais faire une isolation par l'extérieur ( bardage extérieur+laine de bois+brique+enduit à la chaux intérieur) et garder ainsi de l'inertie avec ma brique...mais les projets ont été revus, et c'est finalement une isolation intérieure en laine de bois de 100 mm qui va être faite... ( enduit à la chaux extérieur+brique+laine de bois 100 mm+plaque de plâtre...qui était envisagé..+enduit à la chaux intérieur...).
    Et là, avec ce système, je remplacerais bien les plaques de plâtre par ses briques Intuitys! Qu'est-ce que vous en pensez? ça ramènerait mon inertie!???

    Et tous ces matériaux ensemble ( enduit à la chaux extérieur+brique BGV 20 cm +laine de bois 100 mm+brique intuitys+enduit à la chaux intérieur), ça devrait faire une bonne isolation, non? Quelqu'un ( Arno?) pourrait me dire quel R= ? cela ferait?

    Quelqu'un saurait me dire combien coûte Intuitys?

    Merci d'une réponse rapide!!! ( mon constructeur doit en avoir un peu marre de mes changements incessants... mais bon, s'il savait tout faire et de façon économique cela serait vite vu !) :)
     
  5. Fr@+cnk

    Fr@+cnk Membre connu

    Bonjour,
    J'ai un collègue qui a trouvé un maître d'oeuvre qui lui fait une maison parpaing avec isolation par l'extérieur en polystyrène ou PU / crépis. Au niveau des appuies de fenêtre il semble qu'il soit fait en bois. Coté intérieur, des saignés sont réalisés directement dans le parpaing pour la pose de la plomberie et de l'électricité. La finition intérieur : plâtre. Coté coût il semble être placé au niveau de 1300 euros / m2.
    Je trouve le concept intéressant... J'ai fut un temps hésité moi-même à partir sur ce concept, mais bon, je n'ai pas osé.
    Le parpaing à une bonne inertie et la pose est assez bien maitrisé par les artisans maçon à un coût raisonnable, l'enduit plâtre une bonne effusivité, l'isolation ext. permet de s'affranchir des ponts thermique et les appuies de fenêtre bois permettent de "résoudre" les problématique des ponts thermiques liés à l'isolation par l'ext.
    Y a t-il des membres du site qui ont des retours sur ce genre de concept constructif ?
    Autre question, concernant les applications de mousses de PU projeté au sol, y a t-il des personnes qui ont testés ? Qu'en pensez vous ?

    Merci

    Fr@+nck
     
  6. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour Fr@+cnk!

    Pour ces questions, je vous conseille d'ouvrir une autre ( ou même deux autres) discussions... Sinon, vous risquez de ne pas avoir beaucoup de réponses ( puisque, ici, on parle de isolation intérieure sur les murs)
    Et aller voir sur le forum, car il y a déjà beaucoup d'expériences...

    Bonne continuation!

    Kalamitybeth! :)
     
  7. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Re-bonjour,

    Juste pour passer l'info que finalement, on ne va pas attendre la "sortie" de Intuitys, on va simplement mettre des briques plâtrières (pour les murs extérieurs bien sur, mais également pour certaines cloisons intérieures) pour ramener de l'inertie...

    Voilà!
    Je me sauve...

    Kalamitybeth.
     
  8. fred04

    fred04 Membre

    Bonjour,

    J'ai un projet de construction en brique de 20 cm (R=1.27), isolation intérieure en laine de bois 14 cm et contre cloison en brique platriére+ plâtre.
    j'ai d'abord pensé à coller la laine de bois (1 couche) au mur de brique, mais il est alors impossible de fixer le frein vapeur..
    Est-il envisageable de se passer du frein vapeur?
    Une autre solution remplacer la brique platriere par du Ba 13 permettant ainsi de fixer le FV sur l'ossature métallique, dommage....
    Ou alors monter un lattage bois devant la laine de bois pour pouvoir fixer le frein vapeur, un espace restera entre la laine et le FV, est-ce genant.?
    Dans ce cas le mur est de + en + épais..

    Merci pour vos réponses
     
  9. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour Fred04,

    Je vais essayer de répondre à vos questions, mais je voudrais d'abord savoir ce que vous faites sur le mur côté extérieur: enduit ou bardage?

    Car pour une construction maçonnée, l'enduit extérieur ( pour moi, ce sera un enduit à la chaux: sain et respirant) va protéger de la pluie, donc pas besoin de pare-pluie.

    Sinon, à ma connaissance, pas la peine de freine-vapeur, car surtout si vous utilisez de la laine de bois comme isolant intérieur, c'est la laine de bois qui va régler l'hygrométrie ! ( sympa, non?!).

    La brique et la brique plâtrière, c'est super, par contre attention à ce que vous allez utiliser donc, comme enduit intérieur (pour moi, encore un enduit à la chaux... :) et extérieur, et comme peinture: rien qui n'empêche le mur de respirer... Attention donc à la "colle" que vous souhaitez utiliser pour fixer votre laine de bois.

    Pour ce qui est de l'épaisseur de la laine de bois, 140 mm, je trouve ça un peu beaucoup, mais tout dépend où vous habitez... ? Vous êtes dans le nord? Ou à la montagne?

    Mais c'est très bien de très bien isoler, mais parfois, sachant qu'il s'agit d'un matériau assez cher ( et donc parfois, pas la peine de faire un surcoût qui n'apportera pas beaucoup plus en confort...), à mon avis, il vaut mieux rester sur un 120 mm mais en deux couches : 6 cm + 6 cm et faire "l'isolation croisée" ( une couche horizontale de 6 cm et une couche verticale 6cm), car cela évite les ponts thermiques!), et utiliser des rupteurs de ponts thermiques.

    Allez voir ce que m'a conseillé ARNO : leurs dossiers construction maçonnée (dont la mise à jour est en préparation), cela va certainement vous aider.

    Voilà! J'espère que je vous aurais aidé !!!

    Bonne continuation dans vos projets!!!

    Kalamitybeth !
     
  10. fred04

    fred04 Membre

    Re-bonjour,

    Merci pour ses conseils.

    Je suis ni dans le nord ni à la montagne, mais dans les Alpes de Hte provence à 600m alt.
    L'exterieur sera enduit.
    Le plâtre laisse moins respirer que la chaux?

    Pour l'épaisseur de laine de bois, je ne suis pas encore fixer 12 ou 14cm, a voir..
    Je vais effectuer l'isolation moi-même, c'est pour ça que je m'interesse au solution pour fixer l'isolant.
    1 couche de 12 ou 14cm se retrouve coincée entre le mur et la contre cloison, de simple taqué de platre peuvent maintenir la laine le temps que la contre cloison soit montée..
    2 couches croisées imposent un lattage et contre lattage, alourdissant l'opération.
    D'autres solutions?
    Merci Fred
     
  11. arno

    arno Arnaud Sellé

    Ah le vaste débat de la respiration des murs !

    Attention le terme n'est pas exact. Si les murs respiraient, il n'y aurait aucune étanchéité à l'air.

    On parle bien ici de perméabilité à la vapeur d'eau pour empêcher l'isolant de condenser et pas du tout de renouvellement d'air hygiénique

    Donc, au contraire, il faut que le côté intérieur soit moins perméable à la vapeur d'eau que le côté extérieur.


    Allez, je vais prendre un malin plaisir à faire râler KalamityBeth ;-)

    Un bon enduit plâtre avec des bonnes couches de peinture acryliques vous éviteront le freine vapeur !

    Sinon, le plâtre n'est en fait guère moins perméable à la vapeur d'eau que la chaux :
    http://www.citemaison.fr/scripts/bibliotheque-materiaux.php
     
  12. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour Arno :))

    Merci de me taquiner, ça me remet en forme!!! ;)

    Autant pour moi pour ce qui est de la perméabilité entre plâtre et enduit à la chaux, je n'avais pas vu que c'était idem.

    Et en effet, j'ai utilisé le terme de "respirant" qui n'est pas correct, c'est bien de "perméabilité" dont il s'agit. Une maison "respirante", c'est plutôt avec des éléments tels que la VMC...

    Par contre, je ne comprends pas le truc de mettre une couche de peinture acrylique à l'intérieur: c'est quoi l'astuce? Et pour quel effet? Je comprends bien qu'il faut garder un bon taux hygrométrique pour bien respirer dans une maison... et que l'acrylique aura tendance à empêcher l'humidité de passer se stocker dans l'isolant...

    Mais du coup cela bloquera en partie la circulation et la diffusion de la vapeur d'eau contenue dans la maison, et malgré une bonne VMC, une condensation se créera et les murs seront moites? ( et de la moisissure se fixera, non? c'est ce qu'on a chez nous, malgré une maison bien ventilée...) :eek:

    Merci de bien vouloir éclairer ma lanterne! J'adore apprendre de nouvelles choses!!!

    A bientôt ;)
     
  13. arno

    arno Arnaud Sellé

    Effectivement, si la peinture acrylique constitue à elle seule un bon freine vapeur, elle va également freiner la régulation de l'hygrométrie que pourrait apporter un mur.

    Autant j'ai les moyens de calculer une inertie surfacique apportée par une paroi, autant je ne sais pas calculer la capacité d'une paroi à interagir avec l'air ambiant pour absorber ou dégager de l'humidité (hygroscopie) ...

    Pifométriquement, je dirais quand même que pour l'hygroscopie, rien ne vaut un enduit terre ou une cloison en briques de terre crue... et il ne viendrait à personne l'idée de mettre une couche de peinture acrylique sur ces matériaux.
     
  14. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour et merci Arno pour ces infos!

    Je vais ( encore!) me coucher moins bête ce soir! :)

    A bientôt sur le forum,

    Kalamitybeth!
     
  15. fred04

    fred04 Membre

    Bonjour,

    Désolé, j'ai besoin de précision..

    Il est donc possible de se passer de freine vapeur si la contre cloison est enduite de plâtre ou de chaux, dans le cas d'une isolation avec laine de bois?
    La pose en serait simplifiée, ce qui m'arrange.
    Les commerciaux des différentes marques de laine de bois préconisent la pose d'un freine vapeur, difficile de se faire une opinion..

    Est-il vraiment important d'utiliser 2 couches de laine de bois au lieu d'une, la différence sera importante?

    merci d'avance.

    Fred
     
  16. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour Fred04,

    Pour ce qui est du freine-vapeur, j'attends qu'ARNO veuille bien confirmer s'il est nécessaire ou non... (merci Arno!!!) (il me semble avoir déjà vu sur ce forum: "isolation intérieure en fibre de bois avec freine-vapeur"... mais bon...)

    "L’utilisation des isolants conventionnels qui comportent des pare-vapeur élimine certes tout risque de condensation, mais au prix d’une résistance totale à la diffusion de vapeur d’eau. Oubliez l’effet Gore-Tex®, cette solution comptera uniquement sur la VMC pour évacuer ses excès de vapeur d’eau et de CO2." Mais bon, c'est pour les isolants conventionnels et on parle de pare-vapeur, pas de freine -vapeur......

    Moi, mon constructeur m'avait parlé du "pare-pluie" qui n'était pas nécessaire ( puisqu'il y aura un enduit extérieur et que c'est cet enduit qui fera "pare-pluie"), pas du "freine-vapeur". Je le vois demain soir, je vais lui poser la question ( s'il sait me répondre... :)

    Pour ce qui est des deux couches de laine de bois, voilà ce qui est écrit dans dossiers construction maçonnée :


    "En l’applicant en deux couches croisées, les ponts thermiques de "mal pose" sont supprimés. "
    Donc, quand en plus on décide de le faire soi-même, moi je suis d'avis de poser l'isolant en deux couches... Si ça peut éviter tout pont thermique et augmenter ainsi la qualité de l'isolation...

    Voilà pour ce qui est de ma maigre contribution... J'attends moi aussi une réponse pour ce qui est du freine-vapeur ( mais je vais rechercher sur internet, et si je trouve une réponse, je reviens sur cette discussion...).

    A bientôt!

    Kalamitybeth!




    [​IMG]
     
  17. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour !

    Et bien après avoir cherché ( et cherché...et cherché...), je me suis rendue compte que sur internet, malgré les "super-propriétés " de la laine et fibre de bois qui régule le taux hygrométrique de l'air ambiant dans la maison, "on" conseille un freine-vapeur...

    Donc, pour moi, la configuration serait ( extérieur-intérieur):

    - enduit à la chaux
    - brique BGV 20 cm
    - panneaux fibre de bois sylvatis 55F
    - freine-vapeur
    - brique plâtrière de 4 cm
    - enduit à la chaux

    Je ne sais pas si c'est réellement efficace...Bref... je vais ( encore! :) ) poser la question au constructeur ce soir ( qui ne saura peut-être pas...)

    Voilà!
     
  18. fred04

    fred04 Membre

    Bonjour kalamitybeth,

    J'ai aussi beaucoup cherché de mon côté, mais hélas nulle part une info venant confirmer la possibilité de se passer de FV.
    Je ne vois pas comment fixer se fv autrement qu'a l'aide d'un lattage, ce qui ne fait pas mes affaires...

    A bientôt.

    Fred.
     
  19. olive 09

    olive 09 Membre connu

    Bonjour,

    C'est pour ces raisons que je ne vais pas effectuer un doublage en laine de bois car aucun fournisseur n'a pu me fournir des informations pour la mise en oeuvre et je n'ai pas envie de faire du "bricolage" donc pour moi cela sera laine de verre GR32 et certainement du placo sauf si le système intuitys d'imérys est abordable.
     
  20. kalamitybeth

    kalamitybeth Elisabeth

    Bonjour,

    je viens (encore) ouvrir une discussion:

    je compte faire construire une maison BBC avec ( de l'extérieur vers l'intérieur):

    - enduit à la chaux
    - brique POROTHERM GF R20 Th+
    - panneaux fibre de bois 120 mm 50kg/m2
    - brique plâtrière
    - enduit à la chaux

    Le problème qui se pose: faut-il un freine-vapeur ? et si oui, comment le fixer ( entre la fibre de bois et la brique... mais avec quoi fixer?)

    merci des réponses !!!

    Kalamitybeth :)
     

Partager cette page